AccueilDémonter les empires coloniaux

Démonter les empires coloniaux

Dismantling colonial empires

*  *  *

Publié le vendredi 19 février 2010 par Karim Hammou

Résumé

Demonter Les empires coloniaux Colloque international Archives nationales d'Outre-Mer Aix-en-Provence Jeudi 4 et vendredi 5 mars 2010 Sous la direction de: Martine Cornède, directrice des ANOM, Jacques Frémeaux, professeur d'histoire contemporaine, Université Paris IV et Daniel Lefeuvre, professeur d'histoire contemporaine, Université Paris 8 Saint-Denis Ce colloque beneficie du soutien de la Mission des travaux historiques de la Caisse des Dépôts et Consignations

Annonce

Jeudi 4 mars 2010

9 h. – 12 h30 Discours et pratiques des décolonisations

Présidence de Martine Cornède, directrice des ANOM

Ouverture : Daniel Lefeuvre

  • Armelle Enders, Université Paris IV, La reconnaissance de l’indépendance du Brésil par le Portugal en 1825.
  • Richard Drayton, King’s College de Londres, Les origines intellectuelles de la décolonisation de l’empire britannique, de 1839 à 1960.
  • Florence Gillet, Centre d’études et de documentation Guerre et Sociétés contemporaines, Bruxelles, Les anciens coloniaux belges face à l’indépendance du Congo. Entre discours et réalité.
  • Eloy Martin Coralès, Université autonome de Barcelone, Une si frustrante décolonisation : l’Espagne quitte l’Afrique, 1956-1975.
  • Keese Alexander, Centre d’études africaines, Université de Porto,  Retourner à la normalité en pleine guerre ou décoloniser clandestinement ? Révolte, ’loyauté’, réforme, et négociations en Angola, 1955-1974.
  • Berny Sebe, Université de Birmingham, Les Etats-Unis et la décolonisation du Sahara français : une non-intervention bienveillante ?
  • Véronique Dimier, Université libre de Bruxelles, Recycler l’empire : des pratiques coloniales aux pratiques développementalistes.

14 h. – 17 h30 Démontages administratifs et juridiques

Présidence de Samia El Mechat

  • Martine Cornède et Daniel Hick, Archives nationales d’outre-mer, Les archives de l’empire colonial français : transferts et repliements.
  • Florence Renucci, Centre d’histoire judiciaire (CNRS), Lille 2, Les professeurs de droit face au démontage des empires.
  • Francis Simonis, Université de Provence, Vers une africanisation de l’administration en Afrique noire : les nouvelles formes de recrutement à l’ENFOM, 1955-1960.
  • Bernard Durand, Histoire du droit des colonies (CNRS), Montpellier 1, Faire ou défaire : Les magistrats en décolonisation.
  • Martine Fabre, Histoire du droit des colonies (CNRS), Montpellier 1, La justice marocaine à  l’épreuve de l’indépendance : une transition judiciaire assistée.
  • Marc Michel, Université de Provence, De l’Université française aux Universités nationales en Afrique francophone, de la Seconde Guerre mondiale aux années 1970.
  • Nathalie Rezzi,  Université de Provence, Les effigies des gouverneurs et leur devenir.

Vendredi 5 mars 2010

9 h. – 12 h30 Réalités des démontages

Présidence de Marc Michel

  • Arnaud Nanta, INALCO, La décolonisation japonaise (1945-1949) : le démontage de l’empire colonial, les replis et occupations, les politiques d’assistance aux rapatriés, la mémoire.
  • Tony Chafer, University of Portsmouth, Décoloniser pour mieux rester: France-Sénégal 1956-1965.
  • Daniel Lefeuvre, Université  Paris 8, Le repli en métropole des Français d’Algérie, entre prévisions et improvisations.
  • Nathalie Tousignant, Université Saint-Louis, Bruxelles, Les rapatriés du Congo belge : précipitation, violence et sécession (Juin 1960 – Janvier 1961).
  • Jean-Paul Bruckert , Université Paris 8, Quitter Ferryville.
  • Jacques Frémeaux,Université Paris IV, Un démontage familial (Algérie 1962).
  • Gilles de Gantès, Collaborateur externe IRSEA, Ces français qui sont restés en Indochine après l’indépendance.
  • Paul Samuel, Caisse des Dépôts et Consignation, La reconversion des anciens élèves de l’ENFOM.

14 h. – 17 h30 Les démontages économiques

Présidence de Tony Chafer

  • Caroline Piquet, Université Paris IV, Le démontage des structures économiques coloniales en Egypte, du traité anglo-égyptien à la crise de Suez, 1936- 1956.
  • Dominique Barjot, Université Paris IV, Les entreprises de travaux publics face aux décolonisations.
  • Samia El Mechat, Université de Nice – IHTP, La déstabilisation des intérêts économiques, financiers et domaniaux de la France en Tunisie, 1957-1964.
  • Claude Malon, Université Paris IV, La sortie d’empire des milieux d’affaires havrais : validation des pratiques et agencement de l’imaginaire.
  • Remko Raben, Amsterdam, « Quitter Java ».
  • Jean Fremigacci, Université Paris I, De la première à la seconde indépendance de  Madagascar (1960- 1973). Le repli français : contraint ou calculé ?
  • Michel Margairaz, Université  Paris I, Analyses bancaires des décolonisations.

Conclusion : Michel Margairaz

Lieux

  • Archives nationales d'outre-mer
    Aix-en-Provence, France

Dates

  • vendredi 05 mars 2010
  • jeudi 04 mars 2010

Mots-clés

  • histoire des décolonisations, rapatriements, démontages juridiques, économiques

Contacts

  • Daniel Lefeuvre
    courriel : Daniel [dot] Lefeuvre [at] wanadoo [dot] fr

Source de l'information

  • Daniel Lefeuvre
    courriel : Daniel [dot] Lefeuvre [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Démonter les empires coloniaux », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 19 février 2010, http://calenda.org/200287