AccueilLe théâtre après 1989 en Europe médiane

Le théâtre après 1989 en Europe médiane

Theatre after 1989 in East Central Europe

*  *  *

Publié le vendredi 13 novembre 2009 par Marie Pellen

Résumé

L’année 1989 a marqué un tournant dans l’histoire de l’Europe médiane. Vingt années après la chute du mur de Berlin, le Centre d’études tchèques de l’ULB a choisi de s’interroger sur l’après 1989 et de focaliser sa réflexion sur les arts de la scène. La visée de ce colloque est de désarticuler l’année 1989 pour mettre en exergue les points de convergence et de divergence du théâtre centre européen contemporain toutes générations confondues, et de tenter de cerner les nouveaux traits par lesquels il se définit. Les intervenants sont tant des historiens et des théâtrologues que des artistes de la scène.

Annonce

FR

Le théâtre fut un grand contestataire de la société socialiste soviétique et un grand acteur de la nouvelle réalité géopolitique dans la plupart des pays de l’Europe médiane. Néanmoins, après 1989, le théâtre cesse d’être un bastion de résistance politique et intellectuelle. Les nations se sont progressivement transformées en régimes démocratiques et sont entrées dans la logique d’une économie de marché. Le libéralisme économique n’a pas manqué de s’étendre à la sphère culturelle. Les théâtres ont alors souffert cruellement d’un manque de financement ou se sont adonnés au divertissement au détriment d’une réflexion artistique. Les anciens protagonistes du renouveau ont alors été déboussolés, tant la société avait changé. Le colloque tente de rendre compte des réactions des artistes dans les années de transition et analyse la réception de leurs œuvres par le public.

Enfin, le dernier axe sur lequel ce colloque invite à réfléchir est celui de la nouvelle génération, de ces metteurs en scène, auteurs et dramaturges qui n’étaient que des enfants ou des adolescents en 1989. Que signifie cette date dans leur parcours artistique ? Les interrogations sont-elles identiques en Europe centrale et balkanique ? Existe-t-il une filiation directe entre l’ancienne génération et la nouvelle ?

US

1989 was a great turn in the history of East Central Europe. Twenty years after the fall of Berlin’s wall, the Centre for Czech Studies of Brussels Free University has chosen to investigate on the post-1989 period and to focus its reflection on performing arts. The conference will be held on the symbolic date of 27th and 28th November to commemorate the success of the Velvet Revolution. During those two days, we will propose to question historically and artistically the post-1989 period and the perspectives of the new stage in East Central Europe. Speakers will not only be historians and theatrologs, but also artists. The aims of this gathering are to examine 1989 insisting on differences and similarities in East Central European theatre, encompassing all generations, as well as to define its very new characteristics.

Theatre was a big protester in the soviet socialist society and played a key role in the new geopolitical reality of most East Central European countries. Nevertheless, after 1989, theatre ceased to be a bastion of political and intellectual resistance. The nations gradually transformed into democratic regimes and entered logic of market economy. Economic liberalism did not fail to extend itself to the cultural sphere. Theatres then cruelly suffered from a lack of financial support or just indulged in entertainment to the detriment of artistic reflection. The former protagonists of the renewal were disorientated at the changes society had undergone. The conference will attempt to debrief the artists’ reactions in the transition’s years and to analyze the reception of their works by the audience.

The last main line of the conference will focus on the new generation, directorsplaywrights and dramaturges who were only children or teenagers in 1989. What does this date mean in their artistic development? Is their questioning similar in Central Europe and the Balkans? Is there any direct filiation between the old and the new generations ?

Programme

27 novembre 2009

8h30 : Accueil des participants

9h00 : Ouverture du colloque.

Introduction:

9h30 : Sarah Flock (aspirante du FRS-FNRS, ULB, Université Charles de Prague): “Panorama des changements culturels en Europe centrale depuis 1989”

Transversal :

Modérateur Sarah Flock

10h00 : Steven Wilmer (Trinity College of Dublin) “Nostalgia and Cultural Memory in Central East European Theatre” 

  • Bulgarie :

10h30 : Natasha Kolevska-Kurteva (dramaturge au théâtre de l’Armée de Sophia) : “Regards sur la dramaturgie bulgare contemporaine”

11hOO: Pause

  • Républiques tchèque et slovaque :

11h15 : Katia Hala (Sorbonne, Université Charles de Prague) : « 68/89 sur les scènes tchèques en 2008-2009 ou comment le théâtre joue et déjoue son histoire récente »

11h45 : Larissa Solntseva (Conservatoire de Théâtre à Moscou, GITIS) : “Petr Lebl in the mirror of 1989“

12h15: Martina Musilová (Université Masaryk de Brno et DAMU, Prague) : “Unclosed Debates on Form and Function of the Czech Theatre Art”

12h45 : Martina Černá (Université Charles de Prague) : “Children of the revolution 1989. Czech theatre projects dealing with the new social, political and cultural reality”

13h15 : Pause

  • Pologne :

Modérateur Jeremy Lambert

14h30 : Anna Herbut (Université Jagellonne de Cracovie) :“Uneasy art. The resistance of polish live art after 1989”

15h00: Marta Keil (Institut Adam Mieckiewicz) :  “Different theatre” – about the transformation of the alternative theatre in Poland after 1989”

15h30: Dominique Porebska-Quasnik (Université Jan Kochanowski de Kielce) « Le théâtre lyrique polonais et son message en Europe : tradition et universalité »

  • Ex-Yougolsavie:

16h00: Denis Poniž (Université de Lubljana) : “Teaching the dissident theatrical past: dilemmas and open questions”

16h30: Pause

  • Hongrie et Roumanie:

Modérateur Jan Rubes

16h45 : Ildikó Ungvári Zrínyi (University of Theatre Arts Targu-Mures): “Space and image in the post 89 period. Tendencies in contemporary Hungarian theatre from Romania”

17h15: Popovici Iulia (dramaturge) : “Questionnements dramaturgiques du théâtre contemporain roumain ”

17h45: Alexandra Badea (auteur et metteur en scène au théâtre national de Bucarest) : “Un théâtre de l’intime social et politique ”

18h30 : Conclusion du colloque par Jan Rubes

 28 novembre 2009

Lieu : Centre d’études tchèques de l’ULB.

9h00 : Accueil des participants

9h30 : Demi-journée d’études : « Divadlo a Revoluce » (Le théâtre et la Révolution)

Séance présidée par Martina Musilová et Sarah Flock

Présentation du groupe de travail  « Divadlo a Revoluce » (Le théâtre et la révolution) fondé à Prague en 2006 par Martina Musilová et Martina Černá : Bilan de l’avancée des travaux de recherches de ses membres actuels et comptes-rendus de son activité à Prague.

Réunion sur les nouveaux axes de recherches à développer à l’issue du colloque.

La langue de travail est l’anglais.  

12h00 : Clôture de la deuxième journée

Lieux

  • Salle Dupréel ULB, Campus du Solbosch, Bât. S, Avenue Jeanne 44
    Bruxelles, Belgique

Dates

  • vendredi 27 novembre 2009
  • samedi 28 novembre 2009

Fichiers attachés

Mots-clés

  • théâtre

Contacts

  • Sarah Flock
    courriel : sflock [at] ulb [dot] ac [dot] be

URLS de référence

Source de l'information

  • Sarah Flock
    courriel : sflock [at] ulb [dot] ac [dot] be

Pour citer cette annonce

« Le théâtre après 1989 en Europe médiane », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 13 novembre 2009, http://calenda.org/199502