AccueilL'autre musique

L'autre musique

Another Music

*  *  *

Publié le mercredi 03 février 2010 par Karim Hammou

Résumé

L’autre musique est un méta-atelier mutable et public. À ce titre, il est le contraire d’un colloque organisé pour certains privilégiés, déjà très au fait de la réflexion et de la pratique artistique contemporaine. En effet, l’autre musique est un moment généreux de créations et de partages entre les artistes et le public, communiquant toutes les étapes de la réflexion et de la création. Ce projet, est un projet à double face : d’une part, il ne fait pas l’impasse d’une réflexion scientifique et philosophique rigoureuse, riche et constructive, d’autre part, il met la pratique au centre de ses réflexions, et démontre la capacité et les qualités réflexives de la pratique artistique en invitant le public à une participation active dans les moments de création et de réflexion.

Annonce

L'autre musique » en 5 points :

  1. Cinq rencontres diagonales : moments laboratoires / réflexions artistiques et esthétiques/ concert et performance.
  2. Quatre numéros d'une revue numérique en raison d'un numéro par trimestre.
  3. Un site internet collectif comme un œil ouvert sur l'intérieur du méta -atelier « l'autre musique ».
  4. Une exposition bilan des rencontres.
  5. Un catalogue accompagné de son dvd-rom.

L'Autre musique  est un méta - atelier mutable et public. A ce titre, il est le contraire d'un colloque organisé pour certains privilégiés, déjà très au fait de la réflexion et de la pratique artistique contemporaine. En effet,  l'Autre musique  se veut un moment généreux de créations et de partages entre les artistes et le public, en communiquant tous les moments de la réflexion et de la création.

Ce projet, est un projet à double face: d'une part, il ne veut pas faire l'impasse d'une réflexion scientifique et philosophique rigoureuse, riche et constructive, d'autre part, il veut mettre la pratique au centre de ses réflexions, et même, pourquoi pas, démontrer la capacité et les qualités réflexives de la pratique artistique en invitant le public à une participation active dans les moments de création et de réflexion.

L'Autre musique  constitue une approche pluridisciplinaire de la musique. Un atelier qui veut répertorier et réfléchir toutes les façons dont on peut faire de la musique dans tous les champs de l'art. Une manière de repousser les limites de l'art musical qui ne se définirait qu'à partir des conventions harmoniques et formelles occidentales, une manière aussi d'enrichir la pratique musicale et d'observer en retour ce qu'apporte la musique aux plasticiens poètes, chorégraphe... L'Autre musique , on l'aura compris, ne s'inscrit ni dans une quête d'une pureté supposée de la composition musicale, ni dans l'espoir de trouver un lien entre tous les arts dans l'espoir d'une œuvre d'art total. Bien au contraire, l'Autre musique veut explorer toutes les unités disjonctives, les confrontations et les contaminations entre des pratiques hétérogènes. L'Autre musique  se manifeste comme une recherche transdisciplinaire (mais on imagine que cette formulation est à discuter) et polyartistique.

Nous pourrions résumer à deux questions l'ambition de « l'autre musique » : Comment la littérature, la poésie, les arts plastiques, l'architecture, l'informatique etc., peuvent-ils, dans les procédés propres à leur discipline, investir la composition et la pensée musicale ? Et comment, en contrepartie, la pensée et la composition musicale peuvent enrichir les questions propres à ces disciplines ?

Cet atelier souhaite donc réfléchir une pratique musicale et artistique à contre courant des réflexions formelles en vogue encore aujourd'hui, habitées par la forme du discours post-sériel qui continue de hanter les lieux de formation et de réflexion sur la musique où la composition est prise comme un objet autonome et indépendant des structures sociales, technologiques et des présupposés esthétiques qui l'habitent et la déterminent.

Horizon

Les pratiques musicales et les pratiques artistiques contemporaines forcent à aborder d' une autre façon la pratique et la pensée musicale. La transdisciplinarité en cours dans les arts vivants et les arts plastiques nous permet d'envisager une autre approche des matériaux, des pratiques artistiques et des modes de diffusion. Une réflexion artistique rigoureuse ne peut s'envisager dans un monde sensible multiconnecté, c'est-à-dire dans un monde où chacun des champs que représentent le public, l'artiste, l'œuvre et les médiateurs communiquent à participation égale les uns avec les autres.

L'atelier l' Autre musique sera l'occasion de produire et de diffuser des œuvres par rapport avec cette hypothèse, de valider, de discuter, de confronter et de développer cette pensée diagonale de la pratique artistique.

La réflexion comme la pratique feront des va-et-vient incessants entre tous les champs artistiques en présence.

Il semble qu'une telle réflexion dans la pratique conduise à nous interroger sur :

  • l' apport de la sociologie et d'une « sémiotique pragmatique » à la réflexion esthétique et poïétique de la musique, et de toutes les formes de pratique artistique ;
  • l'apport de l'ethnomusicologie et l'ouverture qu'elle apporte sur les pratiques sociales de transmission et les constructions sociales de la musique et des pratiques artistiques ;
  • la situation où la circonstance : une remise en situation de la composition musicale et de la pratique artistique dans l'art contemporain, c'est-à-dire dans une conception polysensible et polyartistique de l'œuvre.

Objectifs :

  • Ouvrir vers une autre pensée de la syntaxe musicale.

  • Interroger les contaminations dans les deux sens entre la musique et les autres champs de l'art.

  • Réflexions autour de l'enseignement de l'art à tous les niveaux.

  • réflexions autour de la diffusion des œuvres et de leur impact dans le champ social (collectif/individuel).

Axes de recherches:

4 axes semblent se détacher, apparaissent pertinents pour orienter les réflexions des artistes, des philosophes et du public. Ces 4 champs, qui restent sans frontières strictes mais aux limites fluides et plastiques, correspondront aux sujets de réflexions proposés lors des rencontres diagonales, ils seront aussi les sujets des numéros de la revue numérique.

1/ Le corps, la corporalité et la peau.

Sujet de réflexion qui nous amènera à questionner :

  • pratique physique de la musique / question de la performance ;
  • corps et corps sonore et/ou objet sonore ;
  • manipulation, bidouillage, trituration du son, le son comme matériau plastique ;
  • corporalité du son/ sensualité sonore.

2/ L'usage social.

L'artiste n'est plus le seul à produire des images et des sons :

  • apport de la sociologie et ethnosociologie dans la pratique et la consommation des images et des sons dans nos sociétés contemporaines ;
  • apport de la sémiotique dans la production et la circulation des images et des sons dans nos sociétés contemporaines ;
  • positionnement de l'artiste et de l'œuvre d'art au milieu de ces signes ;
  • pratique et réflexion qui questionnent les usages sociaux des images et des sons : cliché/standard...

3/ La circonstance

L'approche de la sémiotique pragmatique met l'accent sur tous les facteurs en présence dans la saisie de l'expérience esthétique. Le son, la musique, mais aussi toute œuvre a mille dimensions.

  • composition musicale « in situ » : quelles possibilités/ quels enjeux esthétiques ?
  • identifications des circonstances : sociales/ intimes_ individuelles? La circonstance n'est-elle pas une alternative à la phénoménologie ?
  • art et panique sémiotique : pratique indocile...
  • redéfinir l'objet sonore.

4/ Technologie

  • démocratisation des pratiques artistiques : dans quelles mesures ?
  • axiomes et hypothèses esthétiques dans la programmation...ou comment le programme habite le processus poïétique.
  • la question du bricolage.

Modalités de recherches

Le programme de l'Autre musique s'organise sur une année. Il sera marqué par plusieurs temps forts qui sont des moments de réflexion, de communication et de bilan sur une question (voir ci-dessus) :

- 4 « rencontres diagonales », en raison d'une par trimestre (lieu à définir): avec Atelier pour le public, Laboratoire_expérimentation pour les artistes, conférence, performance, installations et concert (pour clore la journée). Le concert donnerait la possibilité à un artiste de réaliser une performance mais proposerait des œuvres peu jouées et peu connues du public afin de diffuser et d'ancrer ces moments dans une histoires esthétique et artistique.

- 5 numéros d'une Revue numérique  l'autre musique  qui témoignera des rencontres diagonales, permettra de poursuivre les réflexions engagées.

- Un site web ouvert à tous les participants qui rendra compte au jour le jour des réflexions et des expérimentations de chacun.

- une exposition de fin de parcours, traçant un nouveau chemin, une nouvelle cartographie parmi les œuvres proposées dans cette année de recherche.

- Catalogue de l'exposition qui permettra de donner un assise solide à l'ensemble du projet et de diffuser son existence.

Modalités de participation

Les personnes intéressées peuvent envoyés un projet (15 lignes + croquis et fiche technique lorsqu'il s'agit d'un œuvre)

avant le 1er juin

Le projet peut être une intervention orale classique (type conférence), si possible accompagnée d' exemples visuels et/ou sonore, mais peut être aussi une proposition de type pratique : une œuvre (poésie sonore, installation, œuvre de concert, œuvre mixte etc...) Pour l'instant seule des propositions courtes sont envisagées.

Institutions de rattachement : IDEAT (UUMR 8153) et Université Paris I Panthéon Sorbonne.

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • mardi 01 juin 2010

Fichiers attachés

Mots-clés

  • arts plastiques, musique, sémiotique, pratique

Contacts

  • Mathevet Frédéric
    courriel : contact [at] lautremusique [dot] net

Source de l'information

  • Mathevet #
    courriel : contact [at] lautremusique [dot] net

Pour citer cette annonce

« L'autre musique », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 03 février 2010, http://calenda.org/200115