AccueilLa cartographie historique et ses méthodes

La cartographie historique et ses méthodes

Historical cartography and its methods

*  *  *

Publié le lundi 22 février 2010 par Karim Hammou

Résumé

Cette journée propose de faire le point sur les méthodes de recherche appliquées à la cartographie historique. Il s’agira de confronter les différentes manières d’étudier les représentations cartographiques en tant qu’objet autonome de recherche, mais également de proposer une réflexion sur les recours à la cartographie pour les analyses historiques. Cette rencontre sera notamment l’occasion d’aborder différentes méthodes d’analyse (comparative, changement d’échelle, pluridisciplinarité, etc.) à travers des études de cas appartenant à des espaces et à des périodes variés. L’objectif de cette journée est de renouveler les réflexions sur les apports et les difficultés de ces méthodes. Il s’agira de s’interroger sur l’expérience des objets cartographiques par l’historien ou le chercheur en sciences sociales. Mieux cerner les appropriations et les pratiques scientifiques pour étudier en quoi le passage par les cartes est une aide à la compréhension des sujets de recherche.

Annonce

La  cartographie  historique  et  ses  méthodes

Journée  d’étude  du  GGH-TERRES

École des Hautes Études en Sciences Sociales
Mardi 16 mars 2010   -   salle  CEAf au 2e étage du 96 bd Raspail, 75006 Paris

Journée organisée par Guenièvre Fournier-Antonini et Marie-Vic Ozouf- Marignier

Programme

matinée   9h30 – 12h30

Président de séance : Maurizio Gribaudi (EHESS, LDH)

  • Jean Boutier (EHESS, Centre Norbert Elias): Les usages politiques de la cartographie locale sous Louis XIV (1660-1690).
  • Jean-Luc Arnaud (CNRS,  Laboratoire TELEMME - MMSH): Temps figuré / temps retrouvé.
  • Nicolas Verdier (CNRS, Laboratoire Géographie-cités): Quelques apports du Système d'Information Géographique (GIS) à la recherche historique: le cas de l'analyse des réseaux de transports rapides du XVIIIe siècle en France.

après-midi   14h – 17h

Président de séance : Gilles Palsky  (Université Paris I, Laboratoire Géographie-cités)

  • Jean-Claude Raynal (EHESS) et  Adèle Sutre  (EHESS): La mobilité bohémienne dans les années 1920 sur la frange littorale du Sud-ouest aquitain.
  • Dominique Baud (Université de Savoie, Laboratoire EDYTEM): L'évolution des pratiques agraires au sein d'un finage montagnard : méthodologie de recherche basée sur les cadastres savoyards (XVIIIe et XIXe siècles).
  • Ségolène Débarre (Université Paris I, Laboratoire Géographie-cités): Penser la cumulativité: l'usage des approches généalogiques en cartographie historique.

contact : Guenièvre Fournier-Antonini (antonini@ehess.fr)

Lieux

  • 96 bd Raspail
    Paris, France

Dates

  • mardi 16 mars 2010

Fichiers attachés

Mots-clés

  • cartographie, histoire, méthodes

Contacts

  • Guenièvre Fournier-Antonini
    courriel : antonini [at] ehess [dot] fr

Source de l'information

  • Guenièvre Fournier-Antonini
    courriel : antonini [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La cartographie historique et ses méthodes », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 22 février 2010, http://calenda.org/200305