AccueilFaire la paix et se défendre à la fin du Moyen Âge

Faire la paix et se défendre à la fin du Moyen Âge

Frieden schaffen und verteidigen im Spätmittelalter

*  *  *

Publié le mercredi 09 décembre 2009 par Karim Hammou

Résumé

En France, en Bourgogne, dans l’Empire médiéval, en Italie et Espagne, le maintien de la paix et la question de la défense sont intimement liés. Pour sauvegarder la paix d’une façon durable, il faut garantir la sécurité et organiser une défense efficace. À la fin du Moyen Âge, en fonction de leurs systèmes politiques, les points de départ des royaumes européens et de leurs villes sont parfois très différents. In Frankreich, in Burgund, im mittelalterlichen Reich, in Italien und in Spanien besteht eine enge Verbindung zwischen der Bewahrung des Friedens und der Frage der Verteidigung. Um den Frieden auf dauerhafte Weise zu sichern, ist es erforderlich, Sicherheitsgarantien zu schaffen und eine effektive Verteidigung zu organisieren.

Annonce

En France, en Bourgogne, dans l’Empire médiéval,  en  Italie  et  Espagne, le maintien de la paix et la question de la défense sont intimement liés. Pour sauvegarder la paix d’une façon durable, il faut garantir la sécurité et organiser une défense efficace. À la fin du Moyen Âge, en fonction de leurs systèmes politiques, les points de départ des royaumes européens et de leurs  villes sont parfois  très différents.  Dans le cas français, la guerre de Cent Ans constitue un facteur décisif pour la définition des rapports de pouvoir. Depuis quelques décennies, le maintien de la paix, les négociations et les discours sur la paix, le règlement judiciaire et extra-judiciaire des conflits, vengeances, « guerres privées », Fehden, ligues urbaines, Landfriedensbünde et luttes de parties à l’intérieur des villes ont fait l’objet de nombreuses études. Au cours des conflits et des procédures de pacification, plusieurs facteurs sont susceptibles de jouer un rôle décisif. L’impact du concept de l’honneur  et les valeurs sociales des acteurs politiques  offrent des perspectives  de comparaison intéressantes.  Y- a-t-il des différences importantes entre les conflits urbains et nobiliaires ou peut-on constater une influence prépondérante du modèle aristocratique ? Quel est le modèle du règlement de conflits entre ‘partenaires’ d’origines sociales et géographiques très différentes ?  Il paraît  souhaitable de comparer les résultats de ces études récentes - qui résultent parfois d’approches méthodiques très différentes et fortement influencées par les traditions historiographiques et les disciplines scientifiques respectives.

Faire la paix et se défendre à la fin du Moyen Âge 

Colloque organisé par la Fondation Maison des Sciences de l’Homme en coopération avec l’Institut historique allemand et avec le soutien du DAAD (Office allemand d’échanges universitaires)

Organisation scientifique :  Gisela Naegle

Paris, les 11 et 12 janvier 2010 

Entrée libre sur inscription, renseignements :  gnaegle.journ-paix@gmx.de

Lundi 11 janvier

à l’Institut historique allemand, Hôtel Duret- de-Chevry, 8, rue du Parc-Royal, 75003 Paris
http://www.dhi-paris.fr
Dunja Houelleu : + 33 (0) 1.44. 54.24.16
Courriel : dhouelleu@dhi-paris.fr

13.30 – 14.00 Accueil

14.00   Ouverture par Gudrun Gersmann, Institut historique allemand / Falk Bretschneider, FMSH

14.15  Gisela Naegle, Justus-Liebig-Universität, Gießen, « Introduction »

I. Chercher la paix et se défendre

Présidence de séance :  Rolf Große, Institut historique allemand, Paris

  • 14. 45 Jean-Marie Moeglin, Université Paris XII, « À la recherche de la ‘paix finale’ pendant la guerre de Cent Ans »
  • 15.15 Christine Reinle, Justus-Liebig-Universität, Gießen, « Legitimation und Delegitimation von Fehden in juristischen und theologischen Diskursen des Spätmittelalters »     

15.45 Discussion

16.15 Pause

Présidence de séance :  Pierre Monnet, EHESS / UFA

  • 16.45 Bertrand Schnerb, Université Charles-de-Gaulle, Lille III, « Sauver les meubles. À propos de quelques traités de capitulation de villes de la première moitié du XVe siècle »
  • 17.15 Horst Carl, Justus-Liebig-Universität, Gießen, « Landfrieden als Konzept und Realität kollektiver Sicherheit im Heiligen Römischen Reich »
  • 17.45 Máximo Diago Hernando, CSIC Madrid, « Le rôle des ligues urbaines – Hermandades dans la préservation de la paix dans la Castille du Moyen Âge »

18.15 Discussion

18.45 Fin de la première journée 

Mardi 12 janvier

à la  Fondation Maison des Sciences de l’Homme, 54 boulevard Raspail, 75006 Paris, salle 214
http ://www.msh-paris.fr
Raquel Sanz-Barrio : + 33 (0) 1.49.54.21.87
Courriel : sanzbarr@msh-paris.fr

II. Faire la paix

Présidence de séance : Claude Gauvard, Université Paris I Panthéon-Sorbonne

  • 9.00 Stéphane Péquignot, EPHE, Paris, « Négociation, alliances et projets de paix durant la guerre civile catalane (1462-1472). Premiers éléments de relecture d’un conflit international »
  • 9.30 Christiane Klapisch-Zuber, EHESS, Paris, « Le prince et la paix de familles à Florence, XIVe siècle »
  • 10.00 Julie Claustre, Université Paris I Panthéon-Sorbonne, « Assurer la paix des ‘ménages’. De la dette à la paix (Paris XIVe-XVe siècle) »

10.30 Discussion

11. 00 Pause

III.  Penser la paix ou faire la guerre ?

  • 11.30 Jean Devaux,  Université du Littoral, Côte d’Opale, « ‘Paix ne vault dite de la bouche / Se au cœur ne sert point et touche’ : les discours sur la paix en pays bourguignon »
  • 12.00 Jacques Paviot, Université Paris XII, « Faire la paix pour faire la guerre »

12.30 – 14.00 Pause de midi 

Présidence de séance : Robert Jacob, CNRS, Université de Liège

  • 14.00 Franck Collard, Université Paris X, « Se défendre de provoquer la guerre en invoquant la paix. La royauté française et le renvoi de Marguerite d’Autriche ou la rhétorique de la paix dans les relations diplomatiques »

14.30 Discussion

  • 15.00 Nicolas Offenstadt, Université Paris I Panthéon-Sorbonne, « La paix pendant la guerre de Cent Ans, méthodes et enjeux de recherche »          

Pierre Monnet, EHESS, UFA  / Gisela Naegle, Justus-Liebig-Universität, Gießen

15.30 Discussion finale

16.15 Fin 

Catégories

Lieux

  • INHA Institut Historique Allemand (8, rue du Parc Royal 75003) / FMSH Fondation de Sciences de l'Homme (54, bd Raspail 75006)
    Paris, France

Dates

  • lundi 11 janvier 2010
  • mardi 12 janvier 2010

Fichiers attachés

Contacts

  • Gisela Naegle
    courriel : gnaegle [dot] journ-paix [at] gmx [dot] de

Source de l'information

  • Raquel Sanz Barrio
    courriel : raquel [dot] sanz-barrio [at] eurias-fp [dot] eu

Pour citer cette annonce

« Faire la paix et se défendre à la fin du Moyen Âge », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 09 décembre 2009, http://calenda.org/199745