AccueilCrise de la lecture ?

Crise de la lecture ?

Reading in crisis?

*  *  *

Publié le mardi 12 janvier 2010 par Karim Hammou

Résumé

Si les statistiques rendant compte de la pratique culturelle qu’est la lecture donnent lieu à des interprétations controversées, un mouvement unanime semble, depuis plusieurs décennies, dénoncer une crise de la lecture. Sur quels critères la définit-on, la mesure-t-on ? Est-elle aussi réelle qu'on le dit ? Après des synthèses introductives, quatre tables rondes permettront d’envisager les aspects politique, littéraire, technique et social de la question. Elles réuniront sociologues, chercheurs, écrivains, bibliothécaires, libraires, éditeurs et associations de promotion de la lecture, pour interroger les notions de démocratisation, de légitimité de la lecture, de nouveau « contrat de lecture » impliqué par l’ère numérique, et de médiation par les professionnels.

Annonce

Matin

Discours d’ouverture : (09h30-10h00) Jacqueline Sanson, directrice générale de la BnF

Président de séance : Martine Poulain, Directrice de la Bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art 

1. « Lecture pour tous : mythe ou réalité ? »? (10h-11h00) :

Il faut envisager la lecture en tant que pratique culturelle, mais aussi dans son environnement scolaire et, enfin, dans sa dimension politique, étant donné que la lecture s’inscrit depuis deux siècles dans un mouvement de démocratisation.

Présentateur synthèse : Jean-François Hersent, Chargé de mission pour les études sur la lecture de la Direction du livre et de la lecture (DLL), ministère de la Culture et de la Communication (MCC)

Débat entre trois intervenants :

  • Max Butlen, Maître de conférences, Université de Cergy-Pontoise, directeur adjoint de l’IUFM de l’académie de Versailles
  • Gérard Chauveau, Chercheur à l’INRP en sciences de l’éducation, en linguistique et en psychologie
  • Annick Lorant-Jolly, Rédactrice en chef de la Revue des livres pour enfants, une publication de la BnF, Centre national de la littérature pour la jeunesse-La Joie par les livres 

2. « Lecture moderne, lecture plurielle ? Quelle définition de la lecture aujourd’hui ? » (11h30-12h30) :

La lecture a une histoire et ses pratiques s’inscrivent dans une évolution liée à des révolutions technologiques qui ont une influence sur l’utilisation des médias. Comment pratiques et usages de la lecture ont-ils évolué ? Où en sommes-nous au début du XXIe siècle ?

De vecteur de la construction personnelle, la lecture est devenue plurielle, parfois utilitaire, informationnelle, souvent fragmentaire. Comment définir la lecture et quel statut lui donner aujourd’hui ? En un mot, lire autre chose que des romans, est-ce encore lire ? 

Présentateur synthèse : Jean-François Hersent, Chargé de mission pour les études sur la lecture de la DLL, MCC 

Débat entre trois intervenants :

  • Alban Cerisier, Responsable des développements numériques de la maison d’édition Gallimard.
  • Martine Sonnet, Historienne, CNRS – Institut d’histoire moderne et contemporaine, écrivain et blogueuse
  • Jean-Claude Zylberstein, Avocat spécialiste des industries culturelles, directeur de collections littéraires 

Après-midi 

Président après-midi : Jean-Marie Compte, directeur du département Littérature et art de la BnF 

3. « Du codex au numérique : vers un nouveau contrat de lecture ? » (14h15-15h15) :

Envisager un état des lieux de l’édition numérique permet de mesurer, du point de vue des concepteurs, de la sphère éditoriale et des lecteurs, à quel point la pratique de la lecture entre dans une troisième révolution.

Un nouveau « contrat de lecture » s’établit avec la pratique numérique. Des processus cognitifs nouveaux se développent et influent sur la valeur et le statut des textes. Comment lit-on à l’heure du net ? Les rôles de lecteur, d’auteur et d’éditeur se modifient-ils ? Le support est-il déterminant et « déterministe » ?

Au-delà de l’aspect « mécanique », l’important sera-t-il l’objet, le support ou l’usage qu’on en fera ?

Présentateur synthèse :  Olivier Donnat, Chargé d’études au Ministère de la culture et de la communication 

Débat entre trois intervenants :

  • Claire Bélisle, Ingénieure de recherche en sciences humaines et sociales
  • Jean-Yves Mollier, Professeur d’histoire contemporaine, Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines
  • Alain Patez, Chargé des relations avec les bibliothèques, société Numilog 

4. « Les passeurs du livre : faut-il réinventer la médiation ? » (15h45-16h45) :

La « crise de la lecture » qui a des répercussions sur les lieux de lecture et sur toute la chaîne du livre oblige à s’interroger sur ce qui menace les médiateurs : comment se manifestent les conséquences de ce bouleversement sur les bibliothèques, les librairies et les maisons d’édition ? Quelles réponses ces médiateurs font-ils pour redéfinir leurs rôles, s’adapter à des conditions nouvelles ?

Face à l’abondance des contenus, accessibles en ligne, comment les bibliothécaires voient-ils leur métier ? Face à l’absence de travail éditorial sur le net, comment l’éditeur envisage-t-il d’œuvrer ? Face aux défis commerciaux de la commande en ligne, comment les libraires entendent-ils répondre ?

Sans oublier de prendre en compte les politiques publiques et le travail des associations, qui traduit une forte mobilisation citoyenne, et l’apport des blogs et sites littéraires, nouvelle voie de la médiation, on pourra voir comment de nouveaux types d’actions peuvent s’installer, ancrés dans des sociabilités nouvelles.

Présentateur synthèse : Olivier Donnat, Chargé d’études au MCC

Débat entre trois intervenants :

  • Gérard Collard, Libraire et critique littéraire sur France 5 et LCI
  • Gérard David, Président de l’association « Lire et faire lire »
  • Christophe Evans, Chargé d’études en sociologie au service Etudes et recherche de la Bibliothèque publique d’information 

Conclusion de la journée : Alain Fleischer, écrivain et vidéaste, et Bruno Racine, Président de la BnF (17h00-…)

Lieux

  • Bibliothèque nationale de France - Site François Mitterrand - Quai François Mauriac
    Paris, France

Dates

  • mardi 26 janvier 2010

Mots-clés

  • sociologie, lecture, éducation, médiation, numérique

Contacts

  • Christine sabatier
    courriel : christine [dot] sabatier [at] bn [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Christine sabatier
    courriel : christine [dot] sabatier [at] bn [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Crise de la lecture ? », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 12 janvier 2010, http://calenda.org/199956