AccueilDe la mémoire aux mémoires des villes moyennes

De la mémoire aux mémoires des villes moyennes

Perceptions, enjeux et politiques publiques (Europe et France méridionale)

*  *  *

Publié le mardi 01 décembre 2009 par Karim Hammou

Résumé

Ce colloque international s’inscrit dans un contexte de patrimonialisation à l’œuvre dans de nombreuses villes qui portent une attention renouvelée à leur histoire singulière, au carrefour d’enjeux mémoriels, sociaux, économiques et politiques. La mémoire, ou plutôt les mémoires des villes moyennes (hors métropoles européennes) sont un élément structurant d’une identité locale qui se complexifie dans une époque de glocalisation alors que la décentralisation semble réactiver les logiques locales. Il convient donc de réexaminer les rapports entre mémoires et territoires autour du cas des villes moyennes, afin de questionner les ressorts contemporains de leur production et de leur valorisation.

Annonce

Ce colloque international s’inscrit dans un contexte de patrimonialisation à l’œuvre dans de nombreuses villes qui portent une attention renouvelée à leur histoire singulière, au carrefour d’enjeux mémoriels, sociaux, économiques et politiques. La mémoire, ou plutôt les mémoires des villes moyennes (hors métropoles européennes) sont un élément structurant d’une identité locale qui se complexifie dans une époque de glocalisation alors que  la décentralisation semble réactiver les logiques locales. Devant un futur indéterminé, et dans un présent instable aux modifications rapides, les sociétés et les politiques semblent se saisir de la passion des repères du passé. Il convient donc de réexaminer les rapports entre mémoires et territoires autour du cas des villes moyennes, afin de questionner les ressorts contemporains de leur production et de leur valorisation. 

Dès les Lieux de Mémoires de Pierre Nora, les Sciences Humaines de façon générale se sont emparées de la mémoire comme objet d’étude. Les nombreux travaux issus de cette recherche renouvelée démontrent que, à l’échelle des villes comme des groupes qui les composent, le passé n’est pas univoquement clos et révolu. C’est à cette pratique sociale et politique de construction des liens entre passé (refabriqué, idéalisé…), présent (qui se vit) et un à venir (qui se prépare) que nous souhaitons nous intéresser ici du point de vue de leur implication dans la construction des politiques publiques de la ville.

Ce colloque entend ainsi prendre en compte les relations, les tensions qui peuvent exister entre les mémoires multiples, les patrimonialisations en cours comme les politiques patrimoniale, urbanistique (aménagement, requalification…) qui depuis le XIX ème siècle marquent au delà de l’espace et des lieux, les esprits, les pratiques et les imaginaires. Ces  fondations ou refondations en œuvre qui peuvent prendre des formes de métissage culturel, s’il peut être facteur de tensions, peut aussi être une ressource, porteuse d’enjeux socio-économiques et politiques majeurs qui réconcilieraient enfin les villes et leurs mémoires.

Néanmoins, ce questionnement contemporain n’est pas exclusif d’approches s’inscrivant dans des temporalités plus anciennes et qui permettraient de mieux cerner les « régimes d’historicité » des mémoires urbaines et de la conversion patrimoniale.

Il s’agira alors d’interroger les liens comme les contextes, les temps forts qui unissent mémoires, patrimoines et territoires urbains, qui existent entre mémoires des villes, des quartiers, des centres historiques… et  sociétés urbaines, afin de mettre en perspective les jeux et enjeux des politiques publiques de valorisation ou de médiation patrimoniales et mémorielles.

Trois grands axes sont d’ores et déjà déterminés, structurant une réflexion qui se veut collective et interdisciplinaire, centrée sur les exemples des villes moyennes en Europe méridionale :

  • L’esprit des lieux : les mémoires comme élément structurant d’identités urbaines territorialisées, la place et le rôle des mémoires dans la patrimonialisation...
  • Mémoires et passés recomposés : jeux de mémoire, les paradoxes urbains ou la reconstruction de la mémoire, les mythes fondateurs réactivés, les mémoires oubliées…
  • Valorisation et politiques publiques : la production des images des villes, la place et le rôle de ces mémoires dans les politiques publiques patrimoniales et mémorielles, d’aménagement et de requalification….

La liste n’est pas exhaustive et pourra évoluer à la lecture des propositions envoyées.

Des propositions de communication sont attendues de la part de chercheurs de différentes disciplines des Sciences Humaines (histoire, géographie, anthropologie, sociologie, science politique….et la liste n’est pas close), mais aussi de la part des acteurs. Les approches théoriques et heuristiques interrogeant le champ mémoriel seront retenues dans la mesure où  elles viennent renouveler le regard que les Sciences Humaines portent sur ces questions. Des exemples concrets traitant de cas de villes moyennes en Europe méridionale sont particulièrement souhaités.

Les propositions de communication d'une page ainsi qu'un court CV scientifique de l'auteur sont attendus pour le 15 janvier 2010.

Comité scientifique

  • Alline Jean-Pierre (Historien du droit, Professeur des Universités, UPPA)
  • Barraqué Christian (Historien, Professeur des Universités, UPPA)
  • Bidot-Germa Dominique (Historien, Maître de Conférences, UPPA)
  • Carrier Renaud (Historien du droit, Professeur des Universités, UPPA)
  • Fifre Patrick (Urbaniste, Directeur CAUE 64)
  • Guinle-Lorinet Sylvaine (Historienne, Maître de Conférences/H.D.R., UPPA)
  • Guivarc’h Didier (Historien, Maître de Conférences, Nantes)
  • Lamazou-Duplan Véronique (Historienne, Maître de Conférences, UPPA)
  • Le Couëdic Daniel (Architecte, Professeur des Universités, Directeur du laboratoire de l’Institut de Géoarchitecture, Brest)
  • Soulet Jean-François (Historien, Professeur des Universités, Toulouse le Mirail)
  • Thibon Christian (Historien, Professeur des Universités, UPPA)
  • Vayssière Bruno-Henri (Architecte-urbaniste, Professeur des Universités, Chambéry, IMUS, THTL, Jacob-Bellecombette)

Comité d’organisation

  • Barraqué Jean-Pierre (Historien, Professeur des Universités, UPPA)
  • Boustingorry Julie (Historienne, Post-doctorante, UPPA)
  • Thibon Christian (Historien, Professeur des Universités, UPPA)

Lieux

  • Campus universitaire, Avenue du Doyen Poplawski
    Pau, France

Dates

  • vendredi 15 janvier 2010

Fichiers attachés

Mots-clés

  • mémoire, villes moyennes, patrimoine, histoire, politiques publiques

Contacts

  • Julie Boustingorry
    courriel : julie [dot] boustingorry [at] etud [dot] univ-pau [dot] fr
  • christian Thibon
    courriel : christian [dot] thibon [at] univ-pau [dot] fr

Source de l'information

  • Julie Boustingorry
    courriel : julie [dot] boustingorry [at] etud [dot] univ-pau [dot] fr

Pour citer cette annonce

« De la mémoire aux mémoires des villes moyennes », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 01 décembre 2009, http://calenda.org/199697