AccueilLe gouvernement pontifical sous Pie XI : pratiques romaines et gestion de l'universel

Le gouvernement pontifical sous Pie XI : pratiques romaines et gestion de l'universel

Papal government under Pius XI: Roman practices and universal management

*  *  *

Publié le lundi 22 février 2010 par Karim Hammou

Résumé

Quelques années après l’ouverture des fonds du pontificat de Pie XI, il convient de faire un premier bilan des nouvelles recherches sur les pratiques du gouvernement pontifical. Ce séminaire est ainsi l’occasion de présenter des études de cas inédites, mais aussi d’encourager les historiens et théologiens à profiter de l’apport méthodologique des sciences sociales pour mieux comprendre cette institution originale, profondément internationale et à la charnière du religieux et du politique. Ce séminaire comprend quatre journées d’études, chacune étant dédiée à un stade de l’action romaine. Après deux journées consacrées à la collecte des informations et aux moyens d’action de l’administration pontificale (5 et 6 mars 2010), le séminaire se poursuivra les 10 et 11 janvier 2011 autour des thèmes de la prise et de l’application des décisions.

Annonce

La papauté est restée longtemps ignorée des sciences politiques et de la sociologie des organisations, probablement à cause de son caractère international et profondément atypique, à la charnière du religieux et du politique. Cependant, l’ouverture des archives de pontificats de plus en plus récents a encouragé les historiens à aborder cette institution originale sous un angle administratif. Pour le XIXe siècle et le début du XXe siècle, des études ont ainsi été menées sur certains dicastères, sur l’influence de quelques groupes ou réseaux, ou encore sur les parcours des membres de la Curie.

Quelques années après l’ouverture des fonds du pontificat de Pie XI (2003-2006), il convient de faire un premier bilan des nouvelles recherches sur le gouvernement pontifical. Ce séminaire international est ainsi l’occasion de présenter des études de cas inédites, mais aussi d’encourager les historiens et théologiens à profiter de l’apport méthodologique des sciences sociales pour mieux comprendre l’institution pontificale.

Ce séminaire comprend quatre journées d’études, chacune étant dédiée à un stade de l’action romaine. Après deux journées consacrées à la collecte des informations et aux moyens d’action de l’administration pontificale (5 et 6 mars 2010), le séminaire se poursuivra les 10 et 11 janvier 2011 autour des thèmes de la prise et de l’application des décisions.

Vendredi 5 mars 2010

9 h

Salutations : Jean-François Chauvard (École française de Rome)
Introduction : Laura Pettinaroli (École française de Rome - CNRS)

Table ronde: Projets éditoriaux et histoire de la Curie

Modérateur : Olivier Poncet (École nationale des chartes)

  • Giovanni Coco (Archivio segreto vaticano): L’edizione delle udienze del cardinal Eugenio Pacelli,Segretario di Stato.
  • Hubert Wolf (Universität Münster): L’edizione critica on-line dei rapporti delle nunziature di Eugenio Pacelli (1917-1929).
  • Thomas Brechenmacher (Universität Potsdam): L’edizione digitale dei rapporti di Cesare Orsenigo, nunzio apostolico in Germania, inviati tra il 1930 e il 1939 alla Segreteria di Stato del Vaticano.
  • Claude Prudhomme (Université de Lyon 2): La collecte de l’information: itinéraire d’une enquête sur les écoles catholiques dans le monde (1919).
  • Emilia Hrabovec (Univerzita Komenského, Bratislava): La Santa Sede e la Slovacchia, 1918-1939 : problemi e prospettive di un progetto editoriale.
  • Jacques Prévotat (Université de Lille 3): Sources relatives à l’Action française dans les archives de la Congrégation pour la doctrine de la foi.

Discussion

14 h La collecte de l’information sur des problèmes mondiaux

Modérateur : Alberto Melloni (Fondazione per le Scienze religiose di Bologna)

  • Marie Levant (Université de Brest): Informer en territoire occupé : la mission de Mgr Testa en Pays rhénan (1923-1924).
  • Elisa Giunipero (Università Cattolica, Milano): Le inchieste sul comunismo.
  • Jan Roobrouck (Katholieke Universiteit Leuven): Près de l'Église et loin de Dieu. Le cortège de Belgicistes et de Flamingants auprès du Saint-Siège (1922-1939).
  • Olivier Sibre (Université de Paris 4): Le représentant pontifical, informateur privilégié du Saint-Siège : l’exemple du délégué apostolique Paolo Marella.
  • Lucia Ceci (Università di Roma Tor Vergata): L'azione della Santa Sede nel conflitto italo-etiopico: la Segreteria di Stato, i nunzi e il gesuita.
  • Milla Bergström (University of Helsinki): The information of the Holy See concerning the "pacification" of Galizia (1930–1931).

Discussion animée par Catherine Grémion (CNRS, Centre de sociologie des organisations)

Samedi 6 mars 2010

9 h L'administration pontificale : le personnel et ses moyens d'action

Modérateur : Philippe Levillain (Université de Paris-Ouest – IUF)

  • Liliosa Azara (Università Roma Tre): Santa Sede e Società delle Nazioni: il ruolo della
    Nunziatura in Svizzera.
  • Audrey Virot (Université de Paris-Sud 11): Statut des nonces et revendication du droit de préséance sous le pontificat de Pie XI.
  • Alberto Guasco (Fondazione per le Scienze religiose di Bologna): Tra Segreteria di Stato e regime fascista: mons. Francesco Borgongini Duca e la nunziatura in Italia (1929-1939).
  • Giuliana Chamedes (Columbia University): Il Cardinal Pizzardo e l’internazionalizzazione dell'Azione Cattolica alla vigilia della Seconda Guerra Mondiale.
  • Philippe Chenaux (Pontificia Università Lateranense): Le père Mariano Cordovani o.p., théologien de la Secrétairerie d'État.

Discussion animée par Damien de Blic (Université de Paris 8)

14 h

Modérateur : Philippe Boutry (Université de Paris 1 – EHESS)

  • Hans De Valk (Reale Istituto Neerlandese a Roma): Congregazione de Propaganda Fide e Segreteria di Stato: le missioni tra potenze coloniali e primi segni di decolonizzazione.
  • Vincent Viaene (Oxford University): La figure du consulteur Arthur Vermeersch s.j.
  • Étienne Fouilloux (Université de Lyon 2): Comment la Congrégation pour l'Église orientale a-t-elle obtenu un territoire ? Le décret de 1938.
  • Mgr Giuseppe Croce (Archivio Segreto Vaticano): L'Orient chrétien au Vatican: Cyrille Korolevskij.
  • Athanasius McVay (Ukrainian Catholic Church, Canada): The Apostolic See and Ukraine: Metropolitan Andrei Sheptytsky and the Roman Curia.

Discussion animée par Yann Raison du Cleuziou (Université de Bordeaux 4)

Contact :

École française de Rome
Histoire moderne et contemporaine
Direction des études : Jean-François Chauvard
Secrétariat : Catherine Garbin
tél. 0039 0668 601 244 courriel : secrmod@efrome.it
Coordinatrice : Laura Pettinaroli

Lieux

  • École française de Rome Piazza Navona, 62
    Rome, Italie

Dates

  • vendredi 05 mars 2010
  • samedi 06 mars 2010

Mots-clés

  • papauté, curie romaine, édition de sources, information, administration, XXe siècle

Contacts

  • École française de Rome Section moderne et contemporaine ~
    courriel : secrmod [at] efrome [dot] it
  • Laura Pettinaroli
    courriel : l [dot] pettinaroli [at] icp [dot] fr

Source de l'information

  • Laura Pettinaroli
    courriel : l [dot] pettinaroli [at] icp [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le gouvernement pontifical sous Pie XI : pratiques romaines et gestion de l'universel », Séminaire, Calenda, Publié le lundi 22 février 2010, http://calenda.org/200332