AccueilLangues et médias en Méditerranée : usages et réception

*  *  *

Publié le jeudi 17 décembre 2009 par Karim Hammou

Résumé

Les pratiques langagières, lorsqu'elles sont médiées, sont empreintes de fonctions pouvant influencer aussi bien les comportements des indvidus que le sens et la signification de leur expression. Si la langue est codée, structurée et dotée d'une fonction dans la communication, l'image, elle, se distingue par sa dynamique qui peut toucher la forme, le sens, la perception et la réception des messages.

Annonce

Langues et médias en Méditerranée : usages et réception
Colloque international, 12-14 mai 2010, Ouarzazate (Maroc)

Conférences plénières

  • Henri Boyer (EA-739 Dipralang, Université Paul Valéry-Montpellier 3) : « L’identité soiciolinguistique dans les médias: représentations et  stéréotypages »
  • Leila Messaoudi (Université Ibn Tofial-Kénitra, UFR Langage et société) : "Les langues au Maghreb. Quelles perspectives?" (provisoire)
  • Jean-Claude Soulages (Laboratoire ELICO, Université Lumière-Lyon 2) : « Les avatars du citoyen cathodique »

Argumentaire

Les pratiques langagières, quand elles sont médiées, notamment par l'image, sont empreintes de fonctions pouvant influencer aussi bien les comportements des individus que le sens et la signification de leur expression. Si la langue est codée, structurée et dotée d’une fonction dans la communication, l'image, elle, se distingue par sa dynamique qui peut toucher la forme, le sens, la réception et la perception des messages.

Dans le contexte de la globalisation et du multiculturalisme, où les marchés des langues et des médias sont marqués par le rapport dominant/dominé, supérieur/inférieur, les frontières socio-linguistiques, culturelles et politiques sont revues et réévaluées. Les phénomènes de contact et de conflit ressurgissent, ce qui  interpelle sur les politiques, le statut et la forme des langues et des médias (cinéma, presse, internet, radios) dans la société d’aujourd’hui. Ainsi, la Méditerranée peut être considérée comme le lieu où cette situation est plus présente et où langues, médias et cultures se rencontrent, se rejoignent, se complètent et se re/construisent.  

Objectifs du colloque

L’objectif de cette manifestation  s’inscrit dans un cadre pluridisciplinaire et transversal. Il invite les disciplines des sciences humaines et sociales, notamment les sciences du langage,  l’analyse des discours,  les sciences de l’information et de la communication, la sociologie et  l’anthropologie à mettre en valeur les travaux s’intéressant à ou s’interrogeant sur :

  1. Les langues dans les médias et les langues des médias, leur statut et leur contribution à l’évolution des formes, des sens, des textes, des discours et des cultures.
  2. L’interaction verbale et son impact sur  la réception et la communication politico-médiatique et interculturelle.
  3. Le discours médiatique et  la dimension multiculturelle et multimodale.
  4. Les représentations sociolinguistiques, le phénomène des stéréotypages, les rapports de contact et de conflit, genre et identité.
  5. Les méthodes  et les théories d'analyse des discours linguistiques et politico-médiatiques.
  6. La place  des  langues  dans la formation aux métiers des médias et les projets d’aides aux techniques et technologies de l’image et de la communication.

Nous espérons que cette manifestation sera un point de départ pour constituer un réseau de réflexion et de recherche sur la thématique abordée. 

Soumission des propositions :

Les propositions de communications doivent se faire en document attaché Word ou RTF. Le document doit contenir un titre et un résumé accompagnés des coordonnées institutionnelles et d’une brève biographie de l’auteur. Les propositions feront l’objet d’une double évaluation anonyme. Les propositions de communication sont à envoyer à : abdenbilachkar@yahoo.fr

Calendrier

Fin des soumissions de propositions : 31 décembre 2009.

Notification d’acceptation : 1 février 2010

Envoi des versions définitives : 15 mars 2010. Colloque : 12-14 mai 2010

Frais d’inscription (restauration+documentation incluses) :& 1000 DHS (100 EUROS); entreprises : 1000 DHS avant colloque. Cependant, l’inscription est à 120 euros le jour du colloque pour tous les participants.

NB/Une excursion pour la découverte du désert est organisée : 100 euros

Langues du colloque : la langue officielle du colloque est le français. Cependant, l’anglais et l’arabe sont acceptées, mais pas de traduction assurée.

Coordination : Abdenbi LACHKAR 

Comité d’Organisation

A. Lachkar, M. Ikkene, M. Ouadada, M. Touiaq, R. Yafia, N. Saffaj, Souad Regragui, L. El Maimouni (Faculté Polydisciplinaire de Ouarzazate, Université Ibn Zohr-Agadir)

Comité scientifique

Teddy Arnavielle (Montpellier 3, France), Mohyédine Benlakhdar (Université de Fès, Maroc), Henri Boyer (Montpellier 3, France), Farouk Bouhadiba (Université d’Oran, Algérie), Mohamed  Embarki  (Université de Franche Comté-Besançon, France), Joseph Mc Gonagle (Université de Manchester, UK), Abdenbi Lachkar  (Université d’Agadir, Maroc), Thierry Lancien (Université Bordeaux 3, France), Abdelouahed Mabrour (Université d’El Jadida, Maroc), Leila Messaoudi (Université de Kénitra, Maroc), Ahmed Sabir (Université d’Agadir, Maroc), Jean-Claude Soulages (Université Lumière-Lyon 2), Naima Omar (University of Kansas, USA), Amanda Rueda (Université Grenoble 3, France)

Une publication des actes est prévue après leur sélection par le comité scientifique

Lieux

  • Faculté polydisciplinaire de Ouarzazate
    Ouarzazate, Maroc

Dates

  • jeudi 31 décembre 2009

Mots-clés

  • langues, médias, représentations, stéréotypie, transdisciplinarité

Contacts

  • Abdenbi Lachkar
    courriel : abdenbilachkar [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Abdenbi Lachkar
    courriel : abdenbilachkar [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Langues et médias en Méditerranée : usages et réception », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 17 décembre 2009, http://calenda.org/199827

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal

À lire sur le même thème