AccueilDéfinir et mesurer le développement académique

Définir et mesurer le développement académique

Defining and mesuring academic development

*  *  *

Publié le jeudi 15 octobre 2009 par Marie Pellen

Résumé

L'Observatoire européen des politiques universitaires (OEPU) organise à Paris, du 30 novembre au 2 décembre 2009, un colloque international qui réunira à la Sorbonne des économistes, des historiens, des philosophes, des politistes, des chercheurs en sciences de l’éducation autour du thème : « Définir et mesurer le développement académique ».

Annonce

Sorbonne, 30 novembre, 1er et 2 décembre 2009 Amphithéâtre Louis Liard (17, rue de la Sorbonne)

Organisé par l’Observatoire Européen des Politiques Universitaires (OEPU), en
collaboration avec l’Observatoire de l’Enseignement Supérieur et des Politiques Universitaires (Université San Martin, Buenos-Aires), le Centre de sociologie des organisations (CNRS), l’Université de Caen Basse-Normandie, l’Université de Liège et l’Université du Luxembourg.

Traduction simultanée anglais/français, français/anglais

Avec le parrainage et le soutien du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et le soutien de l’Université de Paris-Sorbonne ( École doctorale « Concepts et langages », Conseil scientifique, Équipe d’accueil « Rationalités contemporaines »)

PRÉSENTATION

La conception du développement prend en compte aujourd’hui, pour mesurer si un pays est plus ou moins avancé, les divers moyens (irréductibles aux moyens monétaires ou aux revenus) dont disposent les personnes pour exercer effectivement leurs libertés. Cette optique enrichie du développement s’est exprimée par la création, en 1990, de l’Indice de Développement Humain (IDH), qui combine trois critères : le revenu, certes, mais aussi la santé et la connaissance.
Dans la logique de cette conception plus diversifiée du développement, le rôle majeur d’un enseignement de haut niveau dans le calcul du taux de développement des pays s’est affirmé progressivement. Néanmoins, le développement de l’enseignement supérieur n’a pas encore entraîné une approche spécifique du paramètre académique comme tel. Pour mesurer le développement humain, c’est jusqu’ici dans le taux brut de scolarisation qu’est pris en compte l’enseignement supérieur, au même titre que l’enseignement primaire et secondaire.
Avec le développement d’une économie vouée à être de plus en plus une économie de la connaissance, la définition et la mesure spécifique du développement académique joueront pourtant un rôle croissant dans l’évaluation du développement humain en général. En ce sens, la construction d’un Indice de Développement Académique (IDA) deviendra une nécessité pour toute politique nationale et globale du développement soucieuse de préciser ses objectifs et, pour les préciser, de cerner de façon encore plus diversifiée les axes du développement humain.
C’est dans le cadre d’une telle construction, et pour réfléchir aussi bien à ses enjeux qu’à ses modalités, que s’inscrit le programme de recherche de l’Observatoire européen des politiques universitaires (OEPU, Paris-Sorbonne). En écho au premier rapport du Programme des Nations-Unies pour le développement (« Définir et mesurer le développement humain », 1990), le colloque international que l’OEPU organise à Paris réunira à la Sorbonne des économistes, des historiens, des philosophes, des politistes, des chercheurs en sciences de l’éducation autour du thème : «Définir et mesurer le développement académique ».
Alain Renaut

Première journée : 30 novembre 2009.

Les enjeux d’un indice du développement académique : finalités politiques, sociales et économiques.

Matinée. Développement humain et approches du développement académique.

Présidée par Stéphane Chauvier, Professeur de philosophie politique et éthique à l’Université de Caen Basse-Normandie.

9h15 – 9h30 Accueil des participants.

9h30 – 10h Alain Renaut, Professeur de philosophie politique et d’éthique à l’Université de Paris-Sorbonne et Directeur de l’Observatoire Européen des Politiques Universitaires (France). « Le développement académique, entre approche par les ressources et approche par les capabilités »

10h – 10h15 Discussion

10h15 – 10h45 Jandhyala Tilak, Professeur d’économie au Department of Educational Finance de la National University of Educational Planning and Administration, New Delhi (Inde). « Sur l’évaluation des performances des universités »

10h45 – 11h Discussion

11h – 11h15 Pause

11h15 – 11h45 Christine Musselin, Directrice de recherche en sociologie au CNRS, Directrice du Centre de Sociologie des Organisations à Paris (CSO), Responsable du programme de recherche comparatif sur les systèmes d'enseignement supérieur (France).
« Indicateurs, données, pour quoi faire ? Les nouveaux objectifs des politiques de l’enseignement supérieur en Europe »

11h45 – 12h Discussion

12h – 12h30 Hans van Ginkel, Ancien Recteur de l’Université des Nations-Unies (UNU), Ancien sous-Secrétaire Général des Nations Unies, et Professeur émérite de géographie à l’Université d’Utrecht (Pays-Bas). « L’Université du XXIe siècle : à quoi s’attendre ? Évaluer les institutions, une stratégie pour améliorer le développement académique ».

12h30 – 12h45 Discussion

12h45 – 14h Déjeuner

Après-midi. Développer les universités aujourd’hui.

Présidée par Christine Musselin, Directrice de recherche en sociologie au CNRS, Directrice du Centre de Sociologie des Organisations à Paris (CSO), Responsable du programme de recherche comparatif sur les systèmes d'enseignement supérieur (France).

14h - 14h30 Jean-François Bachelet, Responsable de la Cellule d'analyse stratégique des universités (CASU) de l’Université de Liège, Institut des sciences humaines et sociales (Belgique). « Développement ou dispersion : l’Université à l’épreuve de son évolution »

14h30 – 14h45 Discussion

14h45 – 15h15 Edgardo Castro, Professeur de philosophie politique et directeur de l’Observatoire de l’Enseignement Supérieur et des Politiques Universitaires, Université de San Martin de Buenos-Aires (Argentine). « Mesurer la qualité académique : comment prendre en compte le rôle social de la formation académique ? »

15h15 – 15h30 Discussion

15h30 - 15h45 Pause

15h45 – 16h15 Catherine Audard, Professeur de philosophie politique et d’éthique à la London School of Economics and Political Science (Royaume-Uni). « L'idéal de développement de soi et la philosophie libérale de l'Université, de Humboldt et Mill à Martha Nussbaum »

16h15 – 16h30 Discussion

16h30 – 17h Achille Mbembe, Professeur d’histoire et de politique à l’Université de Witwatersand de Johannesburg (Afrique du Sud). « L’idée de l’Université et le statut des humanités. Réflexions pour le XXIe siècle »

17h – 17h15 Discussion

Deuxième journée : 1er Décembre 2009.

Dynamiques de changement et nouveaux enjeux.

Matinée. Développement et mondialisation.

Présidée par Edgardo Castro, Professeur de philosophie politique et directeur de l’Observatoire de l’Enseignement Supérieur et des Politiques Universitaires, Université de San Martin de Buenos-Aires (Argentine).

9h – 9h30 Bruno Suchaut, Professeur en soiences de l’éducation à l’Université de Bourgogne, Directeur de l’Institut de recherche en sciences de l’éducation (IREDU) (France). « Le défi de mesurer la contribution de l'université dans les pays en développement ».

9h30 – 9h45 Discussion

9h45 – 10h15 Stéphane Chauvier, Professeur de philosophie politique et d’éthique à l’Université de Caen Basse-Normandie (France). « La connaissance comme bien public mondial : développement académique national et mobilité internationale des étudiants »

10h15 – 10h30 Discussion

10h30 – 10h45 Pause

10h45 – 11h15 Aloyse-Raymond Ndiaye, Responsable de l’Institut supérieur des arts des cultures, Vice-Recteur honoraire de l’Agence universitaire de la francophonie et Ancien Doyen la Faculté des Lettres et Sciences-Humaines de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal). « L'université de développement : une nouvelle approche des politiques universitaires en Afrique francophone »

11h15 – 11h30 Discussion

11h30 – 12h Jammal Eddine Naji, Responsable de la chaire UNESCO en communication publique et communautaire, Institut supérieur de l’information et de la communication de Rabat (Maroc). «Construire un indice de développement académique: confronter les universités arabes aux universités internationales »

12h – 12h15 Discussion

12h15 – 14h Déjeuner

Après-midi. Les dilemmes du développement académique.

Présidée par Jean-François Bachelet, Responsable de la Cellule d'analyse stratégique des universités (CASU) de l’Université de Liège, Institut des sciences humaines et sociales (Belgique).

14h – 14h30 Marco Antonio Rodrigues Dias, Président de l’Observatoire des réformes universitaires (ORUS) et Ancien représentant de l’UNU auprès de l’Unesco (France). « Dans quelle mesure la crise globale va-t-elle affecter les critères adoptés pour l’évaluation et l’habilitation dans l’enseignement supérieur ? »

14h30 – 14h45 Discussion

14h45 – 15h15 Ivar Bleiklie, Professeur de théorie des organisations et d’administration à l’Université de Bergen (Norvège). « En quoi la construction d’un indice de développement académique pourrait-elle modifier la représentation de l’Université ? »Discussion

15h15 – 15h30 Discussion

15h30 – 15h45 Pause

15h45 – 16h15 Luciano Benadusi, Professeur de sociologie de l'éducation à l'Université La Sapienza de Rome (Italie). « Évaluer le développement des systèmes universitaires nationaux : un moyen de dépasser le dilemme entre équité et excellence ? »

16h15 – 16h30 Discussion

16h30 – 17h Lukas Sosoé, Professeur de philosophie politique et d’éthique à l’Université du Luxembourg (Luxembourg). « Construire un indice du développement académique : enjeux et problèmes de la pondération des indicateurs »

17h – 17h15 Discussion

Troisième journée : 2 Décembre 2009.

Différences de développement académique et contextes nationaux.

Matinée. Construire l’Indice de Développement Académique.

Présidée par Lukas Sosoé, Professeur de philosophie politique et d’éthique à l’Université du Luxembourg (Luxembourg).

9h – 9h30 Jean-Marc Ferry, Professeur de philosophie politique et d’éthique à l’Université Libre de Bruxelles (Belgique). « Éléments de méthode pour la construction d’un concept réfléchi d’excellence académique »

9h30 – 9h45 Discussion

9h45 – 10h15 Andrea Bonaccorsi, Professeur d’économie à l’Université de Pise (Italie), co-coordinateur de l’Observatory on the European University. « Les performances de recherche des universités européennes : comment construire une stratégie d’évaluation pluridimensionnelle ? »

10h15 – 10h30 Discussion

10h30 – 10h45 Pause

10h45 – 11h15 Rui Yang, Professeur de sociologie de l’éducation à l’Université de Hong Kong (Chine). « Les classements universitaires et le développement de l’enseignement supérieur : l’expérience chinoise »

11h15 – 11h30 Discussion

11h30 – 12h Maurice Salles, Professeur d’économie à l’Université de Caen (France). « L'agrégation des données du développement académique : quels enseignements tirer des problèmes d’agrégation dans la théorie du choix social ? »

12h – 12h15 Discussion

12h15 – 14h Déjeuner

Après-midi. Universités et concurrence.

Présidée par Alain Renaut, Professeur de philosophie politique et d’éthique à l’Université de Paris-Sorbonne et Directeur de l’Observatoire Européen des Politiques Universitaires (France).

14h – 14h30 Marek Kwiek, Professeur de philosophie à l’Université Adam Mickiewicz Poznan, et directeur du centre pour les politiques publiques (Pologne) « Le potentiel académique et la compétitivité économique : les rôles de l’entrepreneuriat dans les universités d’Europe (Centrale) »

14h30 – 14h45 Discussion

14h45 – 15h15 Alain Trannoy, Directeur de l’Institut d’économie publique (IDEP) et directeur d’études à l’EHESS en poste à Marseille (France). « Professeur d’Université : profession libérale d’État »

15h15 – 15h30 Discussion

15h30 – 15h45 Pause

15h45 – 16h15 Philippe Aghion, Professeur d’économie à l’Université d’Harvard (Etats-Unis) « Pourquoi l’Université est indispensable au processus d’innovation, et comment la rendre plus performante ? »

16h15 – 16h30 Discussion

16h30 – 17h Alain Renaut, Professeur de philosophie politique et d’éthique à l’Université de Paris-Sorbonne et Directeur de l’Observatoire Européen des Politiques Universitaires (France). Conclusions et perspectives. Conclusions and perspectives.

Inscription sur le site : http://oepu.paris-sorbonne.fr

Lieux

  • Sorbonne, Amphithéâtre Louis Liard, 17 rue de la Sorbonne
    Paris, France

Dates

  • lundi 30 novembre 2009
  • mardi 01 décembre 2009
  • mercredi 02 décembre 2009

Fichiers attachés

Mots-clés

  • développement, universités, sociétés, enseignement supérieur, économie de la connaissance

Contacts

  • Observatoire européen des politiques universitaires (OEPU) ~
    courriel : colloque [dot] ida [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Justine Martin
    courriel : martinjustine [at] free [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Définir et mesurer le développement académique », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 15 octobre 2009, http://calenda.org/199218