AccueilLangues, sujets, enseignements et apprentissages - enjeux épistémologiques et idéologiques

Langues, sujets, enseignements et apprentissages - enjeux épistémologiques et idéologiques

Languages, subjects, teaching and learning - epistemological and ideological issues

Colloque jeunes chercheurs 2010

Young Researchers Conference 2010

*  *  *

Publié le vendredi 05 février 2010 par Karim Hammou

Résumé

Ce colloque propose de faire émerger une réflexion critique sur les différents modèles épistémologiques et sociologiques sous-jacents aux théories linguistiques, sociolinguistiques et didactiques, et de prendre en compte les procédures de socialisation du sujet parlant au regard de ces modèles, dans leurs implications culturelles, axiologiques et / ou idéologiques.

Annonce

Colloque Jeunes chercheurs 24-25 juin 2010 – DIPRALANG EA-739 Université Paul Valéry Montpellier III

Argumentaire 

En tant que construction à la fois théorique et idéologique, la langue aura toujours donné lieu à différentes conceptions, émergeant et circulant dans des temps et dans des groupes sociaux donnés selon des enjeux socio-politiques déterminés.

Successivement ou simultanément vue comme système logico-formel d'invariants, valeur socialement distinctive, objet d'appropriation et de manipulation intellectuelles, outil de communication et de socialisation, motif d'affirmation identitaire ou lieu de positionnement subjectif, elle aura toujours et partout fait l'objet de discours et de représentations qui formalisent et entérinent ses natures et fonctions, et qui agissent sur les pratiques - langagières et didactiques - comme autant de modèles et de normes de référence. Ces modèles se retrouvent aussi bien dans les savoirs savants que dans les savoirs scolaires et « ordinaires », les mythes, les représentations et les usages du langage dans le social. On a donc affaire à des conceptions des langues historiquement construites, parfois enracinées dans de véritables idéologies linguistiques, et exprimées par les institutions, les médias ou les sujets parlants eux-mêmes.

L'impact de ces conceptions est repérable au niveau des politiques linguistiques et de la gestion du plurilinguisme au sein des cadres nationaux et transnationaux. Elles sont toujours reliées à des enjeux didactiques, l'enseignement et l'apprentissage de langue étant tributaires des modèles théoriques comme des effets idéologiques portés par les descriptions. Quelles représentations des sujets sont véhiculées par les modèles de langue, d’enseignement et d'apprentissage ? Quels sujets envisage-t-on, pour quelle(s) langue(s), pour quelles pratiques ? Que font ces modèles de la singularité des sujets, de leurs pratiques et de leurs apprentissages langagiers ? Comment interviennent-ils dans les multiples façons dont ces derniers construisent par et dans la langue leurs relations réciproques ? A quelles formes d’idéal humain, empreint de valeurs et d’idéologie, a-t-on affaire ?

L'objectif de ce colloque sera de faire émerger une réflexion critique sur les différents modèles épistémologiques et sociologiques sous-jacents aux théories linguistiques, sociolinguistiques et didactiques, et de prendre en compte les procédures de socialisation du sujet parlant au regard de ces modèles, dans leurs implications culturelles, axiologiques et/ ou idéologiques. 

Les propositions pourront envisager cette problématique dans une perspective diachronique, synchronique et/ou comparatiste, en explorant les différents axes de recherche suivants. 

Linguistique

Les conceptions du langage, de la langue et du sujet dans l’histoire des idées linguistiques et dans les différentes cultures linguistiques et traditions grammaticales et discursives.

Sociolinguistique

  • Les usages au regard des théories et des représentations linguistiques : confrontations et éventuels effets en retour des usages sur les théories et représentations.
  • Les idéologies linguistiques et leur rôle dans la socialisation langagière.
  • L’influence des discours instituants (politiques, institutionnels, didactiques) sur les usages et leur visée homogénéisante en tension avec les usages des locuteurs et leurs positionnements subjectifs.
  • Dans quelle mesure les discours des institutions d’ordre national et/ou transnational modifient et influencent les rapports sociaux des sujets parlants ainsi que le rapport du sujet à la langue et aux langues ?

Didactique

- Les conceptions du sujet dans la didactique, dans les différentes méthodologies d’enseignement et d’apprentissage, en diachronie ou en synchronie : quel modèle humain (idéal) construit-on par les approches de la langue, de l’enseignement et de l'apprentissage (être à former moralement, idéal machinique, être d’intentions communicatives, acteur-social plurilingue…) ?

-   La place de l’école dans la reproduction d’une langue « idéale », comme ligne de force des idéologies nationales et donc comme lieu de reproduction culturelle et sociale (questions de normes…).

-  Les cultures éducatives, et valeurs associées à l’enseignement des langues et leur rôle dans la socialisation scolaire.  

Dans le but d’offrir une vision assez large du sujet proposé et dans un souci d’interdisciplinarité, le colloque est ouvert à des chercheurs provenant d’autres champs que celui des sciences du langage : philosophie, anthropologie, sociologie, droit et sciences politiques, histoire… 

Comité scientifique :

  • Nathalie AUGER
  • Jacqueline AUTHIER-REVUZ
  • Henri BOYER
  • Cécile CANUT
  • Jean-Louis CHISS
  • Alain COÏANIZ
  • Alexandre DUCHÊNE
  • Anne-Marie HOUDEBINE
  • Jean-Marie PRIEUR
  • Gilles SIOUFFI
  • Michèle VERDELHAN-BOURGADE

Comité d'organisation : Shehab Al-Saman, Abdulhamid Barakat, Amandine Denimal, Madhura Joshi, Fernando Rodriguez, Guillaume Roux.

Modalités :

Le colloque se déroulera à l'Université Paul Valéry de Montpellier, les 24 et 25 juin 2010.

Les propositions de communication (200-500 mots) doivent être accompagnées du titre provisoire de la communication, de deux ou trois références bibliographiques et de 4-5 mots-clés. Veuillez bien indiquer le nom de l’auteur ainsi que l’intitulé de la thèse, le laboratoire de rattachement, l’université d’origine et le nom du directeur de recherches.

La date limite pour la réception des propositions est fixée au 18 avril 2010.

Elles sont à envoyer à l'adresse suivante : montp3.cjc.2010@gmail.com  

Contact : montp3.cjc.2010@gmail.com

Lieux

  • Université Montpellier III Bred 112 Route de Mende
    Montpellier, France

Dates

  • dimanche 18 avril 2010

Mots-clés

  • discours, représentation, usage, norme, modèle, idéologie

Contacts

  • Denimal Amandine
    courriel : amandine [dot] denimal [at] univ-montp3 [dot] fr
  • Rodriguez Ruiz Fernando
    courriel : fernando [dot] rodriguez [at] univ-montp3 [dot] fr

Source de l'information

  • Rodriguez Ruiz
    courriel : fernando [dot] rodriguez [at] univ-montp3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Langues, sujets, enseignements et apprentissages - enjeux épistémologiques et idéologiques », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 05 février 2010, http://calenda.org/200168