AccueilLocalité et trajectoires individuelles dans les Balkans contemporains

Localité et trajectoires individuelles dans les Balkans contemporains

Locality and individual trajectories in the Balkans today

*  *  *

Publié le mardi 12 janvier 2010 par Karim Hammou

Résumé

Le projet « BALKABAS / Les Balkans par le bas », soutenu par l’ANR, a débuté en avril 2009. Il répond à une interrogation sur l’impact de la fin des régimes d’inspiration marxiste sur les sociétés des Balkans du Sud (Albanie, Grèce et Bulgarie). Cette journée est la première manifestation du projet BALKABAS à la MMSH. Elle vise à présenter les problématiques et les premiers résultats des recherches des membres de l’équipe. Le matin, l’attention sera consacrée à la présentation de trajectoires individuelles en tant que révélateur de transformations sociales de plus grande ampleur. La seconde partie de la journée mettra l’accent sur le cas particulier de l’implantation des politiques de patrimonialisation qui offre un bon exemple des relations qui peuvent se nouer à présent entre les acteurs de la localité et ceux des instances nationales ou internationales.

Annonce

Séminaire IDEMEC et journée d’études BALKABAS

Vendredi 22 janvier 2010, salle P.A.F., 9h30-17h 

Localité et trajectoires individuelles dans les Balkans contemporains 

Le projet BALKABAS / Les Balkans par le bas, soutenu par l’ANR, a débuté en avril 2009. Il répond à une interrogation sur l’impact de la fin des régimes d’inspiration marxiste sur les sociétés des Balkans du Sud (Albanie, Grèce et Bulgarie). Sa démarche générale s’inscrit dans une « anthropologie de l’événement » dont l’ambition est de comprendre la réception locale de l’événement partagé que constitue la chute du Mur de Berlin et d’étudier ses effets sur les sociétés de la région. En l’occurrence, l’ouverture des frontières et la mise en relation de populations longtemps séparées apparaît comme le point de départ de nouveaux développements. Sans opposer systématiquement l’événement à la structure, notre travail doit permettre de montrer comment l’un et l’autre se déterminent réciproquement. En d’autres termes, il s’agit de faire la part entre ce qui relève de la rupture et ce qui relève de la continuité dans les reconfigurations postsocialistes. En particulier, cette approche permettra, en raison de l’échelle d’observation retenue, de questionner l’insertion des territoires locaux dans le processus de construction européenne et plus largement dans ceux de la globalisation, étant évident que l’on ne peut isoler les processus en cours dans l’Europe du Sud-est de ce qui se passe au même moment dans les autres pays d’Europe et dans le reste du monde.

Deux champs thématiques structurent le projet dans son ensemble. Le premier aborde l’inscription des trajectoires individuelles et familiales dans les transformations politiques et économiques. Le second concerne la nécessaire articulation des échelles, du local au global, pour appréhender les transformations et la façon dont les agents y répondent.

Cette journée est la première manifestation du projet BALKABAS à la MMSH. Elle vise à présenter les problématiques et les premiers résultats des recherches des membres de l’équipe. Le matin, l’attention sera consacrée à la présentation de trajectoires individuelles en tant que révélateur de transformations sociales de plus grande ampleur. La seconde partie de la journée mettra l’accent sur le cas particulier de l’implantation des politiques de patrimonialisation qui offre un bon exemple des relations qui peuvent se nouer à présent entre les acteurs de la localité et ceux des instances  nationales ou internationales. 

Programme 

9h30 – 12h00 

  • Gilles de Rapper (IDEMEC) et Pierre Sintès (TELEMMe) : Présentation du programme Balkabas 
  • Aliki Angelidou (Université Panteion) : Mobilités transfrontalières et émergence de nouvelles catégories socioprofessionnelles dans les Balkans : le cas des entrepreneurs grecs à Sofia 
  • Jean Gardin (Université de Paris 1) : L’ours et la frontière entre la Grèce, l’Albanie et la Bulgarie 

Discutant : Dejan Dimitrijevic, Université de Nice 

14h00 – 17h00

  • Cyril Isnart (Université d’Evora) : Patrimoine et religion. Perspectives de travail autour des cultes chrétiens à Rhodes 
  • Olivier Givre (Université de Lyon 2) : Processus patrimoniaux et productions de localité – un terrain en cours dans la région de Strandzha (Bulgarie).

Discutante : Galia Valtchinova, Académie des sciences de Bulgarie

Catégories

Lieux

  • Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
    Aix-en-Provence, France

Dates

  • vendredi 22 janvier 2010

Contacts

  • Pierre Sintès
    courriel : psintes [at] efa [dot] gr
  • Gilles De Rapper
    courriel : derapper [at] mmsh [dot] univ-aix [dot] fr

Source de l'information

  • Pierre Sintès
    courriel : psintes [at] efa [dot] gr

Pour citer cette annonce

« Localité et trajectoires individuelles dans les Balkans contemporains », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 12 janvier 2010, http://calenda.org/199966