AccueilEntreprises, industries et débordements

Entreprises, industries et débordements

Businesses, industries and overflow

Espaces, limites et frontières de leurs territoires (XIXe et XXe siècles)

Territories, their spaces, limits and borders (19th and 20th centuries)

*  *  *

Publié le jeudi 14 janvier 2010 par Karim Hammou

Résumé

Cette journée d'étude est la deuxième inscrite au programme interdisciplinaire de recherches « Débordements des activités industrielles dans la cité. Etudes de conflits et d'interventions publiques aux XIXe et XXe siècles ». Centrée sur l’entreprise et le monde du travail, elle s’interrogera sur la pertinence des articulations problématiques entre les notions d’espace, de territoire, de territorialité et de leurs concurrences dans les situations de conflits environnementaux localisés. Trois ateliers se partageront la discussion : « Entreprise et territoires », « Entreprise et environnement » et « Archives de la conflictualité environnementale et monde du travail ». Accès et participation libres.

Annonce

Programme

8h45      Accueil et Petit dej’ 

9h20      Présentation générale de la journée : F. Bosman et M. Letté 

9h30      Atelier 1 - ENTREPRISE ET TERRITOIRES

discutante : Florence Hachez-Leroy (Université d’Artois) 

Ce premier atelier vise à mettre l’accent sur la problématique spatiale de l’entreprise, sur ses territoires et ses extensions dans le maillage sociotechnique qu’elle contribue à tisser avec l’environnement immédiat. Car là réside l’une des difficultés majeures : saisir ce qu’est au juste et ce par quoi s’incarne l’activité débordante, et que par facilité on désigne par le terme « entreprise ». Cette dernière n’est pas une, mais multitude d’unités opérationnelles plus ou moins autonomes et interdépendantes, d’incarnations dans des individus et des collectifs de travail, mais toujours insérées dans des réseaux étroits de contraintes, de partenaires, de collaborateurs, de clients, de fournisseurs, d’usagers, de salariés, d’obligés, d’habitants vivant à proximité ou non des sites. D’où l’impératif d’identifier, aussi clairement que possible, ses limites et ses frontières. Pour saisir au mieux ce qu’est l’entreprise impliquée, on cherchera à préciser ses modes de distribution et d’insertion dans le local, ses interrelations et ses échanges avec des acteurs impliqués dans son existence, et qui dans notre cas d’étude passe par le conflit environnemental localisé, la confrontation, le défi. C’est encore ici insister sur la notion de territoire de l’entreprise et répéter que sa délimitation est un enjeu majeur. Il faut saisir les limites de son champ d’action et d’influence, d’expansion, son espace d’interaction, son degré d’implication dans la vie locale et les frontières au-delà desquelles il y a finalement « débordement ». 

  • L. Laloux (Université Bordeaux 4) : Problèmes d’implantation industrielle dans l’espace urbain : le cas d’une limerie douaisienne (fin XIXe – début XXe siècle) 
  • T. Le Roux (CNRS CRH) : Delessert et son débordement spatial dans la cité parisienne 
  • M. Letté (CDHTE Paris) : L’entreprise débordante et ses territoires 
  • A. Guillerme (CDHTE Paris) : Le polygone des vents de Darcet 
  • J. Rainhorn (Université de Valenciennes) : Territoire toléré et territoire conflictuel dans les fabriques lilloises de céruse à la fin du XIXe siècle 

11h00    Pause 

11h15    Atelier 2 - ENTREPRISE ET ENVIRONNEMENT 

discutant : Jean Claude Daumas (Université de Besançon)

« L’entreprise » et « l’environnement » sont-elles des catégories d’interprétation ou des objets d’histoire qu’il est possible de distinguer aussi simplement, d’opposer ou au contraire de faire cohabiter, voire de faire exister sur un mode symbiotique ? Entre l’histoire technique de l’industrie, l’histoire des impacts de l’industrialisation, l’histoire sociale et environnementale ou l’histoire de l’environnement, on discutera la pertinence des ordres de partages entre des objets et des méthodes que la conflictualité impose dans le cadre interdisciplinaire de ce programme. Ce deuxième atelier tentera donc de confronter les regards portés sur des approches et des propositions de délimitations pour insister sur les processus de territorialisation auxquels donnent lieu les situations de conflits environnementaux locaux. Il discutera des préoccupations environnementalistes relativement récentes de l’entreprise et de leur mise en perspective historique, questionnant peut-être ainsi l’intérêt qu’il y a à aborder par l’histoire de la conflictualité les relations complexes qui se trament toujours entre un dispositif technique de production et son environnement immédiat, par exemple en observant les phénomènes de résilience ou de co-évolution du milieu.

  • D. Boullet (Université Paris X Nanterre) : Les entreprises et les conflits locaux d’environnement : des échelles variées d’émergence et de traitement (France 1950-1990)
  • G. Carnino (CDHTE-EHESS Paris) : Débordements à Gennevilliers ? Le conflit autour des eaux usées de Paris : 1864-1880  
  • C. Dumontier (Université de Valenciennes) : La mise en place et les acteurs du conflit environnemental autour de Metaleurop- Nord (années 1970-années 2000)
  • J. Ultsch (Université Saint-Étienne) : La (re)composition des territoires par interaction entre entreprise et environnement autour de la rivière du Furan (Saint-Étienne) 

12h45    Déjeuner sur place 

14h00    Atelier 3 - ARCHIVES DE LA CONFLICTUALITE ENVIRONNEMENTALE ET MONDE DU TRAVAIL 

Discutante : Rosine Cleyet-Michaud (Archives du Nord)

Ce troisième et dernier atelier a pour vocation l’échange et le débat entre des chercheurs avides de sources sur l’histoire de la conflictualité environnementale, des professionnels de l’archive et des usagers de l’histoire des impacts des activités industrielles. A partir de la présentation de quelques fonds publics, tel celui concernant l’entreprise MetalEurop Nord, sera exposée la politique des Archives de France en matière de production de guides des sources. Les questions de méthodes employées en la matière seront également abordées. Enfin, le projet de production d’un guide dédié aux archives et aux sources de l’histoire de la conflictualité environnementale locale sera rediscuté à cette occasion, visée qui demeure une part constitutive du présent programme de recherche.

  • F. Bosman (ANMT Roubaix) : MetalEurop Nord, un fonds d’archives qui n’existait pas, une expérience originale de sauvetage et de mise en valeur. 
  • Rosine Cleyet-Michaud (Archives du Nord) : Guides de sources : pourquoi, comment ? 
  • E. Lemarchand (Archives du Nord) et M. Vangheluwe (Archives du Nord) : Quelques sources relatives aux débordements industriels aux Archives du Nord 

16h00    Pause 

16h15    DISCUSSION ET CONCLUSION GENERALE

Lieux

  • Archives nationales du monde du travail - 78 boulevard du général Leclerc BP 405 F-59057
    Roubaix, France

Dates

  • jeudi 28 janvier 2010

Mots-clés

  • histoire, environnement, conflit, pollution, territorialité

Contacts

  • LETTE michel
    courriel : michel [dot] lette [at] cnam [dot] fr

Source de l'information

  • Michel LETTE
    courriel : michel [dot] lette [at] cnam [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Entreprises, industries et débordements », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 14 janvier 2010, http://calenda.org/199986