AccueilRéseaux familiaux transnationaux

Réseaux familiaux transnationaux

Transnational familial networks

Revue internationale Lien social et politiques

A special issue of the Lien social et politiques international journal

*  *  *

Publié le vendredi 05 mars 2010 par Karim Hammou

Résumé

La revue franco-canadienne Lien social et politiques prépare son prochain numéro de l'automne 2010 sur le thème des réseaux familiaux transnationaux. Ce numéro thématique est piloté par Michèle Vatz-Laaroussi de l'université de Sherbrooke et par Claudio Bolzman de l'HES à Genève. Les articles doivent parvenir pour le 30 avril prochain aux responsables du numéro et à la rédactrice de la revue blanche.lebihan@ehesp.fr

Annonce

Appel de contributions (2ème appel)

REVUE LIEN SOCIAL ET POLITIQUES

NUMÉRO 64 (Automne 2010) Les réseaux familiaux transnationaux : nouvelles familles, nouveaux espaces de citoyenneté?  

Quelles que soient les conditions d’immigration, les statuts à l’arrivée et les contextes d’accueil, la question des réseaux familiaux transnationaux des immigrants revient comme une constante dans les recherches internationales. Si on a longtemps opposé les cultures occidentales individualistes aux cultures traditionnelles communautaristes, les immigrants sont maintenant perçus comme porteurs d’une alternative, voire d’un syncrétisme qui annule cette bi-polarisation. C’est au travers de leurs réseaux familiaux transnationaux que circulent transmission et changement, tradition et modernité. C’est grâce à ces réseaux aussi que se traversent des frontières non seulement géographiques mais aussi symboliques et culturelles, amenant des transformations dans la vie des familles tant dans les pays d’accueil que d’origine. Finalement ces réseaux permettent une recomposition originale des liens familiaux, des appartenances et des rapports intergénérationnels en les reconfigurant autrement dans le temps et dans l’espace.

Plusieurs recherches ont été menées sur les familles immigrantes, d’une part, sur le transnationalisme, d’autre part, mais il paraît pertinent et particulièrement fructueux de croiser aujourd’hui ces deux perspectives. C’est ce que nous proposons dans ce numéro thématique en particulier au travers de trois axes :

1.    Processus migratoires et recomposition des réseaux familiaux transnationaux. Quelles sont les situations dans lesquelles ces réseaux familiaux transnationaux sont particulièrement investis et selon quelles configurations? Quelles représentations de la famille, de la communauté et de la mobilité génèrent-ils? Quels sont les éléments qui différencient les réseaux transnationaux familiaux des liens et rapports familiaux dans les pays d’accueil et d’origine?

2.    Les réseaux familiaux transnationaux comme espace de changement et de continuité. Quels sont les rôles joués par ces réseaux dans les échanges intergénérationnels d’un pays à l’autre? Quels sont les effets de ces réseaux dans les pays d’accueil mais aussi dans les pays d’origine? Produisent-ils de nouveaux types de citoyenneté? Avec l’accroissement des migrations à travers le monde, ces réseaux familiaux sont-ils appelés à se multiplier indéfiniment et à s’étendre plus largement ou encore vont-ils générer de nouveaux types de lien social?

3.    L’articulation des politiques sociales à ces réseaux familiaux transnationaux. Comment les programmes et politiques actuels prennent-ils en compte ces réseaux? Les reconnaissent-ils, ou le statut informel qui leur est accordé entraîne-t-il une forme de marginalisation des échanges, citoyennetés et solidarités qui y sont produits? Assiste-t-on à une opposition entre des politiques nationales, enfermées dans leurs frontières, et les réseaux familiaux transnationaux qui les traversent? Y a-t-il des expériences locales, nationales ou internationales qui croisent politiques nationales et réseaux familiaux transnationaux des immigrants? Des pistes concernant le co-développement, la solidarité internationale ou encore le travail social international pourraient-elles être développées pour mieux accompagner les réseaux familiaux transnationaux dans leurs fonctions de lien social et de citoyenneté?  

Diverses thématiques pourront être abordées : l’entraide intergénérationnelle, le co-développement, la place des personnes âgées restant dans les pays d’origine, le rôle des enfants immigrants sans leur famille, les déplacements des familles après une première migration, la vieillesse et la mort en pays d’immigration ou encore les séparations conjugales et familiales dans la mobilité. 

Les articles sont attendus pour le 30 avril 2010 et doivent être envoyées à :

Michèle Vatz Laaroussi, Université de Sherbrooke, Québec. michele.laaroussi@usherbrooke.ca 

et à Claudio Bolzman, HES-So de Genève, Suisse. claudio.bolzman@hesge.ch 

et Claude Martin CNRS/EHESP claude.martin@ehesp.fr 

Catégories

Dates

  • vendredi 30 avril 2010

Mots-clés

  • migration, réseaux, transnational

Contacts

  • claude martin
    courriel : claude [dot] martin [at] ehesp [dot] fr

Source de l'information

  • claude martin
    courriel : claude [dot] martin [at] ehesp [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Réseaux familiaux transnationaux », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 05 mars 2010, http://calenda.org/200463