AccueilQu'est-ce qu'un bon patient ? Qu'est-ce qu'un bon médecin ?

Qu'est-ce qu'un bon patient ? Qu'est-ce qu'un bon médecin ?

Colloque international de l'université Paris Descartes et de l'université de Bourgogne

*  *  *

Publié le vendredi 05 mars 2010 par Marie Pellen

Résumé

Dans le contexte actuel d’un questionnement et d’une recomposition de la relation entre médecin et patient, ce colloque entend offrir une mise en perspective historique des évolutions contemporaines de cette relation et confronter les réflexions, recherches et travaux sur leur colloque singulier. La matière privilégiée de ce colloque sera les discours, les témoignages, les correspondances, les récits relatifs à cette rencontre dans l’histoire européenne passée et présente, de la Renaissance à nos jours.

Annonce

Mercredi 17  mars 2010 - Université Paris Descartes

 
9h-9h15 - Accueil et introduction du colloque
 
9h15-10h - Conférence d’ouverture :  C. Lefève, Maître de conférences en philosophie, Université Paris 7 : Quelle normativité est à l’œuvre dans la philosophie de la médecine ? Le cas de G. Canguilhem

10h00 - 12h : 1ère session
Présidence de séance : Denis Berthiau, Juriste, Maître de conférences, Université Paris Descartes

  • Catherine Dekeuwer, Maître de conférences en philosophie, Université de Lyon 3 : Quand le patient est une famille : qu’est-ce qu’un bon patient ?
  • M. Spranzi, Maîtres de conférences en philosophie, Université de Versailles : « Humanité » et expérience ordinaire dans la relation médicale
  • Edwige Rude-Antoine, juriste et sociologue du droit, Directrice de recherche au CERSES, Université Paris Descartes & CNRS : Le bon patient en médecine pédiatrique

14h - 17h30 : 2e session
Présidence de séance : Valérie Gateau, membre statutaire du CERSES

  • Denis Berthiau, juriste, Maître de conférences, Université Paris Descartes : Droit et moralité au regard de la relation médecin-patient
  • Nicolas Foureur, dermatologue, chargé de mission au Centre d’éthique clinique, Hôpital Cochin : La médecine face aux pratiques sexuelles à risque
  • Cl. Marin, Professeur agrégé, docteur en philosophie : De l’importance d’être constant. Le problème de la continuité dans la relation thérapeutique
  • Vincent Barras, Professeur, Université de Lausanne, Institut d’histoire de la médecine : La question de la bonne réputation du praticien et les attentes du praticien (XVIIIe siècle)
  • Jean-François Dupeyron, Maître de conférences en philosophie, Université Michel de Montaigne : Soigner d’abord son éthique

jeudi 18 mars 2010 - Université Paris Descartes

 
9h15-10h - Conférence d’ouverture :  Jacques Quintin, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Université de Sherbrooke, Québec, Canada : Le bon dialogue dans la relation médecin-patient

10h00 - 12h20 : 1ère session
Présidence de séance : Marie Gaille, Chargée de recherche au CERSES (CNRS-Université René Descartes)

  • Fl. Schepens, Maître de conférences en sociologie, Université de Bourgogne : L’expertise palliative ou la construction sociale du patient
  • A. Klajnman, Professeur de Philosophie au Lycée Jehan de Chelles, Docteur en philosophie associé à l'UMR 5037, Membre du Collège clinique de Paris (Ecole de Psychanalyse des Forums du Champ Lacanien) : Bon et mauvais en psychanalyse : les paradoxes de fin de cure
  • D. Moreau, doctorante en sociologie, Institut Marcel Mauss (CNRS/EHESS) : Contraindre pour soigner ? Le care à l’épreuve de la contrainte dans un service d’hospitalisation psychiatrique

14h - 17h : 2e session
Présidence de séance : Bernard Joly, Professeur de Philosophie, Université de Lille 3

  • Sylvie Arnaud, médecin : La « bonne patiente » selon le spécialiste des maladies des femmes au XIXe siècle (en France)
  • Sylvie Fainzang, anthropologue, Directeur de recherche à l’Inserm (Cermes) : Le patient, le médecin, et les normes de l’autre, La question de l’autonomie
  • J.-M. Gueullette, Directeur du centre interdisciplinaire d’éthique de l’université catholique de Lyon : Le pouvoir de guérir : une manière de dépasser l’opposition entre pouvoir médical et autonomie du patient ?
  • Yannis Gansel, pédopsychiatre aux Hospices civils de Lyon et doctorant en anthropologie, EHESS : Les « bed-blockers » sont-ils les mauvais patients de la médecine d’urgence ?
  • Christine Waterlot, endocrinologue au Centre hospitalier de Chambéry : Le bon patient dans la maladie chronique : autonome ou observant ? À propos du diabète

Vendredi 19 mars 2010 - Université de Bourgogne

10h00 - 12h40 : 1ère session
Présidence de séance : Pierre Ancet, Maître de conférences en philosophie, Université de Bourgogne

  • Ariane Bayle, Maître de conférences en littérature générale et comparée, Université de Bourgogne : Le soldat, l'amant, le mari : visages du médecin dans la relation thérapeutique chez quelques médecins du XVIe siècle
  • Bernard Joly, Professeur d’histoire de la philosophie, Université de Lille 3 : Les pratiques médicales des médecins paracelsiens et notamment sur La présence des absents de Théophraste Renaudot
  • Sarah Carvallo, Maître de conférences en philosophie, École centrale de Lyon : Controverse autour de l’idée du médecin : les arguments piétistes et les projets iatromécanistes à Halle au début du XVIIIe siècle
  • Gilles Barroux, docteur en philosophie, rattaché au laboratoire « Histoire de la philosophie ; histoire et philosophie des sciences », Université Paris X-Nanterre : Représentations et figures rhétoriques du « bon » et du « mauvais » malade dans la littérature médicale du XVIIIe siècle

14h30-17h30 : 2e session Présidence de séance : Claire Crignon, Maître de conférences en philosophie, Université de Bourgogne

  • Sabine Arnaud, Assistant Professor, Department of European and Classical Languages and Cultures, Texas A&M University : Quand médecins et malades écrivent leur rôle au XVIIIe siècle
  • Victor Larger, médecin généraliste formé à la gériatrie, docteur en philosophie : L’amour et la haine dans le contexte de la relation médicale
  • Jean-Philippe Pierron, Maître de conférences en philosophie, Université Jean-Moulin : Être patient dans une civilisation technologique
  • P. Ancet, Maître de conférences en philosophie, Université de Bourgogne : Modifications contemporaines de la demande de soins adressée au médecin
17h10-17h30  Discussions et clôture du colloque

Les lieux du colloque :

17 mars  : Université Paris Descartes - Salle du Conseil, Les Cordeliers, 12 rue de l’école de Médecine, 75006  Paris.
18 mars : Université Paris Descartes - Salle des thèses, Bât. Jacob, 45 rue des Saints-Pères, 75006 Paris.
19 mars : Université de Bourgogne,  amphithéâtre Eicher, rez-de-chaussée du pôle AAFE - 2 bd Gabriel, 21000 Dijon.

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • mercredi 17 mars 2010
  • jeudi 18 mars 2010
  • vendredi 19 mars 2010

Mots-clés

  • représentation, médecine, patient, santé, corps

Contacts

  • Fabien Loret
    courriel : cerses [at] parisdescartes [dot] fr
  • Gaël Cloitre
    courriel : gael [dot] cloitre [at] u-bourgogne [dot] fr

Source de l'information

  • Lilian Vincendeau
    courriel : lilian [dot] vincendeau [at] u-bourgogne [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Qu'est-ce qu'un bon patient ? Qu'est-ce qu'un bon médecin ? », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 05 mars 2010, http://calenda.org/200489