AccueilHistoire comparative au Maghreb

Histoire comparative au Maghreb

Comparative History in Maghreb

concepts et approches méthodologiques

*  *  *

Publié le mardi 15 décembre 2009 par Karim Hammou

Résumé

Cette journée a pour objet d’organiser une réflexion sur le bilan historique au Maghreb qui souligne l’importance de la démarche comparatiste et de présenter les principaux problèmes méthodologiques posés par la recherche dans ce domaine. Elle s’orchestrera autour de l’analyse des figures méthodologiques diverses que peut recouvrir cette démarche comparative pour les différentes époques de l’histoire maghrébine.

Annonce

Coopération Tuniso-Marocaine, projet O8/TM O4
Laboratoire : Maroc Mondes occidentaux : histoire, sciences humaines et sociales

Journée d’études « Histoire comparative au Maghreb : Concepts et approches méthodologiques »

Casablanca. Vendredi  04 décembre 2009

Salle des conférences
FSHS Ben M’sik

Programme

09h15-09h30     Accueil des participants

09h30-09h40    Allocution de Monsieur le doyen Abdelmajid Kaddouri.

09h40-09h50    Introduction générale du comité scientifique.

09h50-10h20     Pause café.

Axe I : Autour des concepts I

Modérateur : Abdelouahed Mokni

10h20-10h40     Mohamed Jadour, Université Hassan II – Mohammedia, De l’histoire comparée à l’histoire comparative.

10h40-11h00     Abdelhamid Fehri, Université Sfax pour le Sud Tunisie, Les méthodes des approches et des comparaisons : possibilités et limites des utilisations quantitatives.

11h-11h20         Fatiha Bennani, Université Hassan II – Mohammedia, Littérature comparée : bilan et perspectives. 

11h20-11h40     Rachid Houssam, Université Hassan II Ain Choq-Casanlanca, L’approche comparative en matière de Droit.

11h40-12h15     Discussion.

Axe II : Autour des concepts II

Modérateur : Abdelhamid Hsain

15h-15h20        Mohamed Lazri, Académie de Casablanca, La méthode historique comparée et la question de l’identité.

15h20-15h40     Yassine Zinoun, Chercheur, L’histoire comparative en Europe du 19ème siècle.

15h40-16h        Mohamed Falah el-Alaoui, Université Hassan II – Mohammedia, Objets de comparaison  dans l’Histoire moderne et contemporaine au Maroc et en Tunisie : théorie et pratique.

16h-16h30        Discussion.

16h30-17h00     Pause. 

Axe III- Approches méthodologiques 

17h00-17h20     Mohamed Amrani, Université Sidi Mohamed ben abdelah, Fes Saiss, Les méthodes comparées d’actualisation et d’étude des sources : des cas de l’histoire marocaine. 

17h20-17h40     Adbelouahed Mokni, Université Sfax pour le Sud Tunisie, Immigration,  et diaspora au Maghreb : Méthodes et concepts.

17h40-18h00     Abdelhamid Hsain, Université Hassan II, Mohammedia, Le comparatisme dans les études historiques contemporaines marocaines : observations générales.

18h00-18h20     Ali Zidi, Université Sfax pour le Sud Tunisie, Zaytona, Qaraouin et la pensée salafiste : approche méthodologique. 

Conclusion générale : Monsieur le doyen Abdelmajid Kaddouri 

Samedi matin     Visite de la ville et de la Mosquée Hassan II  de Casablanca. 

Comité d’organisation :

Abdelmajid Kaddouri, Mohamed Jadour, Fatiha Bennani, Khalil Saadani, Youssef Sefri.

Argumentaire

Histoire comparative au Maghreb 
concepts et approches méthodologiques

« Je compare donc je pense »Mattei Dogan et Domique Pelassy 

Si les éléments d’une véritable méthode comparée appliquée à l’histoire existent dans les écrits historiques de Polype, Bossuet, Montesquieu et de Buckle... Le comparatisme ne devait connaître un grand essor qu’à la moitié du XXéme siècle période ou cette discipline avait atteint une phase suffisante d’accumulation monographique. Mais la réflexion de Marc Bloch sur la méthode comparative et sur son rôle à tous les degrés de l’investigation historique demeure un apport colossal dans l’élaboration d’une méthode comparative applicable aux sciences humaines et sociales et non pas uniquement à l’histoire. Depuis cette démarche comparative présentée par Bloch, les renouvellements et les avancés conceptuelles et méthodologiques accomplis ont été multiples et fondamentaux. Les plus importantes parmi elles sont plus que jamais à l'ordre du jour et ont permis que se développe une nouvelle lecture des événements et des faits historiques, articulée autour des notions de similitudes, de différences et de synthèse.

La notion du comparatisme, la diversité des formes qu’il peut revêtir, et les modèles de l’approche comparative sur la longue durée, sont aujourd’hui pour l’ensemble des pays maghrébins, et généralement des pays du sud, l’une des problématiques qu’affrontent les chercheurs dans les divers domaines de l’Histoire. En dehors de quelques travaux, la réflexion sur l’histoire comparative au sein des institutions et des programmes d’enseignement universitaires est particulièrement très limitée. Ceci implique la mobilisation par l’historien d’outils méthodologiques spécifiques à vocation interdisciplinaire afin d’élargir ce domaine de recherche et d’enrichir la réflexion sur les méthodes d’orientation, de formation et d’évaluation des travaux des doctorants.

Dans cette optique  et dans le cadre du CMPTM O8/ TM O4, Le laboratoire Maroc-Mondes Occidentaux : Histoire, Sciences Humaines et Sociales, en coordination avec l’équipe de recherche : Acculturations de la Tunisie méditerranéenne, de Sfax, organise une journée d'études pluridisciplinaire dans ses approches, afin de réfléchir sur des problématiques encore à défricher concernant les démarches comparatistes de l’Histoire au Maghreb dans la longue durée. Il est temps de développer cette méthode susceptible de faire passer la production historique d'une approche nationale à une approche plus globale dans le but d’approfondir le débat sur l’écriture d’un manuel d’histoire, qui souligne l’identité maghrébine dans l’espace méditerranéen et dans celui de la mondialisation. Cette rencontre prendra appui aussi bien sur les périodes anciennes de l’Histoire que les contemporaines. Elle s’arrêtera sur les approches en histoire comparative, les outils de comparaisons qu’utilisent les historiens maghrébins, ensuite elle traitera de l’histoire comparée fragmentée en Tunisie et au Maroc. Enfin elle insistera sur le cloisonnement entre l’Histoire maghrébine en vue de préciser les points communs et les différences dans l’évolution de la perspective comparatiste.

Cette journée donc, a pour objet d’organiser une réflexion sur le bilan historique au Maghreb qui souligne l’importance de la démarche comparatiste et de présenter les principaux problèmes méthodologiques posés par la recherche dans ce domaine. Elle s’orchestrera autour de l’analyse des figures méthodologiques diverses que peut recouvrir cette démarche comparative pour les différentes époques de l’histoire maghrébine.

Mohamed Jadour

Faculté des Lettres Ben M'sik Casablanca Hay Baraka BP 7951 Ben M'sik 20000 Casablanca Maroc

Catégories

Lieux

  • Faculté des Lettres Ben M'sik Casablanca Hay Baraka BP 7951 Ben M'sik 20000
    Casablanca, Maroc

Dates

  • vendredi 04 décembre 2009

Mots-clés

  • comparatisme, méthdologie, maghreb, concepts, interdisciplinarité

Contacts

  • Mohamed Jadour
    courriel : simojad [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Mohamed Jadour
    courriel : simojad [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Histoire comparative au Maghreb », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 15 décembre 2009, http://calenda.org/199803