AccueilRire et sourire dans l'opéra-comique en France aux XVIIIe et XIXe siècles

*  *  *

Publié le jeudi 25 février 2010 par Karim Hammou

Résumé

Lorsque l’opéra-comique apparaît au début du XVIIIe siècle, il est apparenté à la farce et à la comédie. Mais si le caractère comique semble initialement constituer l’un des traits définitoires du genre, l’évolution de la forme suggère bientôt une redéfinition voire une éviction du rire. Ce colloque voudrait être une incitation à revaloriser la dimension comique du genre aux XVIIIe et XIXe siècles. Il se donne pour fonction de définir les modes d’existence, voire de résistance du rire, l’enjeu étant de cerner la variété de l’expression comique dans un genre complexe qui associe musique, livret et représentation. Que l’approche relève de la musicologie, de la littérature ou des arts du spectacle, il s’agira d’observer les procédés visant à susciter le rire et le sourire dans l’opéra-comique, d’en relever les manifestations, les évolutions, les originalités.

Annonce

Avec le soutien du Conseil scientifique de l’université Paris-Sorbonne
de L’École doctorale « Concepts et Langages » (ED 0433)
de l’équipe « Patrimoines et langages musicaux » (EA 4087)

Colloque organisé par Charlotte Loriot (Paris IV)
Avec le soutien de Jean-Pierre Bartoli (Paris IV)
Avec la participation de Valérie Bonche (Poitiers) et de Matthieu Cailliez (Paris IV)

Lorsque l’opéra-comique apparaît au début du XVIIIe siècle, il est apparenté à la farce et à la comédie. Mais si le caractère comique semble initialement constituer l’un des traits définitoires du genre, l’évolution de la forme suggère bientôt une redéfinition voire une éviction du rire. Ce colloque voudrait être une incitation à revaloriser la dimension comique du genre aux XVIIIe et XIXe siècles. Il se donne pour fonction de définir les modes d’existence, voire de résistance du rire, l’enjeu étant de cerner la variété de l’expression comique dans un genre complexe qui associe musique, livret et représentation. Que l’approche relève de la musicologie, de la littérature ou des arts du spectacle, il s’agira d’observer les procédés visant à susciter le rire et le sourire dans l’opéra-comique, d’en relever les manifestations, les évolutions, les originalités.

Programme 

Vendredi 19 mars 2010, Maison de la recherche, salle D 035 

9h15 Ouverture du colloque par Jean-Pierre BARTOLI, directeur de l’École doctorale Concept et Langage de l’université Paris-Sorbonne

LES ORIGINES DU RIRE

Président de séance : Patrick TAÏEB (université de Rouen)

  • 9h30 Françoise RUBELLIN (université de Nantes) : Rire et sourire à la naissance de l’opéra-comique : La Matrone d’Ephèse de Fuzelier (1714)
  • 10h David CHARLTON (Royal Holloway, University of London) : Duni and Favart’s La Fille mal gardée : music and design

10h30  Questions et Pause

 PARODIES ET TRANSFORMATIONS

Président de séance : David CHARLTON (Royal Holloway, University of London)

  • 11h Pauline BEAUCE (université de Nantes) : La nature du comique dans les parodies en opéra-comique à la fin du XVIIIe siècle : Momie et Arlequin bohémienne, parodies d’Iphigénie en Aulide
  • 11h30 Thibaut JULIAN (université Paris-Sorbonne et ENS) : L’influence de l’opéra-comique sur l’esthétique de Beaumarchais

12h      Questions et Déjeuner

RÉCEPTION ET INTERPRÉTATION

Présidente de séance : Françoise RUBELLIN (université de Nantes)

  • 14h30 Valérie BONCHE (Poitiers) : Rire à l’opéra-comique : le point de vue de la presse à la fin du XVIIIe siècle
  • 15h Raphaëlle LEGRAND  (université Paris-Sorbonne) : La fortune de Bertrand : portrait d’Antoine Trial (1737-1795)
  • 15h30 Charlotte LORIOT (université Paris-Sorbonne) : Le jeu de Féréol (1795-1870) sur la scène de l’Opéra-Comique pendant les dernières années de la Restauration

16h      Questions et Pause

DE ROSSINI À ILDEPHONSE LUCE

Président de séance : Hervé LACOMBE (université Rennes II)

  • 16h30 Maria BIRBILI (Freie Universität Berlin, Maison des Sciences de l’Homme) : L’opéra-comique face à l’œuvre source : restructuration et redéfinition du comique dans Le Comte Ory de Rossini 
  • 17h Stéphane LELIEVRE (IUFM de Paris) : Ildephonse Luce : dénoncer l’imposture artistique par le rire

17h30  Questions et Fin de la première journée 

Samedi 20 mars 2010, Maison de la recherche, salle D 035 

GRÉTRY ET L’OPÉRA-COMIQUE

Présidente de séance : Raphaëlle LEGRAND (université Paris-Sorbonne)

  • 9h Patrick TAÏEB (université de Rouen) : Le contrepoint et le rire chez Grétry
  • 9h30 Loïc CHAHINE (université de Nantes) : Le chant d’Apollon selon Grétry : l’héritage du vaudeville dans Le Jugement de Midas 
  • 10h Benjamin PINTIAUX (École de danse de l’Opéra de Paris) : Sourire avec Grétry : typologie et combinatoire des effets comiques dans l'Amant jaloux de Grétry (1778)

10h30  Questions et Pause

VOYAGES AUTOUR D’AUBER

Président de séance : Arnold JACOBSHAGEN (Hochschule für Musik, Köln)

  • 11h Matthieu CAILLIEZ (université Paris-Sorbonne et Universität Bonn) : Rire et sourire dans Fra Diavolo (1830) d’Auber et de Scribe
  • 11h30 Denise SCANDAROLLI (Universidade Unicamp, Brésil, et université Paris-Sorbonne) : Rire et sourire à Paris et à Rio, voyages de l’opéra-comique et historicité du comique

12h  Questions et Déjeuner 

RIRES ET LARMES

Président de séance : Gérard CONDE (Paris)

  • 14h Arnold JACOBSHAGEN (Hochschule für Musik, Köln) : Rire et pleurer. Charles Gounod et l’opéra-comique
  • 14h30 Bérengère DE L’EPINE (Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris) : A-t-on le droit de faire rire à l’Opéra-Comique au début des années 1880 ? L’éclairage de la presse sur quelques créations

15h  Questions et Pause

VERS L’OPÉRA BOUFFE ET L’OPÉRETTE

Président de séance : Jean-Claude YON (université de Versailles-Saint-Quentin)

  • 15h30 Nathalie OTTO-WITWICKY (université Rennes II) : Le Docteur Miracle (1856) : un opéra-comique didactique
  • 16h Thierry OZVALD (université Antilles-Guyane) : La Périchole d’Offenbach : séguedilles et fariboles

16h30  Questions et Conclusion du colloque

Lieux

  • Maison de la Recherche (salle D 035), 28 rue Serpente
    Paris, France

Dates

  • vendredi 19 mars 2010
  • samedi 20 mars 2010

Fichiers attachés

Mots-clés

  • opéra-comique, comique, rire, sourire, opéra, musique

Source de l'information

  • Charlotte Loriot
    courriel : charlotteloriot [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Rire et sourire dans l'opéra-comique en France aux XVIIIe et XIXe siècles », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 25 février 2010, http://calenda.org/200346