AccueilÉnoncer / dénoncer l'autre. Discours et représentations du différend confessionnel à l'époque moderne

*  *  *

Publié le jeudi 19 novembre 2009 par Karim Hammou

Résumé

L’approche envisagée, résolument transversale – qui fait appel aux disciplines historique et littéraire, philosophique et théologique –, consiste à considérer l’opposition confessionnelle en interrogeant la figure de l’autre qu’elle suscite. Attentif aux stratégies discursives et aux pratiques d’évitement ou d’affrontement, d’exhortation ou de condamnation, le cycle de journées d’étude entend sonder les registres sémantiques, l’univers de représentations et les imaginaires sur lesquels repose, du XVIe siècle au XVIIIe siècle, l’énonciation du différend et la désignation de l’altérité. Au fil des quatre rencontres, l’enquête passe par une analyse des comportements (de la gestuelle aux actions collectives), des rhétoriques et des discours (dogmatique, polémique, liturgique, homilétique), des systèmes de pensée, des représentations iconographiques, et des méta-discours (littéraires, historiques ou philosophiques) inspirés par une réflexion sur ces oppositions.

Annonce

L’approche envisagée, résolument transversale – qui fait appel aux disciplines historique et littéraire, philosophique et théologique –, consiste à considérer l’opposition confessionnelle en interrogeant la figure de l’autre qu’elle suscite. Attentif aux stratégies discursives et aux pratiques d’évitement ou d’affrontement, d’exhortation ou de condamnation, le cycle de journées d’étude entend sonder les registres sémantiques, l’univers de représentations et les imaginaires sur lesquels repose, du XVIe siècle au XVIIIe siècle, l’énonciation du différend et la désignation de l’altérité. Au fil des quatre rencontres, l’enquête passe par une analyse des comportements (de la gestuelle aux actions collectives), des rhétoriques et des discours (dogmatique, polémique, liturgique, homilétique), des systèmes de pensée, des représentations iconographiques, et des méta-discours (littéraires, historiques ou philosophiques) inspirés par une réflexion sur ces oppositions. Si la dualité entre catholiques et protestants constitue le principal domaine d’investigation, d’autres clivages entre chrétiens et dissidents de toutes obédiences, entre chrétiens et juifs ou chrétiens et musulmans, ont également toute leur place dans cette réflexion collective.

Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
ECOLE PRATIQUE DES HAUTES ETUDES
École doctorale 472

Laboratoire d’Études sur les Monothéismes
UMR 8584 CNRS-EPHE

CYCLE DE QUATRE JOURNÉES D’ÉTUDE (2009-2010)

21 novembre 2009, 13 février 2010, 12 juin 2010 et 23 octobre 2010

École Pratique des Hautes Études, Paris-Sorbonne, 45-47, rue des Écoles, 75005 Paris, Escalier E, salle Marcel Mauss

Cycle organisé dans le cadre de l’École doctorale de l’École Pratique des Hautes Études par Chrystel Bernat, chargée de conférences à l’EPHE, et Hubert Bost, directeur d’études à l’EPHE (Chaire « Protestantismes et culture dans l’Europe moderne, XVIe-XVIIIe siècle »).

Énoncer / dénoncer l’autre. Discours et représentations du différend confessionnel à l’époque moderne

1re rencontre : samedi 21 novembre 2009

9h

Introduction : Chrystel Bernat, Hubert Bost

9h30 – 12h30

Président : Robert Sauzet

  • Frank Lestringant (Université Paris IV) : « L’altérité amérindienne dans les récits de voyage au XVIe siècle » 
  • Mohammad Ali Amir-Moezzi (EPHE) : « Le shi’isme, la dénonciation de l’islam officiel et l’élaboration des sources scripturaires »
  • Frédéric Gabriel (CNRS) : « Scène, altérité et controverse radicalisée : topiques et brouillages chez François Garasse » 

14h – 18h00

Président : Daniel-Odon Hurel

  • Mark Greengrass (Université de Sheffield) : « La religio medici : L’expérience des médecins du différend confessionnel en Europe à l’époque moderne »
  • Isabelle Bouvignies (CERPHI) : « “Que signifie défendre la religion dans les traités monarchomaques et ligueurs durant les guerres de Religion (1559-1598)?”» 

Pause

  • Aurélien Girard (EPHE - Doctorant) : « Grecs-catholiques contre grecs-orthodoxes : la controverse confessionnelle dans le patriarcat d’Antioche autour du schisme de 1724 »
  • Céline Borello (Université de Haute Alsace) : « L’altérité religieuse en Révolution : Rabaut-Saint-Étienne ou la diabolisation protestante (1789-1793) »

18h15

Échange final

2e rencontre : samedi 13 février 2010

École Pratique des Hautes Études, Paris – Sorbonne

(45-47, rue des Écoles – 75005 Paris)

Escalier E, salle Marcel Mauss

9h – 12h

Président : Philippe Buttgen

  • Jean-Robert Armogathe (EPHE) : « Luther et le temps de la séparation »
  • Olivier Millet (Université de Paris XII) : « Le libertin spirituel, portrait négatif de l’homme comme être religieux selon Jean Calvin »
  • Tatania Baranova-Debaggi (Université de Paris IV) : « Stratégies de dénonciation des calvinistes et de leur message dans les écrits polémiques de Gentian Hervet (1560 -1565) »

13h15 – 18h15

Présidente : Céline Borello

  • Didier Boisson (Université d’Angers) : « François Véron et les réformés : analyse d’un discours d’exclusion »
  • Luc Daireaux (CERHIO, Rennes) : « “Ceux de la RPR” : les protestants vus à travers la législation royale, XVIe -XVIIe siècles »

Pause

  • Hubert Bost (EPHE) : « “Cette abusive dénomination de nouveaux-convertis”. Réflexions sur la dénégation et la stigmatisation des protestants français sous Louis XV »
  • Sébastien Drouin (EPHE – Post-Doctorant) : « Lumières jansénistes et discours philosophique »

18h15     

Échange final

4e rencontre : samedi 23 octobre 2010

Institut Protestant de Théologie – Faculté de Paris

83, boulevard Arago, 75014 Paris  

9h – 12h

Président : David El Kenz 

  • Philippe Buttgen (CNRS) : « Autrui en groupe. Premières recherches sur la sémantique de “confessio” dans le Saint-Empire moderne (XVIe  - XVIIIe siècles) » 
  • Hugues Daussy (Université du Maine) : « L’image du catholique dans la littérature polémique réformée des premières guerres de religion »  
  • Pierre-Jean Souriac (Université de Lyon III) : « De l’adversaire religieux à celui du contraire parti. Désigner son adversaire durant les guerres de Religion » 

14h – 18h

Présidente : Pauline Duley-Haour 

  • Daniel-Odon Hurel (CNRS) : « L’argument de la tradition dans la mise en œuvre de l’étroite observance clunisienne aux XVIIe et XVIIIe siècles »  
  • David El Kenz (Université de Bourgogne) : « Le martyre dans l’Église réformée : une arme de la radicalisation de l’affrontement confessionnel dans les années 1550 »  

Pause  

  • Neal Blough (Centre Mennonite de Paris) : « Tuer l’hérétique est une hérésie : le cas de Balthasar Hubmaier (1524) » 
  • Marie-Clarté Lagrée (Université de Paris IV) : « La colère d’un pasteur : contours et délinéaments de l’autre dans le discours de Philippe Vincent » 

18h15     Échange final

Catégories

Lieux

  • Ecole Pratique des Hautes Etudes - Sorbonne Escalier E, salle Mauss, Institut Protestant de Théologie - 83, Bd Arago
    Paris, France

Dates

  • samedi 12 juin 2010
  • samedi 23 octobre 2010
  • samedi 21 novembre 2009
  • samedi 13 février 2010

Mots-clés

  • religions, altérité, langage, violence, époque moderne

Contacts

  • Chrystel Bernat
    courriel : chrystel [dot] bernat [at] ephe [dot] sorbonne [dot] fr
  • Hubert Bost
    courriel : hubert [dot] bost [at] ephe [dot] sorbonne [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Chrystel Bernat
    courriel : chrystel [dot] bernat [at] ephe [dot] sorbonne [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Énoncer / dénoncer l'autre. Discours et représentations du différend confessionnel à l'époque moderne », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 19 novembre 2009, http://calenda.org/199583