AccueilLes registres de l'émergence. Une approche inter-disciplinaire

Les registres de l'émergence. Une approche inter-disciplinaire

The registers of emergency. An interdisciplinary approach

*  *  *

Publié le mercredi 17 février 2010 par Karim Hammou

Résumé

Partant de la distinction entre émergence « faible » et émergence « forte », nous voudrions réfléchir, au cours de cette journée de travail, à la signification que l’on peut accorder à cette dernière sur le plan méthodologique, dans différents domaines de recherche et d’activité (intelligence artificielle, robotique, anthropologie, arts du spectacle, expérience des sens, etc). Et nous voudrions aussi nous intéresser à la nature des tests qui peuvent être mobilisés dans chacun ces domaines pour valider éventuellement une telle distinction.

Annonce

Dans son essai sur la notion d’émergence ( Qu’est-ce que l’émergence ? Paris Ellipse 2007), Hugues Bersini relève une distinction fondamentale entre deux manières possibles d’aborder cette notion : soit que l’on attribue à des contraintes cognitives ou aux limitations intellectuelles de chacun la tendance commune à  prêter à toutes sortes de phénomènes une forme d’irréductibilité apparente par rapport aux composantes de base qui devraient idéalement permettre d’en rendre compte ; c’est la thèse de l’émergence « faible ». Soit que l’on  admette, au contraire – sans verser, pour autant, dans le dualisme – la cœxistence  possible de niveaux de réalité qui ne peuvent être validement analysés qu’en les considérant comme étant effectivement « irréductibles » les uns par rapport aux autres ; et cela indépendamment de tout biais cognitif que l’on pourrait simplement attribuer au point de vue de l’observateur. C’est la thèse de l’émergence forte.

Partant de la distinction entre émergence « faible » et émergence « forte », nous voudrions réfléchir, au cours de cette journée de travail, à la signification que l’on peut accorder à cette dernière sur le plan méthodologique, dans différents domaines de recherche et d’activité (intelligence artificielle, robotique, anthropologie, arts du spectacle, expérience des sens, etc). Et nous voudrions aussi nous intéresser à  la nature des tests qui peuvent être mobilisés dans chacun ces domaines pour valider éventuellement une telle distinction.

 LES REGISTRES  DE L’ÉMERGENCE

une approche inter-disciplinaire 

Coordination: Denis Vidal (IRD), Emmanuel Grimaud (CNRS)

Avec le soutien  du Département de recherche et d’enseignement du Musée du Quai Branly 

Mercredi 24 Février 

Musée du Quai Branly
Salle de cinéma 

PROGRAMME

9h30  Introduction

10h00 - 12h00 LA NOTION D’EMERGENCE EN INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ET EN ROBOTIQUE

  • 10h00 - 11h00 : Hugues Bersini (ULB – Bruxelles). Les registres de l’émergence 
  • 11h00 - 12h00 : Alain Dutech et Nicolas Rougier (INRIA - Nancy). Procédures de validation et problèmes méthodologiques en robotique

commentaires : Sophie Houdart  (CNRS-Paris)

12h00 - 13h00 SPECTACLES DE L’EMERGENCE

  • 12h00-13h00 : Abdul Alafrez (Magicien et metteur en scène)

14h30 - 16h30  PERSPECTIVES ANTHROPOLOGIQUES SUR LA  NOTION D’EMERGENCE

  • 14h30 - 15h30 : Olivier Wathelet (Centre de Recherche de l'Institut Paul Bocuse- Lyon). La fabrication du goût : ethnographie de l'activité culinaire 
  • 15h30 - 16h30 : Denis Vidal (IRD-Paris). Emergence  ‘forte’ et traditions culturelles : un exemple indien 

commentaires : Emmanuel Grimaud (CNRS Paris) 

16h45 - 18h30  CONSIDÈRATIONS EPISTEMOLOGIQUES ET DISCUSSION COLLECTIVE

Exposé et organisation de la discussion : Stéphane Vandamme (IEP-Paris)

Lieux

  • Salle de Cinéma. Musée du quai Branly. 37 Quai Branly
    Paris, France

Dates

  • mercredi 24 février 2010

Fichiers attachés

URLS de référence

Source de l'information

  • Nicolas Césard
    courriel : ncesard [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les registres de l'émergence. Une approche inter-disciplinaire », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 17 février 2010, http://calenda.org/200277