AccueilLes écrivains-diplomates. Pratiques, sociabilités, influences, XIXe-XXIe siècle

Les écrivains-diplomates. Pratiques, sociabilités, influences, XIXe-XXIe siècle

The Writer-Diplomat. Practices, Social Interactions, Influences, 19th to 21st Centuries

Colloque historique international, 12-14 mai 2011, Paris, La Courneuve

International History Colloquium. May 12th to 14th, 2011, Paris, La Courneuve, France.

*  *  *

Publié le vendredi 15 janvier 2010 par Karim Hammou

Résumé

Le colloque « Écrivains-diplomates » a pour objet de comprendre en quoi la professionnalisation du diplomate, à la fin du XIXe siècle, a pu modifier le rapport entre littérature et diplomatie et engendrer à la fois de nouvelles pratiques littéraires et diplomatiques.

Annonce

Colloque historique international

12-14 mai 2011, Paris, La Courneuve

avec le soutien du Ministère des Affaires étrangères et européennes, de l’UMR-IRICE, de l’Institut Universitaire de France et des Universités de Strasbourg (FARE), de Paris-Sorbonne, de Paris-Ouest et de la Polynésie française.

Coordination scientifique

  • Laurence BADEL, professeur à l’Université de Strasbourg, FARE, Institut universitaire de France
  • Gilles FERRAGU, maître de conférences à l’Université de Paris-Ouest et à l’IEP de Paris
  • Stanislas JEANNESSON, maître de conférences à l’Université de Paris-Sorbonne, IRICE
  • Renaud MELTZ, maître de conférences à l’Université de la Polynésie française
  • Isabelle NATHAN, conservateur en chef du patrimoine à la direction des Archives, Ministère des Affaires étrangères et européennes

Date-limite pour l’envoi des contributions : 1er juin 2010

« On ne peut pas être ambassadeur de France et poète ! » assènent les surréalistes dans une lettre ouverte à Paul Claudel, alors ambassadeur de France au Japon, en juillet 1925. L’alliance des lettres et de la diplomatie avait pourtant longtemps constitué une tradition française. Pourquoi posait-elle soudain problème dans l’entre-deux-guerres, alors que le Quai d'Orsay abritait, outre Claudel, Jean Giraudoux, Saint-John Perse (Alexis Léger) et Paul Morand ? À vrai dire, de Chateaubriand à Romain Gary, chaque époque, en France, a connu sa génération d’écrivains-diplomates. Plus près de nous, Jean-Christophe Ruffin ou Daniel Rondeau, écrivains qui n’appartiennent pas à la Carrière, ont été nommés à Dakar et Malte, comme Wladimir d’Ormesson l’avait été près le Saint-Siège, pour leurs qualités littéraires d’auteurs de fictions ou d’essais.

Ce colloque a pour objet de comprendre en quoi la professionnalisation du diplomate, à la fin du XIXe siècle, a pu modifier le rapport entre littérature et diplomatie et engendrer à la fois de nouvelles pratiques littéraires et diplomatiques. La fonction sociale du diplomate, son image, ses représentations, ses stratégies s’en trouvent-elles affectées ? La dualité de l’écrivain-diplomate est-elle source de conflits, pouvant aller jusqu’à l’abandon de l’une ou l’autre activité, ou contribue-t-elle, au contraire, à légitimer, voire à renforcer les deux figures de ce profil singulier ? On s'intéressera également aux formes de convergences et de divergences entre les pratiques d’écriture et la place, évolutive, que tient la rédaction dans la Carrière. Les réformes des appareils, à la fin du XXe siècle, qu’accompagne une révolution des technologies et des communications, provoquent-elles une nouvelle mutation du métier de diplomate ?
Pour répondre à ces questions, nous ferons appel tant à l’histoire des pratiques diplomatiques – en profond renouvelle-ment depuis plusieurs années – qu’à celle des relations culturelles internationales. Sans viser l’exhaustivité, on tentera d’identifier les types d’écrivains-diplomates, du XIXe siècle à nos jours, en évitant de dresser un catalogue de monographies. Les itinéraires seront systématiquement croisés et problématisés dans une perspective comparative et transnationale, la figure de l’écrivain-diplomate se situant au cœur de la réflexion sur la diversification des acteurs et des formes de la diplomatie culturelle. On s’interrogera également sur l’existence d’un modèle français, que l’on confrontera à d’autres expériences nationales.

Enfin, à la faveur d’une table ronde, des écrivains-diplomates d’aujourd’hui apporteront un témoignage inédit sur leur expérience professionnelle et un regard neuf sur l’entrée de leur métier dans le XXIe siècle.

Une exposition, au Centre des archives diplomatiques de La Courneuve, illustrera les principaux thèmes abordés lors du colloque.

Les propositions de communication sont attendues autour de huit axes privilégiés :

  1. L’écrivain-diplomate, une invention moderne ?
  2. Les écrivains-diplomates, instruments d’une politique culturelle.
  3. Comment peut-on être ambassadeur et poète ? Pratiques et représentations réciproques.
  4. Sociabilités littéraires et diplomati-ques.
  5. Les genres littéraires du diplomate.
  6. Ecriture et diplomatie, évolutions technologiques.
  7. Le modèle français de l’entre-deux-guerres.
  8. Le rayonnement d’un modèle français ? Les écrivains-diplomates étrangers.

Les propositions de communi-cation, composées d’un titre, d’un résumé de 2 000 signes maximum et d’un court CV, doivent être impérativement envoyées avant le 1er juin 2010. Elles préciseront l’axe de recherche auquel elles entendent se rattacher afin d'assurer au colloque la rigueur et la cohérence scientifique nécessaires. Nous vous invitons à les adresser à l’adresse suivante :

colloque.ecrivains.diplomates@gmail.com

Le comité scientifique établira un programme définitif sur la base de ces propositions dans le courant de l’été 2010. Les actes du colloque donneront lieu à une publication.

Call for Papers

The Writer-Diplomat
Practices, Social Interactions, Influences
(19th to 21st Centuries)

International History Colloquium

May 12th to 14th, 2011, Paris, La Courneuve, France

Sponsored by the Ministère des Affaires étrangères et européennes,
the UMR-IRICE, the Institut Universitaire de France and the Universities of Strasbourg (FARE), Paris-Sorbonne, Paris-Ouest, and French Polynesia.

Academic Committee

  • Laurence BADEL, Professor at the Université de Strasbourg, FARE, Institut universitaire de France
  • Gilles FERRAGU, Senior Lecturer at the Université de Paris-Ouest and at the IEP de Paris
  • Stanislas JEANNESSON, Senior Lecturer at the Université de Paris-Sorbonne, IRICE
  • Renaud MELTZ, Senior Lecturer at the Université de la Polynésie française
  • Isabelle NATHAN, Head of Heritage Conservation, Archive Department of the Ministère des Affaires étrangères et européennes

Deadline for submissions:  June 1, 2010

“One cannot be both ambassador for France and poet!” affirmed the surrealists in July 1925 in an open letter to Paul Claudel, who was then French ambassador to Japan. However, the alliance of literature and of diplomacy is a long-standing French tradition. Why was it suddenly posing a problem between the two world wars, when the Quai d’Orsay housed Claudel, Jean Giraudoux, Saint-John Perse (Alexis Léger) and Paul Morand? In fact, from Chateaubriand to Romain Gary, every French era has known a generation of writer/diplomats. More recently, Jean-Christophe Ruffin and Daniel Rondeau, writers who are not career diplomats, have been posted to Dakar and Malta, not unlike Wladimir d’Ormesson who was named to the Vatican, thanks to their literary qualifications as fiction or essay writers.

The objective of this conference is to understand how the professionalization of diplomacy at the end of the 19th century influenced the relationship between literature and diplomacy and engendered new literary and diplomatic practices. Were the social functions, the image, the representations and the strategies of the diplomatic role affected? Was the duality of the writer-diplomat a source of conflict that could lead to the eventual abandon of one or the other of the two activities? Or could it instead legitimize the profiles of these two distinctive activities? We will also examine the convergence and the divergence between the literary practice and the evolutionary role that writing plays in a diplomatic career. Have the new technologies and forms of communication that emerged at the end of the 20th century provoked shifts in the diplomatic career ?

To answer these questions, we will call upon both the history of diplomatic practices – which have evolved signifi-cantly in recent years – and international cultural relations. Without attempting to exhaust the topic through a catalogue of monographs, we aim to identify the kinds of writers-diplomats that have emerged from the 19th century to today. The writer-diplomat, a central figure in the diversification of players and the types of cultural diplomacies, will be examined through a comparative and transnational perspective. We will examine the French model as compared to the experiences of other nations.

Finally a round-table of today’s writer-diplomats will bear witness to their professional experiences and take a fresh look at the way their careers moved into the 21st century.
An exhibition at the Centre for Diplomatic Archives (Centre des archives diplomatiques de La Courneuve) will illustrate the principal themes of this symposium.

Preferred topics for paper submissions would address the following themes:

  1. The writer-diplomat, a modern invention?
  2. The writer-diplomat, an instrument of cultural policy.
  3. How can one be both ambassador and poet? Practices and interconnections.
  4. Literary and diplomatic conventions.
  5. Literary genres of the diplomat.
  6. Writing and diplomacy, technological evolutions.
  7. The French model between the two world wars.
  8. The influence of the French model? Writer-diplomats throughout the world.

The proposed papers, including a title, and a maximum 2000 character résumé, accompanied by a short CV, must be sent no later than 1st June, 2010. This will reference the research focus related to the proposal and will attest to the scientific rigor required by the symposium. Please send your proposals to:

colloque.ecrivains.diplomates@gmail.com

The academic committee will define the conference programme based on the submissions received during the summer of 2010. The conference proceedings will be published.

Lieux

  • Ministère des Affaires étrangères
    Paris, France

Dates

  • mardi 01 juin 2010

Contacts

  • Renaud Meltz
    courriel : colloque [dot] ecrivains [dot] diplomates [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • MELTZ Renaud
    courriel : renaud [dot] meltz [at] iscc [dot] cnrs [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les écrivains-diplomates. Pratiques, sociabilités, influences, XIXe-XXIe siècle », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 15 janvier 2010, http://calenda.org/199999