AccueilMigrations et cosmopolitismes en Méditerranée

Migrations et cosmopolitismes en Méditerranée

Migrations and cosmopolitisms in mediterranean areas

*  *  *

Publié le lundi 11 janvier 2010 par Marie Pellen

Résumé

La croissance de migrations internationales très diversifiées, leur concentration dans des espaces métropolisés, ont favorisé une nouvelle actualité de la notion de cosmopolitisme. Les analystes s’accordent sur le constat d’un monde plus unifié par l’évolution des échanges commerciaux, par les flux de capitaux, de populations, de marchandises et d’informations. Ce monde est aussi générateur de nouvelles hiérarchisations géopolitiques et de nouvelles tensions sociales. De la géographie à la sociologie en passant par la philosophie et l’histoire, les sciences humaines et sociales ont multiplié les réflexions sur l’enjeu fondamental de « la vie bonne » chère à Aristote, celui encore de la « cosmopolis » ou de la « mondialité » selon l’expression du poète Edouard Glissant.

Annonce

ATELIER MIMED – Migrations et cosmopolitismes en Méditerranée

Jeudi 4 février 2010

Comment la notion de cosmopolitisme est-elle questionnée aujourd’hui, dans un contexte de mondialisation libérale, de croissance des flux migratoires et de crise de l’Etat-nation ? Un cosmopolitisme méditerranéen, entendu comme une société plurielle entre Occident et Orient qui admettrait l’universalité de faits de civilisation, est-il seulement utopique ?
La Méditerranée, vieil espace d’échanges animés par ses villes ports, lieu de formation des cosmopolitismes prénationaux comme l’a analysé Robert Ilbert pour Alexandrie, est aussi un espace marqué par de fortes violences dans les relations interculturelles, des ségrégations socio-spatiales, des hiérarchies sociales et des discriminations ethnico-raciales qui interrogent fortement le cosmopolitisme. A un moment où le débat sur la question de l’islam et de ses relations avec l’Occident ne cesse de s’amplifier et où les positions idéologiques se radicalisent, l’idée de discuter cette notion, loin de théories culturalistes simplistes mais à partir de travaux empiriques et de lectures théoriques, apparaît indispensable.

MATINEE

Introduction

Virginie Baby-Collin, Céline Regnard-Drouot, Sylvie Mazzella

Présentation de travaux

Marseille : cité cosmopolite ?

Le Cosmos et la Polis : la tradition civique marseillaise à l’heure de la mondialisation

André Donzel, sociologue, LAMES.

Etudier la violence dans une grande ville cosmopolite : Marseille au XIXe siècle

Céline Regnard-Drouot, historienne, TELEMMe.

Nouvelles figures du cosmopolitisme

Embodied cosmopolitanisms: the subjective and geographical mobilities of migrants working in the global sex trade.

Nick Mai, anthropologue, ISET (Institute for the Study of European Transformations) London Metropolitan University.

Réflexions autour du cosmopolitisme méditerranéen.

Yvan Gastaut, historien, Université de Nice.

APRES MIDI - Lectures et notions

Lectures croisées  à partir de l’ouvrage d’Ulrich Beck, Qu’est-ce que le cosmopolitisme ? (Aubier, 2006).

Virginie Baby-Collin, géographe, TELEMMe & Sylvie Mazzella, sociologue, LAMES.

Multiculturalisme, cosmopolitisme et enjeux du "vivre ensemble" au Québec.

Rachad Antonius, sociologue, Université du Québec à Montréal, résident IMERA 2009-2010.

Lieux

  • 5, rue du Château de l'horloge, BP 647
    Aix-en-Provence, France

Dates

  • jeudi 04 février 2010

Mots-clés

  • migrations, cosmopolitisme, méditerranée, villes, multi-culturalisme, circulations, violence

Contacts

  • REGNARD-DROUOT Céline
    courriel : celregnard [at] yahoo [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Céline Regnard-Drouot
    courriel : celregnard [at] yahoo [dot] com

Pour citer cette annonce

« Migrations et cosmopolitismes en Méditerranée », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 11 janvier 2010, http://calenda.org/199949