AccueilLa guerre dessinée

La guerre dessinée

Guerres et totalitarismes dans la bande dessinée

*  *  *

Publié le vendredi 05 février 2010 par Marie Pellen

Résumé

La bande dessinée, à l’instar des autres arts, s’imprègne en permanence des secousses qui bouleversent la marche du temps. En tant qu’événements majeurs de l’histoire des nations et des peuples, les guerres et les totalitarismes, deux phénomènes souvent liés par des relations de cause à effet, se trouvent naturellement présents dans l’univers bédéistique. […] Outre la volonté de faire ressortir l'existence d'un patrimoine iconographique souvent méconnu, ce colloque international se propose de réfléchir sur toutes les formes de récits graphiques traitant de la guerre ou du totalitarisme et des conséquences qui s'ensuivent pour les sociétés.

Annonce

La bande dessinée, à l’instar des autres arts, s’imprègne en permanence des secousses qui bouleversent la marche du temps. En tant qu’événements majeurs de l’histoire des nations et des peuples, les guerres et les totalitarismes, deux phénomènes souvent liés par des relations de cause à effet, se trouvent naturellement présents dans l’univers bédéistique. Mais la bande dessinée ne fait pas que consigner les événements marquants telle une simple caisse d’enregistrement. Son histoire autant que son actualité toujours effervescente ne cessent de nous montrer combien ce médium est aussi souvent un art de l’engagement.

Outre la volonté de faire ressortir l'existence d'un patrimoine iconographique souvent méconnu, ce colloque international se propose de réfléchir sur toutes les formes de récits graphiques traitant de la guerre ou du totalitarisme et des conséquences qui s'ensuivent pour les sociétés. Sans jamais négliger la force graphique et esthétique de ce médium, les axes suivants seront mis à l'étude : témoignage, histoire et mémoire, idéologie et engagement, historicisation de la fiction et fictionnalisation de l'histoire, éthique et esthétique... Cette rencontre qui mêlera les imaginaires nationaux passés et présents à travers le regard croisé de plusieurs disciplines tentera de dégager les lignes de force théoriques de cette production plurielle et complexe. 

Colloque International organisé par l'Equipe de Recherche sur les littératures, les Imaginaires et les Sociétés (ERLIS) de l'Université de Caen Basse-Normandie en association avec le Centre de Recherche sur les Littératures et la Sociopoétique (CELIS) de l'Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand.

Programme 

Lundi 07 juin

Après-midi :

ACCUEIL DES PARTICIPANTS 

Soirée :

Présentation du Centre, du colloque et des participants 

Mardi 08 juin

Matin : La guerre et la bande dessinée : toute une h/Histoire

  • Michel Porret : « L'imaginaire totalitaire dans la bande dessinée francophone après la seconde guerre mondiale »
  • Pierre Fresnault-Deruelle : « Milton Caniff, Male Call : "Miss Lace" ou La guerre en dentelles »
  • Philippe Marion : « Le vol du corbeau de Gibrat : l'Occupation et la guerre comme incitants graphiques et narratifs » 

Après-midi : Mémoires de guerre : biographies et autobiographies

  • Yan Schubert : « Inimaginable, indicible, irreprésentable ? La bande dessinée face au génocide juif »
  • Jacques Samson : Discussion avec Emmanuel Guibert autour du Photographe (1ere partie)
  • Antonio Altarriba : « La guerre de mon père »
  • Paul Gravett : « Joe Sacco en Palestine : entre autobiographie et histoire »

Soirée :

Projection d’un documentaire de 28’ sur La Guerre d’Alan. Discussion avec Emmanuel Guibert autour de La Guerre d’Alan (2ème partie)

Mercredi 09 juin

Matin : La guerre dessinée : fabrique et miroir des imaginaires nationaux

  • Vincent Marie : « La fabrique d'un imaginaire de la Grande Guerre en bande dessinée : le cas de Jacques Tardi »
  • Michael Hein : « La tradition allemande des “Kriegsbilderbögen” (1871-1945) »
  • Danielle Corrado : « Le passeur de mémoire: Carlos Giménez et la guerre civile espagnole »
  • Renée Dickason : « La Seconde Guerre Mondiale dans la bande dessinée de langue anglaise »

Après-midi : La guerre idéologique : entre patrie et parti

  • Philippe Videlier : « Zone libre : la bande dessinée à Lyon »
  • Lucia Miranda Morla : « Les romans graphiques de Miguel Rocha : Lisbonne en deuil »
  • Mariella Colin : « La guerre d'Espagne vue par la bande dessinée italienne pendant le fascisme »
  • Antonio Martín : « Les dessinateurs de Franco. Humour graphique et bande dessinée pour une après-guerre »

Soirée :

Conférence de Benoît Peeters : « Naguère Tintin »

Jeudi 10 juin

Matin : regards croisés par et dans la bande

  • Guy Abel : « Los guerrilleros, ou la guerre des irréductibles espagnols contre Napoléon l’envahisseur. Un avatar d’Astérix ? »
  • Manuel Meune : « Guerre froide et guerre des langues : Tintin au pays de la traduction »
  • Benoît Mitaine : « El Cubri s’en va en guerre. Au sujet de El que parte y reparte se queda con la mejor parte »
  • Viviane Alary : « Soy mi sueño, l’aventure d’un récit graphique sur la guerre »

Après-midi :

DÉPARTS

Lieux

  • Centre Culturel International de Cerisy
    Cerisy-la-Salle, France

Dates

  • mardi 08 juin 2010
  • jeudi 10 juin 2010

Mots-clés

  • bande dessinée, guerre, totalitarisme, théorie, histoire

Contacts

  • Benoît Mitaine
    courriel : benoit [dot] mitaine [at] u-bourgogne [dot] fr
  • Viviane Alary
    courriel : Viviane [dot] ALARY [at] univ-bpclermont [dot] fr

Source de l'information

  • Benoît Mitaine
    courriel : benoit [dot] mitaine [at] u-bourgogne [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La guerre dessinée », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 05 février 2010, http://calenda.org/200139