AccueilLes représentations et statuts de l’enseignant à l’ère du numérique

Les représentations et statuts de l’enseignant à l’ère du numérique

Representaitons and status of educators in the digital era

Ticemed 2010

*  *  *

Publié le vendredi 05 février 2010 par Karim Hammou

Résumé

Que devient l'enseignant dans les nouveaux dispositifs éducatifs intégrant les technologies de l'information communication ? Le colloque Ticemed 2010 est la septième rencontre de la communauté TICE internationale qui se tient sur les rives de la Méditerranée. Cette année, c'est à Beyrouth les 11 et 12 mai. Ticemed 2010 vise à faire le point en posant la question de l’enseignant sous des angles multiples : celui de l’institution, de l’apprenant et de l’environnement et celui de son propre regard sur soi-même.

Annonce

Présentation de TICEMED2010   (http://www.ticemed10.jcvts.org/)

Cet évènement est l'occasion assez unique de réunir plusieurs communautés scientifiques (chercheurs en sciences de l'éducation, sciences de la communication, sciences de l'information) ainsi que des praticiens ayant un objet d'étude commun : la formation à distance. Le colloque TICE Méditerranée se veut plus particulièrement le lieu de réflexion des approches mettant "l'humain" au centre des études de la formation à distance.

Au rythme de ses colloques annuels, l’association TiceMed a suivi l’évolution des paradigmes et des pratiques éducatives dans leurs rapports avec les technologies de l’information et de la communication (les Tic pour l’enseignement ou Tice). Une question cruciale a parcouru ces réflexions : que devient l’enseignant dans ce nouveau monde ? Les centaines d’expériences que nous avons observées depuis ces années n’ont pas encore conduit à une vision d’ensemble.

En l’an 2000, la conférence du consensus sur la Foad (Formation ouverte et à distance) du collectif de Chasseneuil notait que « malgré les enjeux, les incitations des pouvoirs publics et le taux de pénétration des nouvelles technologies, il semble que l’on se situe, en règle générale, encore en phase initiale de développement. Nombre d’initiatives participent, en effet, davantage de démarches individuelles, locales et limitées dans le temps que de démarches organisées, stratégiques et pérennes. Certaines relèvent de l’initiative de pionniers aux marges de leurs organisations d’appartenance ».

En 2010, soit dix ans après, avons-nous terminé la phase initiale de développement ? L’enseignant du numérique est-il toujours un pionnier ? Il apparaît légitime de tenter de faire le point en posant la question de l’enseignant sous des angles multiples : celui de l’institution, de l’apprenant et de l’environnement et celui de son propre regard sur soi-même.

La manifestation Ticemed 2010 appelle la communauté des chercheurs et praticiens des Tice à se pencher sur les représentations et statuts de l’enseignant à l’ère du numérique

Quatre thèmes principaux structurent le colloque

- Le ou les nouveaux paradigmes dans la relation à l'information (protection, diffusion, droit d'auteur), la communication, l'interaction entre les acteurs : concepts, modèles, apports théoriques récents (enseignement magistral repensé, enseignement dirigé et pratique, formation en communautés, hypertexte, web 2.0, mondes virtuels type second life, nomadisme, cloud computing, etc.).

– Les nouveaux rôles et leurs interrelations : l'enseignant en tant qu'acteur social et acteur d'une nouvelle relation, d'une nouvelle manière de communiquer avec ses étudiants (tuteur, animateur, éditeur de contenus, gestionnaire de la formation, webmaistre de l'environnement numérique de travail), sa place dans l'institution et la société (représentation, symbole, autorité).

– La mise en cause de l’institution et du système éducatif dans la mise en place et le développement des Tic dans l'enseignement, évolutions et retours d'expériences récentes, la formation des enseignants aux Tice et place de l'autoformation; la problématique de la valorisation du travail à distance et de la reconnaissance institutionnelle.

– L’impact des techniques numériques (digitales) sur l'enseignement, l'enseignant et l'enseigné; la structuration des Tice dans le secteur privé (marchés de formation, industrie du savoir); les nouveaux supports, les réseaux sociaux.

Recommandations aux auteurs et langues de travail

Proposition  d'une communication (1200 caractères): français ou anglais (au choix).

Texte pour les actes du colloque: français ou anglais avec un résumé bilingue français-anglais en respectant les instructions de la revue ISDM (http://isdm.univ-tln.fr)

Communication orale : français ou anglais avec un support visuel en français ou anglais.

Procédure de sélection des propositions:

Evaluation en double aveugle par un comité de lecture.

Echéances:

Envoi d'un résumé pour le 28 Février 2010.

  • Réponse du comité de lecture pour le 15 mars 2010.
  • Envoi du texte définitif de la communication pour le 3 mai 2010

Publication des actes

  • Pré-actes : revue en ligne ISDM
  • Actes des auteurs présents au TICEMED 2010 : Publication d’un livre

Soumission des résumés

La soumission se fait exclusivement sur le site de gestion des manifestations scientifique, MEDCONF.

Le colloque Ticemed 2010 est jumelé avec le colloque Didactique et TICE

Ce colloque s’inscrit dans la continuité thématique des colloques précédents organisés en mai 2005 (Les nouveaux dispositifs pour l’enseignement/apprentissage des langues : du paradigme de l’instruction au paradigme de l’autonomie), en décembre 2007 (Vers un changement  de l’apprentissage - enseignement), et en décembre 2008 (Quelle pédagogie universitaire dans le contexte méditerranéen et américain actuel) ?

Il poursuit la réflexion sur l'usage des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) dans l’Enseignement et la formation didactique, une pratique souvent prise en charge par des équipes motivées et volontaires.

Ainsi, le colloque de 2010 permet d’intégrer le questionnement des trois colloques précédents. Il va se concentrer sur la définition de « programmes de formation universitaire » c’est-à-dire, dans une perspective didactique, l’on se questionnera sur les objectifs et l’on réfléchira sur les approches pédagogiques adaptées à ces programmes, sur les outils et applications TIC intégrées dans ces programmes et le processus d’évaluation des programmes.

Pour la quatrième  fois, des universités de renom de la Méditerranée, d’Afrique et d’Amérique, des spécialistes de l'enseignement supérieur se réuniront à l’Université Antonine, Baabda-Liban, pour réfléchir à la manière de resserrer les liens entre les établissements d'enseignement supérieur (co-conception, partage des programmes de formation), des chercheurs et des enseignants entre les continents. Pendant la conférence, les débats partiront des expériences acquises ou des recherches fondamentales entreprises.

La consolidation des liens entre les établissements d'enseignement supérieur se basera sur l'analyse des « meilleures pratiques » en matière de définition de programmes de formation universitaire et de coopération entre les universités et visera à renforcer leurs capacités et le niveau d'excellence de l'enseignement supérieur.

Lieux

  • Université Antonine/Antonine University B.P.: 40016 Hadath- Baabda, Liban/P.O.Box.: 40016 Hadath-Baabda, Lebanon Tél/ Phone: +(961) 5 924 073/4/6 ext. 221 Mobile:+(961) 3 916 365 Télécopie/ Fax: +(961
    Beyrouth, Liban

Dates

  • dimanche 28 février 2010

Mots-clés

  • information, communication, éducation, gouvernance universitaire, pédagogie, technologies

Contacts

  • Dr Cynthia Eid
    courriel : eidcynthia [at] yahoo [dot] fr
  • Nejmeddine HENTATI
    courriel : nejmeddine [dot] hentati [at] fmsf [dot] rnu [dot] tn

Source de l'information

  • Philippe Dumas
    courriel : dumas [at] univ-tln [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les représentations et statuts de l’enseignant à l’ère du numérique », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 05 février 2010, http://calenda.org/200191