AccueilSaisies, spoliations d’archives et de bibliothèques et logiques de restitution au XXe siècle

Saisies, spoliations d’archives et de bibliothèques et logiques de restitution au XXe siècle

The confiscation and destruction of archives and libraries during the 20th Century

*  *  *

Publié le vendredi 05 février 2010 par Karim Hammou

Résumé

A la suite du retour de Russie, à la fin du XXe siècle, d'archives françaises qui avaient été saisies une première fois par les nazis, puis par les soviétiques, les historiens ont commencé à étudier plus en profondeur l’étrange périple à travers l’Europe de ces documents et bibliothèques d’administrations publiques, d’associations, de syndicats, de partis politiques et de particuliers souvent juifs. Le moment paraît venu de faire le bilan des recherches effectuées et d’ouvrir de nouveaux champs d’investigation.

Annonce

A la suite du retour de Russie, à la fin du XXe siècle, d'archives françaises qui avaient été saisies une première fois par les nazis, puis par les Soviétiques, les historiens ont commencé à étudier plus en profondeur l’étrange périple à travers l’Europe de ces documents et bibliothèques d’administrations publiques, d’associations, de syndicats, de partis politiques et de particuliers souvent juifs. Les travaux de Patricia Grimsted et de Sophie Coeuré sur les saisies d’archives ou de Martine Poulain sur celles des bibliothèques avaient ouvert la voie, tandis que Claude Lorentz avait mis en lumière les procédures de restitutions des archives récupérées en Allemagne. Le moment paraît venu de faire le bilan de ces recherches et d’ouvrir de nouveaux champs d’investigation.

Dans une perspective comparatiste articulant différentes situations nationales, le colloque international, qui se tiendra les 22 et 23 octobre 2010 à Strasbourg, s’organisera autour de 4 grands axes :

Introduction définitionnelle : Saisies d’archives et de bibliothèques et évolution du droit international  

1. Spoliations et saisies d’archives et de bibliothèques françaises pendant la Seconde Guerre mondiale

  • comparaison entre les saisies d’archives et celles de bibliothèques
  • le projet : origines, rejeu de pratiques antérieures (Première Guerre mondiale, début de la guerre)
  • les procédés : l’organisation, le transport, le stockage
  • les acteurs : organes spécifiques, figures particulières  

2. Comparaison des saisies dans l’espace et dans le temps

  • l’Allemagne nazie spoliatrice en Autriche et à l’Est (Ukraine, Pologne, Pays Baltes)
  • le Japon spoliateur en Asie/Pacifique
  • L’URSS spoliatrice en Allemagne et en Europe de l’Est
  • les saisies par les démocraties : Seconde Guerre mondiale (en Italie, Allemagne, Autriche), colonisation

Table-ronde : la chronologie des saisies (1938-1948)  

3. Du côté des spoliés

a. Institutions

  • collaboration
  • s’accommoder au quotidien
  • préserver et cacher

b. Personnes privées

  • le cas spécifique de la Shoah (essayer ici de comparer la France et l’Est de l’Europe)
  • les spoliations pour des motifs politiques et religieux

c. Une identité régionale de la spoliation : le cas de l’Alsace-Lorraine  

4. Le retour contrarié

  • silence, mémoires et revendications
  • disparitions et pistes d’enquête
  • les logiques de restitution

Table ronde finale centrée sur les pratiques des archivistes et bibliothécaires européens au moment du retour des documents   Les propositions de communications basées sur des recherches d’archives originales sont ouvertes aux spécialistes de différentes disciplines (histoire, études littéraires, anthropologie et sociologie, histoire des sciences et des religions, études cinématographiques et des médias, histoire de l’art) travaillant sur les confiscations de biens culturels effectuées en temps de guerre et leurs restitutions.

Le résumé de votre proposition (longueur maximum 500 mots) devra être envoyé par courriel à Vincent Laniol (vincent.laniol@unistra.fr) ou à Alexandre Sumpf (asumpf@hotmail.com)

avant le 1er mai 2010

Votre résumé devra inclure votre adresse électronique, votre groupe de recherche et le titre de votre future communication.

Réponse du comité : fin juin 2010. Les institutions organisatrices couvriront les frais occasionnés par votre participation.  

Comité organisateur

Vincent Laniol (IEP de Strasbourg) et Alexandre Sumpf (Université de Strasbourg).

Comité scientifique

Sylvain Schirmann (Université de Strasbourg/IEP), Denis Rolland (Université de Strasbourg/IEP), Robert Frank (Université Paris I), Sophie Coeuré (Ecole Normale Supérieure), Patricia Grimsted (Harvard Ukrainian Research Institute), Catherine Maurer (Université de Strasbourg), Alexandre Sumpf (Université de Strasbourg), Martine Poulain (Institut National d'Histoire de l'Art), Claude Lorentz (MISHA, Université de Strasbourg), Olivier Arifon (Université de Strasbourg), Vincent Laniol (Université de Strasbourg/IEP).    

Call for papers

Colloquium "Archives or libraries seizures and restitution during the 20th Century"

Seized first by the Nazis, and then by the Soviets, numerous French archives have been restituted by the post-Soviet Russia at the end of the XXth Century. This was the starting point for researches about the peculiar trip through Europe of these documents confiscated in public institutions, associations, trade-unions, or belonging to private persons - often Jewish. Patricia Grimsted and Sophie Coeuré’s studies on the archives’ seizures or Martine Poulain’s works on libraries’ seizures had opened a new way, whereas Claude Lorentz had put into light the restitution process of the archives recovered from Germany. The goal of the upcoming conference is to assess the current situation of these researches and to open new perspectives. Through a comparative point of view between different national situations, this colloquium will take place in Strasbourg on October the 22nd and  the 23rd 2010. The papers will be grouped in four thematic panels:

Introduction and definitions : International Laws' evolution about archives and libraries seizures

1. Archives and libraries seizures in France during the Second World War

  • - Comparison between archives and libraries seizures
  • - the project : origins, replay of past practices (First World War, beginning of the Second World War).
  • - processes : organisation, transportation, storage
  • - actors : specific bodies, characters

2. Comparison of the seizures in space and time

  • - Nazi Germany confiscations in Austria and in Eastern Europe (Ukraine, Poland, Baltic States)
  • - Japanese confiscations in Asia and pacific islands
  • - Soviet confiscations in Germany and Eastern Europe
  • - When democracies seize : End of the Second World War (in Italy, Germany, Austria), colonization

Round table : The decade of seizures (1938-1948)

3. From the despolied’s point of view

a. Institutions

  • - collaboration
  • - the day-to-day actions
  • - to preserve and to hide

b. Private persons

  • - the specific Jewish case (trying to compare French and Eastern Europe’s situations)
  • - the despoliations on political and religious grounds

c. a regional identity of the despoliations : Alsace-Lorraine’s case

4. The impeded restitution

  • - silence, memories and claims
  • - losses and inquiry trails
  • - restitution logics

Round table on European archivists and librarians’ practices at the time of the restitution of the documents.

Organizational information

We invite paper proposals, based on original archival research, from specialists in different disciplines and across disciplines—history, literary studies, cultural anthropology and sociology, history of science and religion, film and media studies, art history—working on the topic of wartime confiscations and restitutions.

Abstracts in French or English (maximum length: 500 words) of the paper you intend to give should be sent to Vincent Laniol (vincent.laniol@unistra.fr) or Alexandre Sumpf (asumpf@hotmail.com). Your abstract should include your email address and institutional affiliation, the title of your intended paper, and the abstract text. Deadline for submission of abstracts:

May 1st 2010.

Notification of applicants: no later than June 2010.

The sponsoring institutions will cover the costs for travel and accommodation of all participants.

Organization committee

Vincent Laniol (IEP de Strasbourg) et Alexandre Sumpf (Université de Strasbourg).

Scientific Comimitee

Sylvain Schirmann (Université de Strasbourg/IEP), Denis Rolland (Université de Strasbourg/IEP), Robert Frank (Université Paris I), Sophie Coeuré (Ecole Normale Supérieure), Patricia Grimsted (Harvard Ukrainian Research Institute), Catherine Maurer (Université de Strasbourg), Alexandre Sumpf (Université de Strasbourg), Martine Poulain (Institut national d'Histoire de l'art), Claude Lorentz (MISHA, Université de Strasbourg), Olivier Arifon (Université de Strasbourg), Vincent Laniol (Université de Strasbourg/IEP).

Lieux

  • Université de Strasbourg (IEP & MISHA)
    Strasbourg, France

Dates

  • samedi 01 mai 2010

Mots-clés

  • saisies, spoliations, trésors de guerre, restitution, archives, bibliothèques, seconde Guerre mondiale

Contacts

  • Vincent Laniol
    courriel : ipmf [at] college-de-france [dot] fr
  • Alexandre Sumpf
    courriel : asumpf [at] hotmail [dot] com

Source de l'information

  • Alexandre Sumpf
    courriel : asumpf [at] hotmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Saisies, spoliations d’archives et de bibliothèques et logiques de restitution au XXe siècle », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 05 février 2010, http://calenda.org/200174