AccueilEsthétique politique et glocalisation

Esthétique politique et glocalisation

Pratiques artistiques, circulations et revendications identitaires

*  *  *

Publié le lundi 07 décembre 2009 par Karim Hammou

Résumé

À l’opposé du mouvement annoncé d’homogénéisation et d’impérialisme culturels, les processus actuels de mondialisation révèle une hétérogénéité des contextes d’insertion et donne lieu à des durcissements identitaires qui nécessitent d’être appréhendés par le local. Avec cette approche de « glocalisation » méthodologique, des références exogènes se transforment en levier dans des réaffirmations identitaires qui prennent diverses formes, utilisent différents supports. Ce cycle de conférences se trouve à la croisée entre arts vivants et ethnologie. La recherche en arts vivants a en effet aujourd’hui un rôle incontournable à jouer, comme ce cycle de conférences le souligne, dans la mise en forme rigoureuse d’un discours d’analyse centré sur les modes de réélaboration et d’usage des arts vivants à des fins identitaires.

Annonce

À l’opposé du mouvement annoncé d’homogénéisation et d’impérialisme culturels, les processus actuels de mondialisation révèle une hétérogénéité des contextes d’insertion et donne lieu à des durcissements identitaires qui nécessitent d’être appréhendés par le local. Avec cette approche de « glocalisation » méthodologique, des références exogènes se transforment en levier dans des réaffirmations identitaires qui prennent diverses formes, utilisent différents supports.

Parmi ces supports, les arts vivants s’avèrent occuper une place grandissante dans des mouvements de revendications définis comme « ethniques », « autochtones », « régionalistes », « nationalistes »… Les productions réalisées donnent lieu à des mises en scène qui deviennent des vitrines politiques pour les États Nations mais aussi pour les communautés face à eux. Or, le pouvoir de ces performances ne tient pas uniquement à leur contenu spécifique mais aussi à la co-présence des acteurs et aux espaces de connexion et de déconnexion qu’elles impliquent. Ces lieux de création deviennent un ressort politique qu’il s’agit d’explorer à travers différents espaces, au gré de leurs modalités interactives, entre esthétique et politique.

Ce cycle de conférences a lieu au sein du RITM - Centre de Recherche sur l’Interprétation et l’Analyse des Textes en Musique et en Arts du Spectacle EA 3158 – laboratoire de recherche articulé sur l’interdisciplinarité en Arts Vivants de l’Université de Nice Sophia Antipolis dirigé par Marina Nordera. Il est organisé par Nathalie Gauthard et Mahalia Lassibille, respectivement ethnoscénologue et anthropologue de la danse. Il se trouve donc à la croisée entre arts vivants et ethnologie. La recherche en arts vivants a en effet aujourd’hui un rôle incontournable à jouer, comme ce cycle de conférences le souligne, dans la mise en forme rigoureuse d’un discours d’analyse centré sur les modes de réélaboration et d’usage des arts vivants à des fins identitaires.

Pour tout renseignement :

gauthard@unice.fr
mahalia.lassibille@voila.fr

Programme

Vendredi 11 décembre de 14h à 18 h

Université de Nice Sophia Antipolis,
UFR LASH (Site Carlone) en salle Extension 318

Performativité « traditionnelle » : processus de composition et de recomposition/innovation:

  • Gérard Toffin : « Anthropologie du théâtre et « Performance Studies ». Le domaine indien et himalayen »
  • Nicole Revel : « Entre musique et poésie. Trajectoires anciennes et contemporaines en Insulinde »
  • Bernard Muller : « Le spectacle comme enjeu global. Le cas de l’espace afro-brésilien »

Vendredi 27 février (sous réserve)

Image, résistance et revendication identitaire

Vendredi 9 Avril (sous réserve)

Pratiques touristiques et revendication autochtone

Lieux

  • Université de Nice Sophia Antipolis (Site Carlone)
    Nice, France

Dates

  • vendredi 09 avril 2010
  • vendredi 11 décembre 2009
  • samedi 27 février 2010

Mots-clés

  • esthétique, politique, mondialisation

Contacts

  • Nathalie Gauthard
    courriel : gauthard [at] unice [dot] fr

Source de l'information

  • Nathalie Gauthard
    courriel : gauthard [at] unice [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Esthétique politique et glocalisation », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 07 décembre 2009, http://calenda.org/199709