AccueilPenser et réformer l'action de la police en ville. Lyon au XIXe siècle

Penser et réformer l'action de la police en ville. Lyon au XIXe siècle

Thinking and reforming the actions of an urban police force. Lyon in the 19th century

*  *  *

Publié le vendredi 05 mars 2010 par Karim Hammou

Résumé

Une première table ronde tenue en mars 2009 à l’Institut des sciences de l’homme de Lyon avait eu pour thème la surveillance urbaine, et avait été centrée sur la ville de Lyon aux XIXe et XXe siècles . Elle concrétisait l’aboutissement de plusieurs travaux de recherche, qui portaient à la fois sur l’organisation institutionnelle de la police lyonnaise et sur ses champs d’action. Toutefois, deux questions de fond avaient émergé lors des débats. La première fut celle, ambiguë et complexe, de la notion de réforme dans l’organisation du maintien de l’ordre urbain. Le second thème, qui en découle presque naturellement, est celui tout aussi difficile à appréhender des limites de l’action policière, et de la nécessaire collaboration avec d’autres forces dans le fonctionnement quotidien du maintien de l’ordre.

Annonce

Une première table ronde tenue en mars 2009 à l’Institut des sciences de l’homme de Lyon avait eu pour thème la surveillance urbaine, et avait été centrée sur la ville de Lyon aux XIXe et XXe siècles . Elle concrétisait l’aboutissement de plusieurs travaux de recherche, qui portaient à la fois sur l’organisation institutionnelle de la police lyonnaise et sur ses champs d’action. Toutefois, deux questions de fond avaient émergé lors des débats. La première fut celle, ambiguë et complexe, de la notion de réforme dans l’organisation du maintien de l’ordre urbain. Cette question, toujours d’actualité, traverse les époques et les régimes, ainsi qu’en témoigne la quantité de « projets » et autres « propositions » de réforme conservés dans les archives policières, qu’elles soient nationales, départementales ou municipales. Le second thème, qui en découle presque naturellement, est celui tout aussi difficile à appréhender des limites de l’action policière, et de la nécessaire collaboration avec d’autres forces dans le fonctionnement quotidien du maintien de l’ordre.

Pour répondre à la première question, il a été intéressant d’adopter une approche comparée, et de confronter les trois grandes réformes d’envergure, intervenues dans l’organisation initialement fixée à la police sous l’ère napoléonienne, avec l’étatisation des polices lyonnaise et marseillaise, en 1851 et 1908, et la grande réforme mise en œuvre à Paris en 1854. Dans ces trois cas, quelles furent les motivations, les causes de la réforme ? Quels en furent les acteurs ? Quelles institutions, forces politiques, mais également figures emblématiques oeuvrèrent à sa définition, à son vote et à sa mise en pratique ? De la même manière, qui furent ceux qui s’y opposèrent et qui la combattirent ? Enfin, entre le projet et sa concrétisation, quels écarts ont pu apparaître ? Des adaptations ont-elles été nécessaires et quelle ampleur ont-elles pu prendre ?

Toutefois, enquêter sur la notion de réforme dans l’organisation du maintien de l’ordre urbain impose aussi de mettre en œuvre une première réflexion sur les champs d’action que les autorités, nationales et locales, administratives comme policières, entendent donner à l’action des forces de police en ville. Privilégier ici le cas lyonnais permet de voir comment, tout au long du XIXe siècle, cette question a pu se poser. Trois angles d’attaque seront privilégiés : la surveillance nocturne des rues lyonnaises ; le contrôle de l’entrée des hommes et des marchandises en ville ; enfin la collaboration avec la gendarmerie, force rurale, dont la présence dans la ville de Lyon est une constante tout au long du XIXe siècle.

PROGRAMME 

09h30-09h45. Accueil des participants.  

09h45-10h. Introduction générale.  

  • Olivier FAURE (Professeur des universités, Université Jean Moulin Lyon III – LARHRA, UMR 5190, Equipe « RESEA-Emis »)  
  • Florent PRIEUR (Doctorant, ATER, Université Paris I Panthéon Sorbonne/Collège universitaire français de Saint-Pétersbourg – LARHRA, UMR 5190, Equipe « Villes et sociétés urbaines ») 

10h-12h. Reformer l’organisation du maintien de l’ordre en ville : acteurs, rythmes et modalités  

  • Présidence : Marie VOGEL (Maître de conférences en sociologie, Ecole normale supérieure de Lyon – LSH - CRSHE)  
  • Florent PRIEUR (Doctorant, ATER, Université Paris I Panthéon Sorbonne/Collège universitaire français de Saint-Pétersbourg – LARHRA, UMR 5190, Equipe « Villes et sociétés urbaines »), La police d’Etat de Lyon : le long chemin d’une nouvelle conception du maintien de l’ordre urbain, 1800-1852 
  • Quentin DELUERMOZ (Maître de conférences, Université Paris XIII-Paris Nord – CRESC), La réforme de la police parisienne de 1854 : enjeux, réalisations, effets  

12h-14h. Déjeuner  

14h-17h. Maintenir l’ordre : une affaire uniquement policiere ? 

  • Présidence : Catherine DENYS (Maître de conférences, Université Charles de Gaulle Lille III, IRHIS-UMR 8529)
  • Amos FRAPPA (Professeur au collège Marcel Pagnol – Toulon), La surveillance nocturne à Lyon durant le premier XIXe siècle 
  • Aurélien LIGNEREUX (Maître de conférences en Histoire contemporaine, Université d’Angers, HIRES-CERHIO – UMR 6258), Une butte-témoin ? La gendarmerie à Lyon et dans son agglomération au XIXe siècle  
  • François ROBERT (Ingénieur de recherche CNRS, LARHRA – UMR 5190, Equipes « Société, entreprises et territoires » et « Pôle méthodes ») et Ruth REVOL, L’octroi de Lyon : contrôler la circulation des marchandises et des hommes.  

17h-17h30. Pause  

17h30-18h. Conclusions et thèmes de la prochaine table ronde 

Florent PRIEUR (Doctorant, ATER, Université Paris I Panthéon Sorbonne/Collège universitaire français de Saint-Pétersbourg – LARHRA, UMR 5190, Equipe « Villes et sociétés urbaines »)

Lieux

  • Institut des Sciences de l’Homme, 14-16 avenue Berthelot
    Lyon, France

Dates

  • vendredi 19 mars 2010

Mots-clés

  • police, gendarmerie, maintien de l'ordre, ville, surveillance, répression, révolte, octroi, Lyon, Paris

Contacts

  • Florent Prieur
    courriel : florentprieur [at] yahoo [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Florent Prieur
    courriel : florentprieur [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Penser et réformer l'action de la police en ville. Lyon au XIXe siècle », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 05 mars 2010, http://calenda.org/200466