AccueilDu descriptif

Du descriptif

On Descriptive writing

*  *  *

Publié le jeudi 15 octobre 2009 par Marie Pellen

Résumé

Unité textuelle aisément identifiable, la description est communément envisagée comme « morceau choisi » par excellence : c’est précisément en tant que lieu d’écriture singulier qu’on souhaite l’étudier, en posant au préalable l’idée d’une genèse singulière du descriptif. Pour Philippe Hamon, la description « met en scène une « utopie linguistique », celle de la langue comme nomenclature », à même de prendre en charge une information encyclopédique sur le monde. Pareille ambition implique une phase préparatoire souvent minutieuse : notes de lecture, « repérages » sur le terrain, correspondance demandant tel ou tel détail constituent ainsi les premières étapes d’une écriture au travail.

Annonce

Date limite : 1er décembre 2009

Unité textuelle aisément identifiable, la description est communément envisagée comme « morceau choisi » par excellence : c’est précisément en tant que lieu d’écriture singulier qu’on souhaite l’étudier, en posant au préalable l’idée d’une genèse singulière du descriptif. Pour Philippe Hamon, la description « met en scène une "utopie linguistique", celle de la langue comme nomenclature », à même de prendre en charge une information encyclopédique sur le monde. Pareille ambition implique une phase préparatoire souvent minutieuse : notes de lecture, « repérages » sur le terrain, correspondance demandant tel ou tel détail constituent ainsi les premières étapes d’une écriture au travail. À l’autre bout, l’insertion de la description dans le tissu narratif, sa délimitation (et principalement sa clôture), constituent le lieu de conflits dont scénarios ou brouillons portent la trace.

Peut-on ainsi, au sein d’un même projet d’écriture, distinguer les marques spécifiques de genèse du descriptif ? Plus encore, l’éloignement relatif du paradigme réaliste, au début du vingtième siècle, implique-t-il un nouveau rapport à la description – partant, à sa mise en œuvre ? Si la description, comme l’écrit Julien Gracq, constitue ce moment où « le monde ouvre ses chemins », ce sont précisément les chemins vers la description que propose d’étudier ce numéro de Recto/Verso.

Les propositions d’article, jusqu’à 5 000 signes (accompagnées d’un titre et d’une brève présentation de l’auteur), sont à envoyer avant le 1er décembre 2009, sous forme électronique, à l’adresse de la Rédaction : contribution@revuerectoverso.com
La revue étant quadrilingue, il est possible d’y écrire dans l’une des quatre langues suivantes : anglais, espagnol, français et italien.
Sous réserve d’acceptation de la proposition préliminaire, les articles devront être rendus impérativement au 1er avril 2010, à la même adresse.

Abstract submission deadline : 1st December 2009


Being an easily identifiable textual unit, the descriptive paragraph is commonly seen as the selected piece par excellence. Therefore, it will be studied in this issue as a very specific type of writing, which entails that it has its own, specific, genesis. Philippe Hamon holds that description 'involves a 'linguistic utopia', that of language as a nomenclature', capable of providing enclyclopaedic information upon the world around us. Such ambition implies an often minute preparatory phase, including reading notes, exploratory trips, and letters sent for particular details, all of which witnessing to the fact that writing is in progress. At the other end of the process, inserting descriptive paragraphs within the narrative and assigning them boundaries (notably the final one) are cases of inner conflicts whose marks are visible in the scenarios or drafts preceding them.

To what extent, then, is it possible to isolate the specific marks of the genesis of descriptive writing in a given, writing project? Furthermore, does the relative departure from realism at the beginning of the 20th century coincide with a new kind of relationship to description – and, therefore, to its implementation? While description, in the words of Julien Gracq, is that moment when 'the world opens up its paths', this issue of Recto/Verso proposes to examine the very paths leading up to description.

Abstracts shall not exceed 5,000 signs, and will include a title and a short presentation of their author. Submission deadline for abstracts is 1st December 2009. Please send them in electronic form to the referees' address : contribution@revuerectoverso.com.

As a quadrilingual journal, Recto/Verso accepts contributions in English, Spanish, Italian and French.

Final submission deadline for accepted papers : 1st Feb 2010 (to the above address)

Dates

  • mardi 01 décembre 2009

Mots-clés

  • description, génétique, manuscrits, notes

Contacts

  • Guillaume Bellon
    courriel : guillaume [dot] bellon [at] yahoo [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Guillaume Bellon
    courriel : guillaume [dot] bellon [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Du descriptif », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 15 octobre 2009, http://calenda.org/199217