AccueilZones humides et villes d’hier et d’aujourd’hui : des premières cités aux fronts d’eau contemporains

Zones humides et villes d’hier et d’aujourd’hui : des premières cités aux fronts d’eau contemporains

Wetlands and cities past and present: from the first cities to contemporary waterfronts

Troisième colloque international du Groupe d’histoire des zones humides

3rd International Symposium of the History of Wetlands Group

*  *  *

Publié le lundi 08 février 2010 par Karim Hammou

Résumé

Le choix du thème s’est imposé de lui-même à la suite des deux premiers colloques. Si l’étang a plutôt sa place dans le milieu rural, la ville n’est jamais loin, comme cliente de ses productions ou comme siège du pouvoir. Pour la tourbe, le rapport est encore plus net, tant de villes étant installées quasiment aux portes des tourbières, l’exemple le plus démonstratif étant celui de la Hollande. Il est facile d’associer l’eau à la ville en tant que ressource ou moyen de transport, mais la zone humide est aussi un élément fondamental de l’installation d’une cité et un gage de prospérité. Rien qu’à l’échelle de la France, il est bien difficile de trouver une grande ou une petite ville qui ne se soit pas développée dans ou à proximité d’une zone humide. De même, avec les métiers de l’eau, les zones humides ont contribué à la prospérité des cités jusqu’à la veille de la Révolution française.

Annonce

Le choix du thème s’est imposé de lui-même à la suite des deux premiers colloques. Si l’étang a plutôt sa place dans le milieu rural, la ville n’est jamais loin, comme cliente de ses productions ou comme siège du pouvoir. Pour la tourbe, le rapport est encore plus net, tant de villes étant installées quasiment aux portes des tourbières, l’exemple le plus démonstratif étant celui de la Hollande. Il est facile d’associer l’eau à la ville en tant que ressource ou moyen de transport, mais la zone humide est aussi un élément fondamental de l’installation d’une cité et un gage de prospérité. Rien qu’à l’échelle de la France, il est bien difficile de trouver une grande ou une petite ville qui ne se soit pas développée dans ou à proximité d’une zone humide. De même, avec les métiers de l’eau, les zones humides ont contribué à la prospérité des cités jusqu’à la veille de la Révolution Française. Pourtant, entre le XIXe siècle et la fin des années 1990, les sociétés urbaines ont rejeté au nom de l’hygiénisme et du Modernisme, leurs zones humides, alors reléguées au rang d’espaces malsains et improductifs, et donc asséchées voire dissimulées sous des dalles de béton. Au moment où l’ensemble des cités redécouvre son patrimoine humide, doté de vertus nouvelles liées à l’édification des villes durables (nature en ville, mixité sociale, lutte contre les inondations…), ce colloque a pour objectif de retisser la complexité des liens entre villes et zones humides.

Pour ordonner les réflexions, quatre thèmes, correspondant le mieux aux recherches actuelles et aux interrogations des citoyens, ont été privilégiés. Ils donnent lieu à autant de sessions et sont l’occasion de faire le point sur l’ensemble des recherches engagées par les historiens, les archéologues, les géographes et les chercheurs d’autres disciplines travaillant ces relations complexes entre les villes et les zones humides. 

Les thèmes retenus sont les suivants : 

  • Thème 1 : Quand la ville sort de l’eau, genèse de l’installation des villes  dans les marais
  • Thème 2 : Quand l’eau et le marais nourrissent la ville
  • Thème 3 : Quand l’eau et la ville se regardent
  • Thème 4 : La ville au risque de l’eau

Une session réservée aux posters est également prévue en parallèle des communications. 

PROGRAMME

Jeudi 25 mars 2010 

Auditorium Musée des Beaux-Arts, Boulevard Watteau, Valenciennes 

Matinée 

9h00-9h45 : Accueil des participants 

9h45-10h15 : Présentation du colloque par Corinne Beck, professeure Université de Valenciennes et Jean-Michel Derex, président du Groupe d’Histoire des Zones Humides.  

10h15-11h00: Ouverture scientifique, conférence d’A. Tixidor et D. Delassus (Service municipal de l’archéologie de Valenciennes) : Valenciennes, témoins archéologiques liés à l’eau: dans la ville, avant la ville. 

11h00 - Thème 1 : Quand la ville sort de l’eau, genèse de l’installation des villes  dans les marais 

  • C. CHADEFAUD (Professeur agrégée d’histoire), Habitat et implantation des villes au bord du Nil dans l’Antiquité : contraintes de l’environnement et rythme de la crue. 
  • C. ALLINNE (CRAHAM- Université de Caen- Basse-Normandie), L’eau et la ville à l’époque romaine. La gestion des zones humides dans les villes antiques. 
  • L. DESCHODT (INRAP), Une cartographie géologique pour appréhender la genèse et le développement d’une ville : l’exemple de Lille. 

Après-midi - 14h00 

  • Ch. CERCY (INRAP), S’adapter aux contraintes : quelques exemples lillois de conquête des zones humides (XIIIe-XVIIIe siècles). 
  • F. MACHELART (consultant SIAV - Valenciennes),  Topographie historique des rivières et canaux de Valenciennes. 
  • H. NOIZET (LAMOP UMR 8589- Université de Paris I), S. ROBERT (UMR 7041- MAE Nanterre), L. MIRLOU (Université de Paris 1), Le paléoméandre de la Seine sur la rive droite à Paris : première approche. 
  • M-C. FERNANDES DE ALMEIDA (Institut d’urbanisme de Paris- Université de Paris XII), Entre la rivière et la mer : l’influence de l’étang dans le développement de la ville de Joao Pessoa- Brésil.

Thème 2 : Quand l’eau et le marais nourrissent la ville 

  • A. CAIOZZO, Villes fluviales, villes paradisiaques ? d’après le témoignage des géographes et voyageurs de l’Orient médiéval. 
  • Présentation des posters à partir de 16h45  
  • P. BARTOUT (Université d’Orléans), Quand Limoges apprivoise ses ressources hydriques : mutation du regard porté sur l’eau, facteur de vie et de développement économique. 
  • N. JACQUEMARD et E. FAURE (UMR 6130 - Université de Nice - Sophia Antipolis), La peste des rizières à Thiers en 1741.
  • N. MONIO (Université Paul Valéry, Montpellier III), Les Mycéniens face aux risques naturels : les aménagements hydrauliques autour de la citadelle de Tirynthe. 
  • R. MORERA (CDHTE - CNAM-EHESS – Paris), Crise énergétique et zones humides. Les débuts de l’exploitation des tourbes d’Amiens au milieu du XVIe siècle. 
  • R. SIMONETTI (Université de Padoue), Une antithèse inconciliable d’intérêts. Gouvernement des eaux et conflits entre Padoue et Venise au Moyen Age. 

Vendredi 26 mars 2010

Auditorium Musée des Beaux-Arts, Boulevard Watteau, Valenciennes

Matinée - 9h00 

  • S. BLOND (Université d’Evry -Val d’Essonne), L’Atlas de Trudaine, une source pour l’étude du lien entre la ville et l’eau. 
  • P. FOURNIER (Université de Clermont-Ferrand), Marais, maraîchage, jardinage : agriculture et environnement dans quelques villes de la France Méditerranéenne au XVIIIe siècle. 
  • S. DOURNEL (CEDETE - Université d’Orléans), M. FRANCHOMME (TVES - Université de Lille 1), B. SAJALOLI (CEDETE - Université d’Orléans),  Géohistoire d’une résurgence d’eaux troubles : les zones humides urbaines et les cités fluviales de la France du Nord (début XIXe-XXe s.). 
  • L. ROCHELET (Université d’Orléans),  De l’utilisation à la préservation des marais de la basse vallée de la Juine (Essonne) : une succession de mutations paysagères et sociales. 
  • T. TRAN (Université de Pau et des Pays de l’Adour), Sur les terres humides du Delta du Mékong : Saïgon, la ville et ses marécages. 
  • H.J. SCARWELL (TVES - Université de Lille 1),  Une approche juridique des zones humides : une extrême complexité parfois proche de la contradiction interne.

14 h00 – Thème 3 :  Quand l’eau et la ville se regardent 

  • J-P. POUSSOU (Université de Paris IV- Sorbonne), La lutte de Bordeaux contre ses marais du XVIIIe siècle à nos jours.
  • L. BOURLET (Ecole Nationale des Chartes - Paris), L’armée, Lille et les marais au XIXe siècle. 
  • P. VALETTE et  J-M. CAROZZA (GEODE –Université de Toulouse II), Evolution historique des paysages fluviaux urbains de la ville de Toulouse.
  • N. MAUGHAM (Université de Provence), le concept de « services rendus par les écosystèmes » : une perspective d’avenir pour les hydrosystèmes urbains ? Le cas d’une rivière urbaine méditerranéenne et de son bassin versant : la Cadière.
  • I. ROUSSEL (TVES - Université de Lille 1), Les étangs de la Dombes en péril ? L’agglomération lyonnaise coupable ou responsable ? 
  • F. ROMAIN (LAREP/Ecole Nationale du Paysage de Versailles), L’eau et la ville : mutations des fonctions et des représentations sociales. 
  • B. BODINIER (Université de Rouen), Les Venises normandes. 

Samedi 27 mars 2010

Auditorium Musée des Beaux-Arts, Boulevard Watteau, Valenciennes 

9h00 -  Thème 4 :  La ville au risque de l’eau 

  • N. AROUA et E. BEREZOWSKA (Ecole nationale supérieure d’Architecture d’Alger), Peuplement de la Plaine orientale d’Alger : urbanisation ou « vulnérabilisation » ? 
  • J-M. ZANINETTI (Université d’Orléans), La réévaluation des Wetlands de la Nouvelle-Orléans. 
  • Ch. LABEUR (Université de la Méditerranée, Marseille - Luminy),  Vulnérabilité et interdépendance des territoires : l’exemple de la complémentarité des villes et des zones rurales dans la gestion des inondations du bas Rhône entre 1755 et aujourd’hui. 
  • P. ALLARD (Université de la Méditerranée, Marseille - Luminy), Arles au risque du fleuve et des marais. 
  • S. GRIVEL  (Université d’Orléans) et S. TEMAM (Université Paris 8), Deux villes portuaires des bords de Loire  face au risque d’inondation : Nevers et La Charité-sur-Loire. 
  • B. SAJALOLI, S. DOURNEL et V. TURCZI, (CEDETE - Université d’Orléans),  Habitat précaire et populations démunies face au risque d’inondation dans le Val d’Orléans. 

Après-midi - 14h00 

S. SERVAIN-COURANT, J- L .YENGUE, D. ANDRIEU et C. RIALLAND, La densification des zones inondables périurbaine, entre opportunité de développement et déni du risque. Le cas des communes de La Riche dans l’agglomération de Tours (Indre-et-Loire, France). 

Conclusions

Lieux

  • Auditorium Musée des Beaux-Arts, Boulevard Watteau
    Valenciennes, France

Dates

  • samedi 27 mars 2010
  • jeudi 25 mars 2010
  • vendredi 26 mars 2010

Mots-clés

  • géographie, histoire, archéologie, villes, zones humides, environnement, évolution, risques, usages, conflits

Contacts

  • Delphine GRAMOND
    courriel : Delphine [dot] Gramond [at] paris4 [dot] sorbonne [dot] fr
  • Corinne Beck
    courriel : cbeck16 [at] wanadoo [dot] fr
  • Magalie Franchomme
    courriel : magalie [dot] franchomme [at] univ-lille1 [dot] fr

Source de l'information

  • Magalie Franchomme
    courriel : magalie [dot] franchomme [at] univ-lille1 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Zones humides et villes d’hier et d’aujourd’hui : des premières cités aux fronts d’eau contemporains », Colloque, Calenda, Publié le lundi 08 février 2010, http://calenda.org/200180