AccueilLa sortie au spectacle (XIXe-XXe siècles)

La sortie au spectacle (XIXe-XXe siècles)

Going to the theater (XIXth-XXth centuries)

*  *  *

Publié le jeudi 12 novembre 2009 par Karim Hammou

Résumé

Dans la continuité des deux journées d'études organisées en 2003 et 2004 sur les directeurs d'entreprises théâtrales – et qui ont donné lieu à un livre publié aux Publications de la Sorbonne en 2008 –, deux nouvelles rencontres sont prévues au cours de l'année 2010 autour de la sortie au spectacle. Il s'agit de contribuer à l'histoire culturelle du spectacle vivant, en privilégiant des aspects matériels rarement évoqués, a fortiori quand on se place du côté des spectateurs : comment se déroule la « mise en contexte » (au sens large de l’expression) du spectacle, qu’en est-il de sa fabrication et de sa médiatisation, comment s’organise la soirée théâtrale ? Ces deux journées entendent étudier tous les processus mis en jeu depuis qu’un spectateur prend connaissance d’un spectacle jusqu’au moment où, après y avoir assisté, il en rend compte autour de lui et s’en forge une image particulière.

Annonce

Première journée d'études : Mercredi 26 mai 2010

Amphithéâtre, Centre Malher,
9, rue Malher, 75004 Paris
Métro Saint-Paul
9h-18h

Organisation :

  • Pascale Goetschel (CHS, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
  • Jean-Claude Yon (Centre d'histoire culturelle des sociétés contemporaines, Université Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines)

Dans la continuité des deux journées d'études organisées en 2003 et 2004 sur les directeurs d'entreprises théâtrales – et qui ont donné lieu à un livre publié aux Publications de la Sorbonne en 2008 –, deux nouvelles rencontres sont prévues au cours de l'année 2010 autour de la sortie au spectacle. Il s'agit de contribuer à l'histoire culturelle du spectacle vivant, en privilégiant des aspects matériels rarement évoqués, a fortiori quand on se place du côté des spectateurs : comment se déroule la « mise en contexte » (au sens large de l’expression) du spectacle, qu’en est-il de sa fabrication et de sa médiatisation, comment s’organise la soirée théâtrale ? Ces deux journées entendent étudier tous les processus mis en jeu depuis qu’un spectateur prend connaissance d’un spectacle jusqu’au moment où, après y avoir assisté, il en rend compte autour de lui et s’en forge une image particulière. Ainsi, notre objet d’étude est à la fois le désir de spectacle, l’expérience du spectacle et le souvenir du spectacle. C’est donc une histoire concrète et intime du spectacle vivant, bien sûr en partie conditionnée par les stratégies commerciales des théâtres, dont il convient de retracer l’évolution sur deux siècles.

Alors que la première journée a pour champ d’étude la France, la dimension de la deuxième, qui se déroulera à l’automne 2010 à l’Université Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, sera résolument internationale.

Plusieurs axes ont été retenus pour un thème demeurant encore largement en friches et dont les frontières sont forcément mouvantes :

1. La médiatisation

  • Les soirées exposées : affiches de rue, colonnes Morris, kiosques et programmes
  • L'accueil critique (soiristes, placement des critiques dans la salle)
  • Nouveaux médias, nouveaux critiques : les spectacles sur Internet.

2. Les moments

  • Modalités d’achat des places, la queue, l’attente
  • Aller au spectacle et en revenir
  • La générale : pour quel public ?
  • La première : une bataille à livrer
  • La soirée exceptionnelle : représentation de gala, centième, dernière
  • La construction et l'organisation de la soirée : horaires, découpages...
  • L’après immédiat : aller en coulisses voir les artistes ou les attendre à la sortie
  • L’après plus lointain : que reste-t-il d’une soirée théâtrale ? (ce thème peut être éventuellement traité dans la littérature)

3. Les métiers de la soirée

  • Les revendeurs de places
  • Vendeurs de programmes, ouvreuses, machinistes
  • Les métiers de l’entracte (le foyer, les bars, le vestiaire, les toilettes) et, plus généralement, boire et se restaurer au théâtre (ou avant, ou après)
  • Les domestiques au théâtre (XIXe siècle)

4. Le public

  • Abonnements, regroupements et journaux de spectateurs
  • Architecture des salles et découpages sociaux
  • Les cinq sens au théâtre : avoir chaud, avoir froid, bien ou mal voir/entendre, les odeurs de la représentation
  • Etre assis au théâtre : pour une histoire du siège de spectacle
  • Le voisin de théâtre : ami ou gêneur ?
  • L’enfant spectateur
  • Tenues vestimentaires et conduites des spectateurs (loges, réactions d’hostilité ou d’enthousiasme, le jeu des sens)
  • Spectateurs et spectatrices : la dimension genrée du public
  • L’iconographie des spectateurs et les spectateurs représentés dans les pièces

Appel à communications

Les propositions de communications devront faire l’objet d’un texte d’une vingtaine de lignes.

La date limite de dépôt est fixée au 31 décembre 2009.

Les propositions devront être envoyées à

Contact téléphonique : 06 83 51 64 46

Adresse postale : Centre d’histoire sociale, 9 rue Malher, 75004 PARIS

Liens :

http://histoire-sociale.univ-paris1.fr/

http://www.chcsc.uvsq.fr/

Lieux

  • Centre d'histoire sociale, 9 rue Malher
    Paris, France

Dates

  • jeudi 31 décembre 2009

Mots-clés

  • spectacle, théâtre

Contacts

  • Pascale Goetschel
    courriel : pascale [dot] goetschel [at] wanadoo [dot] fr
  • Jean-Claude Yon
    courriel : jeanclaudeyon [at] noos [dot] fr

Source de l'information

  • Pascale Goetschel
    courriel : pascale [dot] goetschel [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La sortie au spectacle (XIXe-XXe siècles) », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 12 novembre 2009, http://calenda.org/199489