AccueilSurveiller, éduquer et instruire dans l’enseignement secondaire

Surveiller, éduquer et instruire dans l’enseignement secondaire

Des maîtres d’études aux assistants d’éducation XVIIIe-XXIe siècles

*  *  *

Publié le mardi 15 décembre 2009 par Karim Hammou

Résumé

Surveillance exclusive ou contribution à l’enseignement ? Rôle répressif ou mission éducative ? Fonction provisoire ou métier ? L’encadrement éducatif exige-t-il une formation professionnelle spécifique, articulée autour de qualités et de compétences adaptées ? Cette tâche doit-elle être considérées au contraire comme une préparation à l’enseignement qui justifierait qu’on aménage la transition d’une fonction à l’autre ? Autant de questions qui seront examinées sur le temps long, en tenant compte des héritages et en observant les évolutions. Dans un contexte de redéfinition de la mission des enseignants, on s'intéressera non seulement à la professionnalisation du personnel d'encadrement éducatif et pédagogique, mais aussi, par contre-coup, à l'identité professionnelle des professeurs de l'enseignement secondaire.

Annonce

Argumentaire

L’organisation des établissements d’enseignement secondaire reste, aujourd’hui encore, marquée par le modèle des lycées du XIXe siècle, eux-mêmes fortement inspirés des collèges de l’Ancien Régime. Dans les lycées, la fonction de maître d’étude est considérée comme un noviciat, mais le statut subalterne des maîtres et la dureté de leurs conditions de travail et de vie pèsent sur le recrutement. Bien que les maîtres d’études soient rebaptisés maîtres répétiteurs en 1853 pour affirmer le caractère pédagogique de la fonction, il faut attendre le début du XXe siècle pour que les répétiteurs, de plus en plus gradés, soient plus largement associés à l’enseignement. Des personnels voués essentiellement à la surveillance, les maîtres d’internat et surveillants d’externat créés dans la première moitié du XXe siècle, les remplacent sans plus assurer leur fonction de complément éducatif et pédagogique au professorat.

A partir des années 1960, l’enseignement secondaire est affecté par une « crise de la relation pédagogique ». Dans ce contexte, les autorités mettent à nouveau l’accent sur l’éducation, ce qui fait évoluer le rôle du surveillant général, devenu en 1970 conseiller d’éducation (CE) pour les collèges et les établissements techniques et conseiller principal d’éducation (CPE) pour les lycées. L’ancien « surgé » se mue en spécialiste de la « vie scolaire ». Dans les années 1990, la question de la violence dans les établissements scolaires met à l’ordre du jour la nécessité d’un accompagnement éducatif des élèves et d’une plus grande présence des adultes, nécessité à laquelle répond partiellement l’embauche de personnels à statut précaire (emplois jeunes, assistants d’éducation…). Pour faire face au « nouveau public scolaire », les professeurs sont conduits à accepter des dispositifs de soutien des élèves en difficulté. Se trouve de ce fait reposée la question des relations entre le personnel de surveillance et d’éducation et le personnel enseignant. Les modifications du service des professeurs envisagées aujourd’hui par les pouvoirs publics tendent à déplacer la frontière entre les différents personnels de la « communauté éducative ».

Surveillance exclusive ou contribution à l’enseignement ? Rôle répressif ou mission éducative ? Fonction provisoire ou métier ? L’encadrement éducatif exige-t-il une formation professionnelle spécifique, articulée autour de qualités et de compétences adaptées ? Cette tâche doit-elle être considérées au contraire comme une préparation à l’enseignement qui justifierait qu’on aménage la transition d’une fonction à l’autre ? Autant de questions qui seront examinées sur le temps long, en tenant compte des héritages et en observant les évolutions.

Programme :

9h30-9h45 : Ouverture, par Gilles BAILLAT (professeur de sciences de l’éducation, directeur de l’IUFM de Champagne-Ardenne).

9h45 : L’encadrement pédagogique et éducatif dans les collèges d’Ancien Régime et lycées du XIXe siècle : continuités et ruptures.

  • 9h45-10h15 : Introduction, par Philippe SAVOIE (directeur-adjoint du SHE-INRP, HDR en histoire contemporaine).
  • 10h15-10H45 : L'encadrement pédagogique et disciplinaire dans les collèges d'humanités en France, XVIe-XVIIIe siècles (Boris NOGUES, SHE-INRP).

10h45-11h15 : discussion et pause.

  • 11h15-11h45 : Promotion, formation, professionnalisation ? La question du répétitorat au XIXe siècle (Philippe SAVOIE).
  • 11h45-12h15 : Les répétiteurs du lycée de Troyes à la fin du XIXe siècle (Jean-Louis HUMBERT, Centre de recherche-Musée aubois d’histoire de l’éducation).

12h15 : discussion

14h00 : Redéfinition des fonctions et des identités au XXe siècle.

  •  14h00-14h30 : Les associations de professeurs et de répétiteurs de la fin du XIXe siècle à l’Entre-deux-guerres : conflits professionnels et identitaires (Yves VERNEUIL, maître de conférences en histoire contemporaine, IUFM de Champagne-Ardenne).
  • 14h30-15h00 : Les enjeux de la syndicalisation des personnels de surveillance dans la FEN de 1945 à 1981 (Alain DALANÇON, professeur honoraire de chaire supérieure, directeur de l’ IRHSES). 

15h00-15h30 : discussion et pause

  • 15h30-16h00 : Du surveillant général au Conseiller Principal d'Education : histoire d'une quête identitaire (Annie TCHIRHART, maître de conférences en sciences de l’éducation, université de Rouen).
  • 16h00-16h30 : Réflexions sur les évolutions de la condition enseignante dans le second degré public depuis les années 1960 (Jean-Pierre OBIN, Inspecteur général de l’Education nationale).

16h30 : discussion

16h45 : Conclusion, par Bruno BELHOSTE (professeur d'histoire contemporaine, université Paris I - Panthéon-Sorbonne).

Cocktail

Lieux

  • IUFM de Troyes 6, av des Lombards Troyes
    Troyes, France

Dates

  • mercredi 20 janvier 2010

Mots-clés

  • surveillance, lycées, collèges, maîtres d'études, répétiteurs, professeurs, syndicalisme

Contacts

  • Verneuil #
    courriel : yves [dot] verneuil [at] univ-reims [dot] fr

Source de l'information

  • Verneuil Yves et Savoie Philippe ~
    courriel : yves [dot] verneuil [at] univ-reims [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Surveiller, éduquer et instruire dans l’enseignement secondaire », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 15 décembre 2009, http://calenda.org/199789