AccueilÉquiper la santé

Équiper la santé

Fitting for Health

l’économie de l’instrumentation médicale en Europe et dans ses colonies, 1600–1850

the Economy of Medical Technology in Europe and its Colonies, 1600–1850

*  *  *

Publié le mardi 10 novembre 2009 par Christelle Rabier

Résumé

L’histoire de la médecine est-elle celle de ses instruments (Henri Sigerist) ? En dépit de l’importance des techniques pour le diagnostic et les pratiques thérapeutiques depuis l’Antiquité, nous avons une connaissance insuffisante de l’équipement médicale, ses usages et sa production pour la période moderne. Pourtant, des études récentes ont souligné l’importance des forceps dans la prise en charge des naissances difficiles, le rôle de la céramique dans le stockage et la commercialisation des drogues dans l’Europe moderne, le développement parallèle de la petite métallurgie (toyware) et des bandages en métal largement commercialisés dans les colonies, ou encore les techniques visuelles ont associé les cadavres anatomisés, les images imprimées, les cires et les instruments du diagnostic visuel, pour donner quelques exemples. Le colloque vise à présenter des recherches neuves sur la culture matérielle et les pratiques médicales de l'Europe moderne, au carrefour de l’histoire de la médecine, l’histoire des techniques et l’histoire économique.

Annonce

L’histoire de la médecine est-elle celle de ses instruments (Henri Sigerist) ? En dépit de l’importance des techniques pour le diagnostic et les pratiques thérapeutiques depuis l’Antiquité, nous avons une connaissance insuffisante de l’équipement médicale, ses usages et sa production pour la période moderne. Pourtant, des études récentes ont souligné l’importance des forceps dans la prise en charge des naissances difficiles, le rôle de la céramique dans le stockage et la commercialisation des drogues dans l’Europe moderne, le développement parallèle de la petite métallurgie (toyware) et des bandages en métal largement commercialisés dans les colonies, ou encore les techniques visuelles ont associé les cadavres anatomisés, les images imprimées, les cires et les instruments du diagnostic visuel, pour donner quelques exemples.
Le colloque vise à présenter des recherches neuves sur la culture matérielle et les pratiques médicales, au carrefour de l’histoire de la médecine, l’histoire des techniques et l’histoire économique. En s’intéressant à l’Europe et ses colonies, entre 1600 – débuts de la chirurgie herniaire en France – et 1850 – explosion des expositions universelles – le colloque suivra deux lignes directrices :

1.    La « vie médicale des choses »
Qu’a-t-on pu considérer comme un outil de la médecine ? Les patients et les praticiens ont usé d’une grande palette d’instruments – bandages, plâtres, forceps, lancettes, matériel herniaire, outils électriques, bains, machines orthopédique, modèles, instruments diagnostiques, jusqu’aux plantes du Nouveau monde transformées en « remèdes » ou marchandises médicales. Certains s’apparentent à un équipement médical toujours en usage aujourd’hui ; d’autres sont tombés en désuétude, ce qui ne laisse pas de poser problème aux conservateurs de musées qui veulent en présenter l’intérêt au public. Quelles étaient les techniques dont disposaient les patients et les praticiens – chirurgiens, sages-femmes, barbiers, garde-malades, infirmiers, etc. - à l’époque moderne ? Dans quelle mesure l’équipement médical moderne a contribué à la prise en charge de la santé, tant par les patients que par les praticiens, et à la redéfinition des savoirs et savoir-faire médicaux ? Quels types de métiers médicaux ont-ils contribué à établir ou à transformer ? Dans quelle mesure les instruments et les marchandises ont contribué à redéfinir le travail médical ? Comment sont-ils venus en usage, et comment ont-ils circulé entre les patients, les métiers médicaux et les artisans ?
2.    Les techniques médicales, l’industrie et le commerce.
Comment les produits médicaux furent conçus, fabriqués et commercialisés ? Comment la production de l’instrumentation médicale fut-elle organisée ? Dans quelle mesure les artisans eurent-ils recours aux brevets, à l’expertise des académies, comme l’Académie royale de chirurgie, ou la Society of arts ? Quels métiers de l’industrie et quels secteurs de production l’outillage médical a-t-il associé ? Comment l’innovation et la production furent-ils financés ? Quels canaux les concepteurs et les fabricants d’instruments ont-ils utilisés pour la commercialisation de leurs instruments et dans quelle mesure peut-on parler d’innovations commerciales ? Quelles furent les chemins qui ont conduit les praticiens individuels, les maisons de charité, les armées ou les colons à utiliser un équipement médical ? Quel fut le rôle des institutions charitables et des hôpitaux dans la définition d'un équipement médical?

Le colloque permettra à des chercheurs travaillant sur des périodes et des espaces différents de proposer une histoire européenne comparée de l’équipement médical et de la médecine.
Les personnes intéressées sont invitées à envoyer un résumé – en français et en anglais – précisant le sujet de leur présentation, les sources et méthodes utilisées, avant le 30 novembre 2009. Elles indiqueront également leur rattachement institutionnel et leurs coordonnées. 


Is the history of medicine “that of its instruments?” (Henri Sigerist). In spite of the importance of material tools for diagnosis and therapeutic practices since Antiquity, we have insufficient knowledge of medical equipment, its uses or production. Yet, recent studies have emphasized the importance of the forceps in the successful management of difficult births, the role of ceramic in the storage and commercial display of drugs in early modern Europe, the development of toyware and that of metallic trusses sent to the colonies, or the visual technologies that linked corpses, printed images, wax artefacts and instruments for diagnosis, to give a few examples.
The conference aims to present highly innovative interdisciplinary research on the material culture and practices of medicine, at the crossroads of medical history, the history of technology and economic history. Considering Europe and its colonies between 1600 — the beginning of herniary surgery in France — and 1850 — the launching of world fairs —  the conference will address two major issues:

1.    The medical “life of things”
What was considered instrumental to medicine? Patients and practitioners have used a wide variety of tools – trusses, plasters, forceps, cutting knives, herniary bandaging, electrical devices, baths, orthopaedic machines, models, tools for diagnosis, up to plants transformed into medical commodities or “medicines”. Some were similar to devices that are still in use today; others have fallen into oblivion, thus challenging medical museums’ curators who wish to present them before the public. What were the technologies of the early modern patient and practitioner – surgeons, midwives, barbers, nurses, etc.? To what extent did the early modern medical equipment contribute to the management of health, by patients and/or practitioners and to the redefining of medical knowledge and know-how? What type of medical trades did they help to set up or to challenge? How did tools and commodities help redefining medical work? How did they get into use, and how did they circulate among the medical community?
2.    Medical technologies, industry and commerce.
How were the products conceived and marketed? How was the production of medical instrumentation organized? To what extent had the trade recourse to patenting, the expert evaluation of academies, such as the Académie royale de chirurgie? Which industrial trades and production sectors did it bring together? How was it funded? Did medical instruments’ makers exploit new channels for the retailing of their instruments — such as nineteenth-century French industrial fairs — or use old ones? What were the routes of medical instruments to individual practitioners, public charities, national armies or to the colonies? What precisely was the role of hospitals and charities in the definition of medical equipment?

The conference will bring together scholars working on different places and periods with the view to contribute to a European history of medical instruments and medicine in its global context.
Scholars are invited to send a abstract – in English or French – stating the subject of their presentation, their sources and methodologies, before November 30th, 2009. They will state their contact details.

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • lundi 30 novembre 2009

Mots-clés

  • technologies médicales, instrumentation médicale, industrie

Contacts

  • Christelle Rabier
    courriel : christelle [dot] rabier [at] ehess [dot] fr

Source de l'information

  • Christelle Rabier
    courriel : christelle [dot] rabier [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Équiper la santé », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 10 novembre 2009, http://calenda.org/199497