AccueilLa poétique de Musset

*  *  *

Publié le mardi 02 mars 2010 par Delphine Cavallo

Résumé

Dans la « Dédicace » de La Coupe et les Lèvres, Alfred de Musset peint un tableau de la littérature, en feignant de répondre à un interlocuteur fictif qui lui aurait demandé « qu’aimez-vous ? ». Par ce jeu avec la parole, il décrit, non sans ironie, l’état de la création littéraire, il passe en revue les sources d’inspiration et les polémiques de son temps. Dans ce texte où « classiques bien rasés » et « romantiques barbus » se réconcilient, Musset confirme son refus d’être affilié à une quelconque école, alors que l’histoire littéraire a fait de lui, entre autres, le parangon du romantisme, le chantre de la douleur exsangue. Le rejet du dogmatisme littéraire, tel qu’il s’affiche avec morgue dans la « Dédicace » de 1832, peut être lu comme une poétique à rebours (...).

Annonce

DU SAMEDI 14 AOÛT (19 H) AU SAMEDI 21 AOÛT (14 H) 2010

DIRECTION :

Sylvain LEDDA, Frank LESTRINGANT, Gisèle SÉGINGER

ARGUMENT :

Dans la "Dédicace" de La Coupe et les Lèvres, Alfred de Musset peint un tableau de la littérature, en feignant de répondre à un interlocuteur fictif qui lui aurait demandé "qu’aimez-vous?". Par ce jeu avec la parole, il décrit, non sans ironie, l’état de la création littéraire, il passe en revue les sources d’inspiration et les polémiques de son temps. Dans ce texte où "Classiques bien rasés" et "Romantiques barbus" se réconcilient, Musset confirme son refus d’être affilié à une quelconque école, alors que l’histoire littéraire a fait de lui, entre autres, le parangon du romantisme, le chantre de la douleur exsangue. Le rejet du dogmatisme littéraire, tel qu’il s’affiche avec morgue dans la "Dédicace" de 1832, peut être lu comme une poétique à rebours.

Négations et mises à distance éclairent en effet la singularité de l’œuvre, l’imagination fantaisiste et l’originalité de l’inspiration, si humble soit-elle — "Mon verre n’est pas grand mais je bois dans mon verre". Poésie sans prétention, théâtre sans spectateurs, récits sur soi à dimension humaine, l’œuvre de Musset semble se mesurer à l’aune de l’inspiration du moment, dans la vérité du présent, souvent confondue avec la vérité du cœur. Pourtant la référence obsédante à la littérature passée brouille cette première impression d’immédiateté et Musset sort de leur gangue ces joyaux du passé pour mieux les retailler à sa mesure. L’apparence d’une écriture improvisée ne relève-t-elle pas d’une assimilation esthétique parfaitement intégrée à l’écriture même? À cet égard, Musset apparaît tantôt comme un auteur moderne, tantôt comme un classique.

Entre sérieux et jeu, Musset galvanise son lecteur, l’entraîne vers les sables mouvants de ce qui fait la poéticité singulière d’une œuvre, modulant tour à tour sur sa lyre les accents de Shakespeare, les préceptes de Boileau, le rire noir de Molière, le ton de fausse désinvolture de Byron, les incongruités de Jean-Paul. Au vrai, le scepticisme, maître mot du regard que Musset porte sur sa production, affleure dans cette représentation que l’artiste fantasque donne de son œuvre. Derrière le persiflage, au-delà des effets d’emphase et de légèreté, se dessine une poétique fondée sur la mobilité, le doute et la variété.

Moment fort des célébrations du bicentenaire de la naissance du "Prince phosphore de cœur volant", ce colloque souhaiterait ouvrir une réflexion neuve sur l’ensemble de la création de Musset: théâtre, poésie, fictions en prose, œuvre critique, correspondance, œuvre graphique.

CALENDRIER PROVISOIRE :

Samedi 14 août

Après-midi:
ACCUEIL DES PARTICIPANTS

Soirée:
Présentation du Centre, des colloques et des participants

Dimanche 15 août

Matin:

Franck LESTRINGANT: Musset et la poétique de l'ivresse
Frédérique PLAIN: Mise en scène et mise en texte, l'énigme de Lorenzaccio (ou ce qui gêne le théâtre dans la poétique de Musset)

Après-midi:

François-Marie MOURAD: Zola et Musset
Aude BRIOT: Musset, Proust et la poétique du plaisir

Lundi 16 août

Matin:

Gilles CASTAGNÈS: "L'Anglais mangeur d'opium, traduit de l'anglais par A.D.M.": de la traduction à la création, l'acte de naissance d'Alfred de Musset
Jacques BONY: Les cinq états des Caprices de Marianne

Après-midi:

Barbara COOPER: Le personnage de l'étourdi dans les comédies de Musset
Sylvain LEDDA: Musset, ou la poétique du jeu

Mardi 17 août

Matin:

Gisèle SÉGINGER: Musset et la poésie: une poétique du disparate
Caroline CAPÉLY: Le lyrisme philosophique dans l'œuvre de Musset

Après-midi:

Christian CHELEBOURG: Les plaisirs de la forfanterie - Poétique de l’orgueil mussétien
Mariane BURY: Musset et la critique personnelle

Mercredi 18 août

Matin:

Olivier BARA: Poétique de la forme brève
Laure PINEAU: Musset et l’ekphrasis
Samy COPPOLA: La polémisation des genres chez Musset

Après-midi:
DÉTENTE

Jeudi 19 août

Matin:

Jean MAURICE: L'image de la chevalerie chez Musset
Stéphane ARTHUR: "Suis-je un Satan?": Musset et les représentations du XVIe siècle

Après-midi:

Valentina PONZETTO: Musset et les écrivains italiens du Moyen-Age et de la Renaissance
Esther PINON: Ecrire le sacré: Musset et ses modèles

Vendredi 20 août

Matin:

Patrick BERTHIER: Musset vu par Balzac: un regard sur l'homme et sur l'écrivain
Aurélie LOISELEUR: Spectres de Musset

Après-midi:

Satsué KANOSÉ: L’Homme des masques, Musset au Japon
Florence NAUGRETTE: Le Jardin dans le théâtre de Musset

Samedi 21 août

Matin:

Gisèle SÉGINGER & Sylvain LEDDA: Conclusion du colloque

Après-midi:
DÉPART

Avec le soutien de l’Université Paris Est / Marne la Vallée

Catégories

Lieux

  • Centre Culturel International de Cerisy, Le Château
    Cerisy-la-Salle, France

Dates

  • samedi 21 août 2010
  • samedi 14 août 2010
  • dimanche 15 août 2010
  • lundi 16 août 2010
  • mardi 17 août 2010
  • mercredi 18 août 2010
  • jeudi 19 août 2010
  • vendredi 20 août 2010

Contacts

  • Centre Culturel International de Cerisy
    courriel : info [dot] cerisy [at] ccic-cerisy [dot] asso [dot] fr

Source de l'information

  • michaël morel
    courriel : info [dot] cerisy [at] ccic-cerisy [dot] asso [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La poétique de Musset », Colloque, Calenda, Publié le mardi 02 mars 2010, http://calenda.org/200383