AccueilLa traduction des noms propres dans les écrits de voyage

*  *  *

Publié le lundi 21 décembre 2009 par Marie Pellen

Résumé

Le Centre de recherche en traductologie (CR-Trad) de l’École supérieure d’interprètes et de traducteurs (ESIT-Paris 3 Sorbonne Nouvelle) souhaite aborder la problématique de la traduction des noms propres en prenant pour champ d'investigation la littérature de voyage. Il se propose d’organiser une première journée d’étude, le 1er octobre 2010, qui réunira des traducteurs de littérature de voyage afin qu’ils puissent faire part de leur expérience, dégager des problématiques spécifiques à ce champ de la pratique et dialoguer avec des traductologues.

Annonce

1ER OCTOBRE 2010

D’Ibn Battuta à James Cook, de Luis Chang à Marco Polo, de Jules Verne à Bruce Chatwin, des journaux de bord aux carnets illustrés en passant par les mémoires, les voyages ont de longue date donné lieu à des récits, biographiques ou de fiction, à des formes d’écriture diverses qui semblent susciter un engouement croissant, à en juger par les ventes en librairie  de ces œuvres ou par le succès renouvelé d’année en année du festival « Etonnants voyageurs » organisé par Michel Le Bris.

Le Centre de Recherche en Traductologie (CR-Trad) de l’Ecole Supérieure d’Interprètes et de Traducteurs (ESIT-Paris 3 Sorbonne Nouvelle) souhaite travailler sur la multiplicité des questions d’ordre à la fois lexical, géographique, diachronique, culturel et méthodologique que pose la traduction d’ouvrages relevant de ces genres textuels.
Il se propose d’organiser une première journée d’étude, le 1er octobre 2010, qui réunira des traducteurs de littérature de voyage afin qu’ils puissent faire part de leur expérience, dégager des problématiques spécifiques à ce champ de la pratique et dialoguer avec des traductologues.

Il est envisagé de faire converger les réflexions de cette première journée d’étude sur la traduction des noms propres, que ceux-ci s’appliquent aux personnes (anthroponymes) – noms de personnages historiques ou de fiction – , aux événements historiques ou autres (praxonymes et phénonymes) ou aux particularités des paysages et localités décrites, villes, monuments, reliefs, cours d’eau, bien évidemment la liste n’est pas exhaustive.

Il s’agira d’inventorier les problèmes rencontrés et de montrer comment ils sont résolus dans la pratique, avec l’aide de quel type d’outils (documentation, répertoires, bases de données cartes, etc.) ou de stratégies (translittération, transposition, romanisation, existence ou non de normes ou de règles, etc.) il est possible de les surmonter et quels sont les écueils d’ordre idéologique, politique ou autre susceptibles de se présenter.

Les traducteurs intéressés sont invités à envoyer par courriel une proposition de communication avant le 1er février 2010 à l’adresse suivante :

Secrétariat du CR-Trad : Madame Mireia Sirol : Mireia.Sirol@univ-paris3.fr

Lieux

  • Centre Dauphine - Place de Lattre de Tassigny - 75016 Paris
    Paris, France

Dates

  • lundi 01 février 2010

Mots-clés

  • traduction, nom propre, littérature de voyage

Contacts

  • Mireia Sirol
    courriel : Mireia [dot] Sirol [at] univ-paris3 [dot] fr
  • Freddie Plassard
    courriel : fplassard [at] hotmail [dot] com

Source de l'information

  • Freddie Plassard
    courriel : fplassard [at] hotmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« La traduction des noms propres dans les écrits de voyage », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 21 décembre 2009, http://calenda.org/199846