AccueilParadigmes en mutation : du rôle transformateur de la traduction pour les sciences humaines

Paradigmes en mutation : du rôle transformateur de la traduction pour les sciences humaines

Shifting Paradigms : How Translation Transforms the Humanities

*  *  *

Publié le mercredi 27 janvier 2010 par Marie Pellen

Résumé

Ce colloque rassemblera des spécialistes de divers domaines, qu’ils soient ou non praticiens de la traduction, afin de débattre des recherches actuelles sur les liens entre traduction et sciences humaines. Nous souhaitons plus particulièrement évaluer dans quelle mesure les humanités prennent en compte les spécificités de la traduction dans leur pratique de recherche, et comment l'acte de traduction, loin d'être neutre, est en lui-même un facteur épistémologique majeure de la transmission du savoir dans les sciences humaines

Annonce

14-16 octobre 2010

The University of Illinois at Urbana-Champaign
Levis Faculty Center

Conférence organisée conjointement par
  • The Center for Translation Studies of the University of Illinois at Urbana-Champaign
  • Université Paris Diderot

Argument

Ce colloque rassemblera des spécialistes de divers domaines, qu’ils soient ou non praticiens de la traduction, afin de débattre des recherches actuelles sur les liens entre traduction et sciences humaines. Nous souhaitons plus particulièrement évaluer dans quelle mesure les humanités prennent en compte les spécificités de la traduction dans leur pratique de recherche.
Les chercheurs travaillant dans le domaine de la traduction en appellent depuis longtemps à un changement de paradigme dans la définition des rapports entre traduction et sciences humaines. Alors qu’on admet communément qu’une part importante de nos connaissances communes doit sa transmission à la traduction, les effets d’une telle réalité sur la construction et la circulation des connaissances sont trop rarement pris en compte, en particulier dans le domaine des sciences interprétatives que sont les humanités.
Notre colloque se propose de voir si, et comment, un tel changement épistémologique a lieu, ceci en examinant :
  1. les façons dont les théories de la traduction, en se déplaçant hors d’une perspective eurocentrique, peuvent jouer un rôle au sein des disciplines de sciences humaines qui travaillent en situation de transfert culturel, ou font du transfert culturel leur objet d’étude ;
  2. aux façons dont la traduction elle-même peut être perçue comme une force transformatrice contribuant à l’établissement de champs disciplinaires au sein des sciences humaines.
Notre colloque abordera ces questions en prenant en compte tout à la fois la théorie, la pratique et l’environnement institutionnel de la traduction. Cette rencontre défendra l’idée selon laquelle il est urgent de construire un cadre théorique permettant de prendre en compte les spécificités linguistiques et culturelles des disciplines qui constituent les sciences humaines, notamment à partir de concepts tels que la dislocation de la culture (H. Bhabha), la violence ethnocentrique de la traduction (L. Venuti), l’épreuve de l’étranger (A. Berman), la dissymétrie du transfert culturel.

Séances plénières et ateliers thématiques

Conférence plénière

Conférencier invité : Catherine Porter, Présidente de MLA (Modern Language Association), initiateur de la thématique annuelle de MLA pour 2009 : « Les tâches de la traduction dans le contexte de la mondialisation »

Deux conférences thématiques encadreront les deux axes principaux des ateliers.

1. Une nouvelle géographie. Traduction et décentrement : la fin de la perspective eurocentrique

Conférencier invité : Jean-Noël Robert, Directeur d’études à l'Ecole pratique des hautes études
Distribution des ateliers :
Domination linguistique et nouvelles expériences de l’étranger
Mémoire : du rôle moteur de la traduction dans l’histoire des sciences
Traduction et culture populaire à l’ère de la globalisation
Nouveaux concepts : traduction et rénovation des idées
D’une langue à l’autre : dimensions anthropologiques et psychologiques de la traduction
Les apports extra-européens aux théories de la traduction

2. Mutations institutionnelles. Traduction et restructuration de l’enseignement et de la recherche

Conférencier plénier : Lawrence Venuti, auteur de L’Invisibilité du traducteur
Distribution des ateliers :
Nouvelles pratiques de la traduction
Les nouvelles façons de faire dans l’enseignement de la traduction
Le cadre institutionnel de la traduction
Lecture, édition, publication : la traduction et son public
Le rôle de la traduction dans la compréhension des transferts culturels
La traduction comme facteur transformateur des disciplines

Premier appel à communications

Chercheurs, spécialistes et praticiens de la traduction, quels que soient leur spécialité, domaine de recherche et rattachement universitaire ou institutionnel, sont invités à soumettre des propositions de communication. Peuvent être présentées : des communications individuelles (30 minutes) ; des communications groupées de trois intervenants (20 minutes par intervenant, 90 minutes pour l’ensemble des intervenants) ; des performances publiques. Les langues en usage lors du colloque sont l’anglais et le français. Les communications donneront lieu à une publication en ligne.

Les propositions de communication sont à envoyer à translation@illinois.edu et incluront :

  • Titre de la communication individuelle ou groupée
  • Nom, titre, rattachement institutionnel du/des conférencier(s)
  • Résumé (300 mots maximum) (dans le cas d’une communication groupée : un seul résumé par groupement)

Dates :

  • Envoi des propositions : jusqu’au 15 avril 2010
  • L’annonce finale et le programme du colloque seront rendus publics le 15 juin 2010

Comités préparatoires

Comité organisateur de l’University d’Illinois

  • Elizabeth Lowe, Associate Professor and Director, Center for Translation Studies (elowe@illinois.edu)
  • Patricia Phillips Batoma, Lecturer, Center for Translation Studies (pphillip@illinois.edu)
  • Anastasia Lakhtikova, Lecturer, Center for Translation Studies (Conference Coordinator) (alakhtik@illinois.edu)

Comité scientifique Université d’Illinois (UIUC) & Université Paris Diderot (P-Did.)

  • Nancy Abelmann, Associate Vice Chancellor for Research, UIUC (nabelman@illinois.edu)
  • Fethi Benslama, Université Paris-Diderot, Professeur, UFR Sciences humaines cliniques, P.-Did. (benslama@univ-paris-diderot.fr)
  • Antoine Cazé, Université Paris-Diderot, Professeur, UFR Etudes anglophones, P.-Did. (antcaze@wanadoo.fr)
  • Wail Hassan, Associate Professor, Comparative and World Literature, UIUC (whassan@illinois.edu)
  • Claire Joubert, Professeur, Université Paris 8 (claire-joubert@orange.fr)
  • Jean-René Ladmiral, Professeur émérite, Université Paris X Nanterre
  • Rainier Lanselle, Université Paris-Diderot, Maître de conférences, UFR Asie Orientale, P.-Did. (rainier.lanselle@univ-paris-diderot.fr)
  • Jean-Philippe Mathy, Head, Department of Comparative and World Literature, UIUC (jmathy@illinois.edu)
  • Rajeshwari Pandharipande, Professor, Departments of Linguistics and Religious Studies, UIUC (raj-pan@ILLINOIS.EDU)
  • Joyce Tolliver, Associate Professor, Spanish, Gender and Womens Studies, UIUC (jtolliver@gmail.com)
  • Frédéric Ogée, Université Paris-Diderot, Professeur, UFR Etudes anglophones, P.-Did. (frederic.ogee@univ-paris-diderot.fr)
  • Emmanuel Poisson, Université Paris-Diderot, Maître de conférences HDR, UFR Asie Orientale, P.-Did. (emmanuel.poisson@univ-paris-diderot.fr)

Lieux

  • Urbana-Champaign (USA), The University of Illinois at Urbana-Champaign Levis Faculty Center - Illinois USA

Dates

  • jeudi 15 avril 2010

Fichiers attachés

Mots-clés

  • traduction, sciences humaines, interculturel, épistémologie

Contacts

  • Rainier Lanselle
    courriel : translationinnovation [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Rainier Lanselle
    courriel : translationinnovation [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Paradigmes en mutation : du rôle transformateur de la traduction pour les sciences humaines », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 27 janvier 2010, http://calenda.org/200070