AccueilAnthropologie & handicap

*  *  *

Publié le mardi 27 octobre 2009 par Karim Hammou

Résumé

Ce numéro du Journal des Anthropologues souhaite interroger les manières dont se construisent les revendications autour de l’intégration des personnes en situation de handicap. Par l’entreprise comparatiste, il s’agira également de mieux comprendre la transformation des représentations individuelles et collectives, à travers les discours, les images, les situations de handicap, la législation, les formes d’intervention, les dynamiques de stigmatisation-déstigmatisation. A l’aide de ces différents positionnements, on cherchera à identifier le statut réel caché des personnes en situation de handicap, notamment par la récolte sur le terrain de situations révélatrices de dysfonctionnements dont l'analyse conduira à proposer des solutions pratiques.

Annonce

En France, la loi de février 2005 intitulée « Pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » est originale en ce qu’elle procède de la volonté affirmée de « favoriser l’autonomie des personnes à travers des projets individuels de vie ». Pourtant, la situation de handicap continue de se poser comme « un défi majeur à une société évoluée » selon l’expression de Gilles Marchand. Elle reste une cause d’exclusion, en termes d’éducation, d’accès aux infrastructures, d’intégration professionnelle, mais aussi d’acceptation sociale. L’objectif pour les personnes handicapées demeure le même : participer pleinement à la vie de la cité.

Comme Claude Hamonet, nombreux sont ceux qui considèrent « la notion de handicap comme un concept en devenir » et reconnaissent le handicap comme « un écart à la norme, du fait de la moindre efficience de certaines fonctions, que la société a le devoir de compenser, par le jeu de politiques de solidarité, d’intégration et d’accessibilité ». Ces considérations sont l’expression d’un moment qui, inscrit dans une perspective historique, témoigne combien le phénomène de la déficience, sous une forme ou sous une autre, est constant dans les sociétés humaines et qu’il a donné lieu à des discours et des pratiques qui constituent un matériau de première main pour des recherches anthropologiques. Des représentations collectives anciennes de l’infirmité aux théories modernes du handicap en passant par les différents modèles de traitement, analyser quel cas une société fait de l’infirmité, quel sort elle lui réserve, renseigne avec une profondeur inégalée sur les constituants du lien et du tissu social.

Ce numéro du Journal des Anthropologues souhaite interroger les manières dont se construisent les revendications autour de l’intégration des personnes en situation de handicap. Par l’entreprise comparatiste, il s’agira également de mieux comprendre la transformation des représentations individuelles et collectives, à travers les discours, les images, les situations de handicap, la législation, les formes d’intervention, les dynamiques de stigmatisation-déstigmatisation. A l’aide de ces différents positionnements, on cherchera à identifier le statut réel caché des personnes en situation de handicap, notamment par la récolte sur le terrain de situations révélatrices de dysfonctionnements dont l'analyse conduira à proposer des solutions pratiques. 

Coordination : Olivier Grim et Suzanne Chazan-Gillig

Les proposition d’articles (résumés) sont à envoyer avant le 30 septembre 2009

et les articles complets avant le 30 décembre 2009.

Publication : premier semestre 2010. 

Contacts :

suzanne.chazan@orange.fr
ogrim@talktalk.fr

Catégories

Dates

  • mercredi 30 septembre 2009

Mots-clés

  • anthropologie, handicap

Contacts

  • Suzanne Chazan
    courriel : suzanne [dot] chazan [at] orange [dot] fr
  • Olivier Grim
    courriel : ogrim [at] talktalk [dot] fr

Source de l'information

  • Frédérique Guyader
    courriel : guyader_frederique [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Anthropologie & handicap », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 27 octobre 2009, http://calenda.org/199318