AccueilLa passion évaluative

La passion évaluative

The passion for evaluation

*  *  *

Publié le vendredi 19 février 2010 par Karim Hammou

Résumé

Aujourd’hui des pratiques d’évaluations multiples et variées tendent à envahir tous les niveaux de la société française, évaluations dans l’ensemble plus sommatives que formatives, parfois dans une sorte de délire quantophrénique et insidieusement normalisateur. Bien entendu, un refus absolu de l’évaluation serait à la fois suspect et naïf car aucun groupement ne peut s’instituer et durer s’il oublie de mettre au point certains indicateurs témoignant de ses choix. L’évaluation ne peut donc être totalement dissociée d’un jugement, lequel se réfère de près ou de loin à des règles, des valeurs ou des croyances plus ou moins claires. C’est pourquoi, en cette période d’activisme évaluatif, il nous paraît important de faire le point non seulement sur les sources des dérives, impasses et perversions actuelles de certaines pratiques et procédures mais aussi d’explorer les conditions permettant de faire de l’évaluation un processus à la fois dynamique et créateur.

Annonce

La Nouvelle Revue de Psychosociologie est heureuse de vous inviter à son colloque,, sur le thème de LA PASSION EVALUATIVE

Le samedi 13 mars

ESCP EUROPE
79 avenue de la République, 75011 Paris (Métro Saint‐Maur)
www.cirfip.org
www.edition‐eres.com

Il est de notoriété publique aujourd’hui que des pratiques d’évaluations multiples et variées tendent à envahir tous les niveaux de la société française, évaluations dans l’ensemble plus sommatives que formatives, parfois dans une sorte de délire quantophrénique et insidieusement normalisateur. Bien entendu, un refus absolu de l’évaluation serait à la fois suspect et naïf car aucun groupement ne peut s’instituer et durer s’il oublie de mettre au point certains indicateurs témoignant de ses choix. L’évaluation ne peut donc être totalement dissociée d’un jugement, lequel se réfère de près ou de loin à des règles, des valeurs ou des croyances plus ou moins claires. C’est pourquoi, en cette période d’activisme évaluatif, il nous paraît important de faire le point non seulement sur les sources des dérives, impasses et perversions actuelles de certaines pratiques et procédures mais aussi d’explorer les conditions permettant de faire de l’évaluation un processus à la fois dynamique et créateur.
Participation aux frais : 5 euros / Inscription sur place Contact : Pauline PEREZ, perezp@hec.fr

Programme

8h30 Accueil et inscriptions

9h00 Introduction

  • Gilles AMADO, Professeur de Psychosociologie des organisations à HEC Paris.
    Membre du Laboratoire GREGHEC-CNRS UMR 2959.
  • Eugène ENRIQUEZ, Professeur émérite de Sociologie, Université Paris 7.

9h30 1ère table ronde = L’idéologie de l’évaluation en question

animée par Eugène ENRIQUEZ.

  • « De l’évaluation des politiques publiques à l’évaluation des pratiques sociales : retour sur une inflexion récente ». Michel CHAUVIERE, Directeur de recherche au CNRS, CERSA, Paris 2.
  • « L’idéologie de l’évaluation : un nouveau dispositif de servitude volontaire ?» Roland GORI, Psychanalyste, Professeur de Psychopathologie clinique à l’Université d’Aix-Marseille.
  • « L’évaluation créatrice de valeur » André LEVY, Professeur émérite de Psychologie sociale, Université Paris 13.

11h00 Pause

11h30 2ème table ronde: Les pratiques évaluatives : dérives et perspectives

animée par Gilles AMADO

  • « La malmesure de l’homme au travail : un analyseur des rapports sociaux » Marie-Anne DUJARIER, Maître de conférences à l’Université Paris 3 et chercheur au LISE (Laboratoire Interdisciplinaire pour la Sociologie Economique) UMR CNAM/CNRS.
  • « De l’évaluation d’expertise à l’évaluation participative» Frédéric BLONDEL, Maître de conférences en sociologie, Université Paris 7. Sabine DELZESCAUX, Maître de conférences, Université Paris IX Dauphine.
  • « Conflits anthropologiques et stratégies de lutte autour de l’évaluation des psychothérapies » Xavier BRIFFAULT, Chargé de recherche HDR au CNRS, CESAMES (CNRS UMR 8136, INSERM U611 ; Université Paris Descartes).

13h Fin de la matinée-débat

Catégories

Lieux

  • ESCP 79 avenue de la République
    Paris, France

Dates

  • samedi 13 mars 2010

Fichiers attachés

Mots-clés

  • évaluation, quantophrénie, travail, participation, aliénation

Contacts

  • Pauline Perez
    courriel : revue-nrp [at] cirfip [dot] org

Source de l'information

  • Dominique Lhuilier
    courriel : dominique [dot] lhuilier [at] cnam [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La passion évaluative », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 19 février 2010, http://calenda.org/200296