AccueilCœurs romantiques, corps désirants

*  *  *

Publié le vendredi 26 février 2010 par Karim Hammou

Résumé

L’amour romantique est tiraillé par une double aspiration à la pureté et au plaisir. La première trouve son origine dans la condamnation du libertinage de la Régence, accusé d’avoir conduit à sa perte la société d’Ancien Régime. Elle entraîne une magnification de la chasteté, dessinant une nouvelle carte du Tendre et nourrissant un imaginaire angélique, une représentation éthérée de l’union des "âmes sœurs" à laquelle on a trop souvent tendance à réduire le romantisme sentimental. La seconde vient naturellement équilibrer ce tropisme et pousser à la revendication du plaisir charnel. L’articulation des aspirations du cœur aux appels du corps sera étudiée à travers sa problématisation par la génération des Romantiques de 1830 aussi bien que dans sa postérité, à travers la topique de l’amour dit romantique.

Annonce

DU MERCREDI 23 JUIN (19 H) AU MERCREDI 30 JUIN (14 H) 2010

CŒURS ROMANTIQUES, CORPS DÉSIRANTS

DIRECTION : Christian CHELEBOURG

ARGUMENT :

L’amour romantique est tiraillé par une double aspiration à la pureté et au plaisir. La première trouve son origine dans la condamnation du libertinage de la Régence, accusé d’avoir conduit à sa perte la société d’Ancien Régime. Elle entraîne une magnification de la chasteté, dessinant une nouvelle carte du Tendre et nourrissant un imaginaire angélique, une représentation éthérée de l’union des "âmes sœurs" à laquelle on a trop souvent tendance à réduire le romantisme sentimental. La seconde vient naturellement équilibrer ce tropisme et pousser à la revendication du plaisir charnel. Celle-ci peut évidemment participer de la débauche et s’inscrire dans la vaste topique de l’orgie romantique. Quelques œuvres érotiques, largement ignorées par la critique, témoignent de l’ardeur des désirs qui travaillent la génération de 1830: on songe à Gamiani ou deux nuits d’excès, attribué pour partie à Musset, ou encore à la Lettre à la Présidente et aux poésies libertines de Gautier. Mais surtout, le plaidoyer pour le plaisir — notamment le plaisir féminin — nourrit la condamnation du mariage bourgeois et façonne un nouvel art d’aimer, qui ne confond plus chasteté et abstinence, condamne la galanterie gratuite et vante les délices d’un bonheur partagé des cœurs et des corps.

L’articulation des aspirations du cœur aux appels du corps sera étudiée à travers sa problématisation par la génération des Romantiques de 1830 aussi bien que dans sa postérité, à travers la topique de l’amour dit romantique.

COMMUNICATIONS :

  • Danièle ANDRÉ: Romantisme et science-fiction: une double naissance symptomatique des désirs humains
  • Philippe ANTOINE: Fugitives rencontres. Les microscopiques "romans d’amour" du récit de voyage
  • Guilhem ARMAND: "Regarde, mais ne touche pas!" – De l’observation érudite à la contemplation désirante au XVIIIe siècle
  • Jean-François BAILLON: Austenmania et comédie romantique dans le cinéma britannique des années 1990-2000: vérités et mensonges
  • Sébastien BAUDOIN: Paysages du désir dans les fictions de Chateaubriand: de la poétique des passions à la sublimation des corps
  • Giovanni BERJOLA: "Et nous souffrirons tous les deux": amour romantique et sexualité décadente
  • Patrick BERTHIER: La femme et le plaisir chez Balzac: quelques remarques sur le dicible et l’indicible
  • Michel BERTRAND: Milady, le masque et la chair
  • Michel BRIX: Usages romantiques de Rousseau
  • Anne-Marie CALLET-BIANCO: La maladie d'amour dans la littérature romantique
  • Caroline CAPELY: La place du désir dans la stratégie auctoriale d’Alfred de Musset
  • Isabelle CASTA: "Amor per me non ha...": la postérité du dualisme romantique dans les livrets d’opéra (Verdi, Puccini, Bizet, Gounod)
  • Christian CHELEBOURG: "Il nous faut aimer": pragmatique du désir romantique
  • Barbara CISE: L’imaginaire balzacien en conflit: aimer ou écrire, il faut choisir
  • Antoine FAIVRE: De l’amour selon trois philosophes romantiques allemands (G. H. von Schubert, F. von Baader, J. F. von Meyer): Au carrefour de la théosophie chrétienne et du magnétisme animal (première moitié du XIXe siècle)
  • Hervé GUINERET: Jean-Jacques Rousseau: entre désir et refus du corps
  • Laure KATSAROS: Scènes de la vie de bohème: la grisette et l’artiste
  • Sophie LÉCOLE-SOLNYCHKINE: Du paysage à l’érotisme, circulation des modèles paysagers au XIXe siècle
  • Stéphane LE COUËDIC: Joies et tristesses de la chair
  • Francis MARCOIN: Corps équivoques, cœurs incertains
  • David MARTENS: La voix du sang. La rhétorique vampirique dans La Morte amoureuse de Théophile Gautier
  • Serge MEITINGER: Une éducation à refaire ou l'inconnu de l'histoire. Amour, histoire, désenchantement: Volupté, Le lys dans la vallée, les deux Education sentimentale
  • Guillaume PAJON: Amants, malheureux amants: violence et courtoisie dans Madame Putiphar de Pétrus Borel
  • Marie RASONGLÈS: Quête idéale et désir sensible. Pour un romantisme gautiérien
  • Vincent TAVAN: "Dans la vallée de Gomorrhe, la rosée tombe la nuit sur la mer Morte" - Grotesque du corps et sublime du cœur dans le Romantisme français
  • Fabrice WILHELM: Luxure et révolution

Catégories

Lieux

  • Centre Culturel International de Cerisy, Le Château
    Cerisy-la-Salle, France

Dates

  • mercredi 30 juin 2010
  • mercredi 23 juin 2010
  • jeudi 24 juin 2010
  • vendredi 25 juin 2010
  • samedi 26 juin 2010
  • dimanche 27 juin 2010
  • lundi 28 juin 2010
  • mardi 29 juin 2010

Contacts

  • Centre Culturel International de Cerisy
    courriel : info [dot] cerisy [at] ccic-cerisy [dot] asso [dot] fr

Source de l'information

  • Michaël Morel
    courriel : info [dot] cerisy [at] ccic-cerisy [dot] asso [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Cœurs romantiques, corps désirants », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 26 février 2010, http://calenda.org/200374