AccueilCinquantenaire du processus d'intégration régionale en Afrique centrale : 1960-2010

*  *  *

Publié le mercredi 27 janvier 2010 par Marie Pellen

Résumé

À la veille des indépendances, les nationalistes africains sont conscients du dessein pervers et inique que nourrissent les puissances coloniales qui dominent leur continent depuis plusieurs décennies. Ces dernières rêvent de perpétuer, au-delà des indépendances, la situation de domination et d’extraversion que connaît l’Afrique. Par le biais de la coopération par exemple, la France parvient à maintenir ses positions dans ses anciennes possessions d’outre-mer et à perpétuer certaines données coloniales. Il s’agit, en fait, pour ces anciennes métropoles de réaliser une décolonisation dans la continuité qui prépare le lit au néocolonialisme. Les leaders africains opposent à cette menace l’idéal panafricain qui affirme l’unité culturelle de l’Afrique et prône son unification politique et économique. Ce processus commence par un regroupement au niveau des régions. 50 ans après, force est de constater que les fruits n’ont pas tenu la promesse des fleurs, et qu’il existe un réel déphasage entre les discours prolixes sur le sujet et la réalité sur le terrain. Mais 50 ans, c’est aussi l’âge de la maturité et il serait bon d’examiner le chemin parcouru, d’en dresser le bilan et de dégager les perspectives pour la survie de l’Afrique centrale en particulier et de l’Afrique en général.

Annonce

 Argumentaire

A la veille des indépendances, les nationalistes africains sont conscients du dessein pervers et inique que nourrissent les puissances coloniales qui dominent leur continent depuis plusieurs décennies. Ces dernières rêvent de perpétuer, au-delà des indépendances, la situation de domination et d’extraversion que connaît l’Afrique.

Par le biais de la coopération par exemple, la France parvient à maintenir ses positions dans ses anciennes possessions d’outre-mer et à perpétuer certaines données coloniales. Il s’agit, en fait, pour ces anciennes métropoles  de réaliser une décolonisation dans la continuité qui prépare le lit au néocolonialisme.

Les leaders africains opposent à cette menace l’idéal panafricain qui affirme l’unité culturelle de l’Afrique et prône son unification politique et économique. Ce processus commence par un regroupement au niveau des régions.

        50 ans après, force est de constater que les fruits n’ont pas tenu la promesse des fleurs, et qu’il existe un réel déphasage entre les discours prolixes sur le sujet et la réalité sur le terrain.

Mais 50 ans, c’est aussi l’âge de la maturité et il serait bon d’examiner le chemin parcouru, d’en dresser le bilan et de dégager les perspectives pour la survie de l’Afrique centrale en particulier et de l’Afrique en général.

        C’est à cette réflexion  que nous vous convions dans le cadre de ce projet d’ouvrage qui paraîtra en juillet 2010. Celle-ci se fera autour des axes de recherche suivant :

  • L’héritage colonial
  • Les enjeux politiques
  • Les enjeux géostratégiques
  • Les enjeux économiques
  • Les enjeux socio culturels
  • Evolution du processus d’intégration
  • Le bilan des 50 dernières années
  • Les stratégies d’intégration développées
  • Les entraves à l’intégration
  • Les politiques d’immigration
  • Le développement des infrastructures de communication
  • Etc

NB. L’ouvrage à paraitre est pluridisciplinaire.

Instructions aux auteurs

Les articles doivent nous parvenir au plus tard le 30 mars 2010. Ils doivent être acheminés aux adresses suivantes : norodom1967@yahoo.fr ou alvinehenry@yahoo.fr

  • La première page comportera le nom, l’institution de rattachement, l’e-mail de l’auteur, le titre de l’article, l’axe de recherche choisi ; la deuxième, le titre de l’article, les résumés et 5 à 10 mots clés suivis du texte de 20 pages au plus à la police Times New Roman ; taille 12 et interligne 1,5.
  • Citations : plus de trois lignes, mise en retrait de 1 cm à gauche et à droite
  • Appel de référence fondu dans le texte : (auteur, année, page)
  • Notes : recommencer la numérotation à chaque page
  • La bibliographie se présente dans l’ordre alphabétique des auteurs selon les modèles ci après

* Oyono, Dieudonné (1992), Colonie ou mandat international ? La politique française au Cameroun de 1919 à 1946, Paris, L’Harmattan, 221p.

*Madiba, Essiben (1981), « La France et la redistribution des territoires du Cameroun. 1914-1916 »,  Afrika  Zamani, n°s 12 et 13, pp.36-52.

Responsable :

Dr Jean- Bédel Norodom Kiari

Département d’histoire

Université de Dschang

Dates

  • mardi 30 mars 2010

Mots-clés

  • Afrique centrale, intégration régionale, Cameroun, université de Dschang

Contacts

  • Norodom Kiari
    courriel : norodom1967 [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Noumbissie Tchouake
    courriel : Noumbissie [at] hotmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Cinquantenaire du processus d'intégration régionale en Afrique centrale : 1960-2010 », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 27 janvier 2010, http://calenda.org/200103