AccueilAspects éducatifs et socio-anthropologiques des mobilités académiques

Aspects éducatifs et socio-anthropologiques des mobilités académiques

Educative and socio-anthropological aspects of academic mobility

Revue Synergies pays riverains de la Baltique

Synergies pays riverains de la Baltique journal

*  *  *

Publié le vendredi 22 janvier 2010 par Karim Hammou

Résumé

En septembre 2009, le deuxième colloque bilingue international (français-anglais) sur la thématique des mobilités académiques internationales s’est tenu à Tallinn en Estonie. Ce colloque a confirmé que ce type de mobilité est en passe de former un véritable champ de recherche légitime. Cet appel à chapitres propose à ceux qui n’ont pas eu la possibilité d’assister au colloque de soumettre un chapitre pour la revue Synergies pays riverains de la Baltique, qui prépare un numéro spécial sur la thématique « Aspects éducatifs et sociologiques des mobilités académiques ». Ce numéro comprendra aussi une sélection des communications présentées au colloque.

Annonce

Date limite de réception des articles : 15 mars 2010 

En septembre 2009, le deuxième colloque bilingue international (français-anglais) sur la thématique des mobilités académiques internationales s’est tenu à Tallinn en Estonie. Ce colloque a confirmé que ce type de mobilité est en passe de former un véritable champ de recherche légitime. Cet appel à chapitres propose à ceux qui n’ont pas eu la possibilité d’assister au colloque de soumettre un chapitre pour la revue Synergies Pays Riverains de la Baltique, qui prépare un numéro spécial sur la thématique « Aspects éducatifs et sociologiques des mobilités académiques ». Ce numéro comprendra aussi une sélection des communications présentées au colloque. 

De nombreuses études critiques récemment publiées un peu partout dans le monde remettent en question les apports et la valeur des mobilités académiques et surtout l’égalité des chances face à celles-ci (immobilité/ « sédentarisation » ou dichotomie « mobilité de proximité/mobilité éloignée »). En outre, ces mobilités académiques, comme toutes les « hypermobilités » contemporaines, sont décrites comme étant à double face : elles peuvent être désirées (jeune étudiant en quête d’expériences, besoin de « différence » et de renouveau) mais aussi imposées (plus pour la carrière, pressions familiales, exile) – voire les deux.  

Alors que davantage de budgets et d’investissements sont à présent consacrés à ces mobilités et avec le développement croissant des mobilités académiques  technologiques, on est en droit de s’interroger sur le bien fondé du « tout mobile ». Les mobilités académiques apportent-elles tout ce que les décideurs,  les médiateurs, les personnes mobiles, les « hôtes » attendent d’elles en termes de rencontres, de connaissances, de compétences, de socialités, etc. ? En d’autres termes, pourquoi et comment continuer à bouger dans l’enseignement supérieur mondial ? 

Traitant de la mobilité des enseignants, chercheurs, étudiants et/ou administratifs, on s’interrogera sur les thématiques suivantes: 

  1. Les compétences de l’« homme mobile » et les (non-)apprentissages en mobilité (langue/s, interculturel, identités mais aussi savoirs académiques, savoir-faire, « vie »…)
  2. Le local, le global et le « glocal » face aux mobilités académiques
  3. Les mobilités académiques vs. ou en complément d’autres types de mobilités (les touristes, les migrants, les anthropologues, etc.)
  4. La/les vie/s sociale/s et quotidienne/s des individus en mobilité
  5. Les « nouvelles mobilités académiques » : Nord/Sud, Sud/Sud, mobilités clandestines, intranationales multiples, mobilités virtuelles (Mondes virtuels, cours à distance, etc.), les « multimobiles »…
  6. Les échecs des mobilités académiques (en termes économiques : impact des crises économiques, manque d’intérêt pour certains endroits, mauvais marketing ; pédagogiques : mauvaise préparation…). 

Les aspects linguistiques et socio-anthropologiques intéressent avant tout les directeurs du numéro. 

Vos contributions en français (environ 20000 signes), accompagnées d’un résumé en français et en anglais parviendront à freder@utu.fi et alexa@utl.ee

pour le 15 mars 2010.

Merci de respecter les spécifications rédactionnelles suivantes: http://www.gerflint.eu/file/Synergies_specifications_redactionnelles.pdf

Les articles sont évalués de façon anonyme (« blinded peer review »). Les critères suivants seront pris en compte : originalité, clarté de la problématique et rigueur académique. Un lien très clair doit être fait entre la théorie et l’analyse.

Dates

  • lundi 15 mars 2010

Mots-clés

  • mobilités académiques, interculturel, identité, professionnalisation

Contacts

  • Fred Dervin
    courriel : fred [dot] dervin [at] helsinki [dot] fi

Source de l'information

  • Fred Dervin
    courriel : fred [dot] dervin [at] helsinki [dot] fi

Pour citer cette annonce

« Aspects éducatifs et socio-anthropologiques des mobilités académiques », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 22 janvier 2010, http://calenda.org/200068