AccueilHistoire des disciplines et formation des enseignants

*  *  *

Publié le mardi 02 mars 2010 par Marie Pellen

Résumé

Alors que ce se mettent en place les nouveaux masters de formation des enseignants, cette journée d’échanges a notamment a pour objet de susciter une première réflexion, collective et interdisciplinaire, sur la place et sur les enjeux d’un enseignement relatif à l’histoire des disciplines, et plus spécifiquement à l’histoire des disciplines scolaires, dans ces nouveaux masters.

Annonce

Intégrée dans les épreuves des concours de recrutement des enseignants du second degré (arrêtés ministériels du 28 décembre 2009), l’histoire des disciplines va trouver sa place dans les masters de formation correspondants. Une pratique qui existait déjà, sous des formes diverses, au gré d’initiatives locales, est ainsi officiellement instituée.

Cette journée d’échanges a pour objet :

1/ de susciter une première réflexion, collective et interdisciplinaire, sur la place et sur les enjeux d’un enseignement relatif à l’histoire des disciplines, et plus spécifiquement à l’histoire des disciplines scolaires, dans ces nouveaux masters ;

2/ de permettre à tous ceux qui ont déjà dispensé ce type d’enseignement – enseignants, formateurs, chercheurs –, de s’interroger sur leurs pratiques et de partager leurs expériences ;

3/ de préparer une session de deux journées de formation portant sur l’histoire des disciplines dans ses rapports avec la formation des enseignants.

Ces journées, prévues pour novembre 2010, seront organisées par le Service d’histoire de l’éducation et trouveront place dans le catalogue de formation de formateurs 2010-2011 de l’Institut national de recherche pédagogique. Les présentations faites dans le cadre de la rencontre de juin pourront servir de base, avec l’accord et la participation de leurs auteurs, aux ateliers de formation qui prendront place au cours de ces journées. Les présentations – qui feront le lien entre une ou plusieurs expériences d’enseignement (cours magistral, TD, séminaire, atelier ou autre) et les problèmes pratiques et théoriques qu’elles ont pu soulever – s’inscriront dans l’un des trois axes suivants :

1. Histoire des disciplines, histoire de la scolarisation

Les finalités et les contenus des disciplines scolaires, ainsi que les méthodes pédagogiques, ont varié, selon les époques, en fonction des publics scolaires (âge, sexe, milieu social, etc.) et des «ordres » d’enseignement (primaire, secondaire, technique) ou des segments scolaires concernés. L’histoire des disciplines scolaires ne peut donc être coupée d’une réflexion sur la diversité et l’évolution des modes de scolarisation, de leurs usages par les familles et des conditions matérielles de l’enseignement. Comment articuler ces deux approches ?

2. Histoire des disciplines, histoire de la culture scolaire

La spécialisation croissante des professeurs de l’enseignement secondaire au XIXe siècle a posé le problème, inconnu dans les collèges de l’Ancien Régime, de l’unité de la formation dispensée. Aux XIXe et XXe siècles, chaque discipline prend place, à un moment donné de son histoire, dans un plan d’étude spécifique : son histoire ne peut faire abstraction des relations qu’elle entretient avec les autres disciplines, des rapports de forces qui l’opposent ou l’unissent à celles-ci, formant des combinaisons variables selon les« ordres » d’enseignement et les segments scolaires. Comment ouvrir l’histoire des disciplines scolaires sur l’histoire de la culture scolaire en général ?

3. Histoire des disciplines scolaires, histoire des disciplines savantes

Comment situer l’histoire des disciplines scolaires par rapport à l’histoire des disciplines savantes ? La question est double. D’une part, il s’agit de s’interroger sur les liens entre disciplines scolaires et disciplines savantes, en s’intéressant à ce processus social, éminemment complexe et situé historiquement, qu’est la « fabrication » des contenus et des méthodes d’enseignement qui donnent leur consistance aux disciplines. D’autre part, il s’agit de réfléchir à la pertinence épistémologique et à l’intérêt pour la formation des enseignants d’une démarche intégrant l’histoire de telle ou telle discipline scolaire dans l’histoire d’une discipline donnée.

Autant que possible, ces présentations devront aborder les aspects pratiques de cet enseignement : sources utilisées ou utilisables (instructions officielles, archives, manuels, copies etc.), instruments de travail (bases de données, chronologies, recueils de textes etc.), méthodes d’exploitation dans le contexte spécifique de la formation des enseignants.

Les propositions de présentation devront être envoyées par courriel avant le 15 avril 2010 à Clémence Cardon-Quint clemence.cardon-quint@inrp.fr et à Renaud d’Enfert renaud.denfert@inrp.fr.

Lieux

  • Ecole normale supérieure, 29 rue d'Ulm
    Paris, France

Dates

  • jeudi 15 avril 2010

Mots-clés

  • Histoire, disciplines, disciplines scolaires, formation des enseignants

Contacts

  • Renaud d'Enfert
    courriel : renaud [dot] denfert [at] u-psud [dot] fr
  • Clémence Cardon-Quint
    courriel : clemcardon [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Renaud d'Enfert
    courriel : renaud [dot] denfert [at] u-psud [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Histoire des disciplines et formation des enseignants », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 02 mars 2010, http://calenda.org/200434