AccueilLes figures du marginal dans les littératures

Les figures du marginal dans les littératures

Marginal Literary Characters

*  *  *

Publié le mardi 16 mars 2010 par Karim Hammou

Résumé

Le phénomène de la marginalité a probablement toujours existé, même si sa perception et les catégories de personnes en faisant partie ont constamment évolué au cours des temps.Tout en étant le produit d'une société, les marginaux en sont le reflet inversé. C'est pourquoi le marginal est un instrument idéal pour l'écrivain qui veut questionner des opinions généralement acceptées sans discussion. Littérature et marginalité se rejoignent sur la place centrale qu'y occupe la singularité. Ce thème n'avait pas été jusqu'ici traité dans une perspective comparatiste et transversale couvrant l'Europe, le Moyen-Orient et l'Extrême-Orient, du Moyen Âge à la période contemporaine. Nous établirons une typologie différencielle de la marginalité dans les aires culturelles concernées, ce qui nous amènera, d'une part, à nous interroger sur la manière dont les langues et les cultures ont choisi ou formé les termes qui rendent compte de cette réalité sociale (ou l'inexistence de ces termes) et, d'autre part, à étudier les invariants et les variations de cette figure dans l'espace et le temps.

Annonce

LES FIGURES DU MARGINAL DANS LES LITTÉRATURES

Colloque organisé par l’UMR 7528 « Mondes iranien et indien », l’EA 172 « Centre d’études et de recherches comparatistes », et l’EA 1734 « Centre d’études arabes et Orient contemporain »

Du lundi 12 avril au vendredi 16 avril 2010,

Paris III, Censier, 13 rue Santeuil, Paris 5e, salle 414 et Las Vergnas,

17, rue de la Sorbonne, Bibliothèque LGC

Responsables : Zaïneb Ben Lagha, Philippe Daros, Eve Feuillebois

Si le mot "marginal" dans son acception de personne vivant en dehors de la société est récent en français, le phénomène qu'il recouvre a probablement toujours existé, même si sa perception et les catégories de personnes en faisant partie ont constamment évolué au cours des temps.

La marginalité est toujours relative : on est marginal par rapport à un groupe institutionnalisé, à une époque, dans un lieu donné et en référence à une norme sociale, morale ou intellectuelle. La marginalité renvoie donc à des contenus et des définitions très variables. Nous aurons donc à nous interroger sur la notion de norme et de transgression ou de déviance. Le domaine de la "transgression" qu'implique la marginalité peut être physique, social, ethnique, sexuel, intellectuel, religieux.

Selon les époques, les lieux et les types de marginalité, le degré de tolérance de la société varie (exécution, rejet, pitié, indifférence, …). Le marginal est perçu à la fois comme une menace et un rempart pour la société.Tout en étant le produit d'une société, les marginaux en sont le reflet inversé, ils la définissent négativement. C'est pourquoi le marginal est un instrument idéal pour l'écrivain qui veut critiquer la société, remettre en question un ordre établi ou questionner des opinions généralement acceptées sans discussion.Littérature et marginalité se rejoignent sur la place centrale qu'y occupe la singularité.

Ce thème n'avait pas été jusqu'ici traité dans une perspective comparatiste et transversale couvrant l'Europe, le Moyen-Orient et l'Extrême-Orient, du Moyen Âge à la période contemporaine.Nous établirons une typologie différencielle de la marginalité dans les aires culturelles concernées, ce qui nous amènera, d'une part, à nous interroger sur la manière dont les langues et les cultures ont choisi ou formé les termes qui rendent compte de cette réalité sociale (ou l'inexistence de ces termes) et, d'autre part, à étudier les invariants et les variations de cette figure dans l'espace et le temps.

Par ailleurs, ce colloque permet de rapprocher des comparatistes et des spécialistes des langues orientales, s'inscrit dans une volonté de mettre régulièrement en place des problématiques littéraires communes, et a l'ambition de renforcer les études interculturelles. 

LUNDI 12 AVRIL 2010 : Marginalités sociales

Paris III, Centre Censier, 13, rue Santeuil, 75005 Paris, Salle 414 

MATINEE 

9H-9H15 –  Philippe Daros, PU Paris III et directeur de l’EA 172, Philip Huyse, DE à l’EPHE et directeur de l’UMR 7528, Boutros Hallaq, PU Paris III et directeur de l’EA 1734

Ouverture du colloque 

PREMIERE PARTIE

Présidente de séance : Brigitte Foulon (MCF à l’INaLCO, CARMA/CERMOM) 

  • 9H15-9H50 -  Carole Boidin (ATER à l’Université Paris Diderot -  Paris 7). Enonciation fabuleuse et marginalité dans le « roman antique » et les Mille et une nuits. 
  • 9H50-10H25 - Saadane Benbabaali (MCF à Paris III – Sorbonne nouvelle, EA 1734 Centre d’études arabes et Orient contemporain) Abû l-Fath al-Iskandarânî dans les Maqâmât de Hamadhâni

Pause café de 15 minutes 

  • 10h40-11H15 - Marina Gaillard (CC à l’INaLCO, "Mondes iranien et indien" – CNRS). Un asocial singulier : Ahmad-e Zamji “le fou”, figure marquante de l’Abu Moslem Nâme  
  • 11H15-11H50 - Jean-Patrick Guillaume, (PU à Paris III – Sorbonne Nouvelle, UMR 7597 Laboratoire d’histoire des théories linguistiques). Les marginaux dans le monde de Baybars 

11h50-12H20 Questions aux quatre intervenants et discussion  

Pause déjeuner : 12h20-14h 

DEUXIEME PARTIE

Présidente de séance : Laetitia Zecchini (CR au CNRS, UMR 7172 ARIAS) 

  • 14H-14H35 - Chantal Delamourd (agrégée de lettres modernes et docteur en Etudes indiennes, UMR 7528 Mondes iranien et indien). Le marginal au centre de la création littéraire de Nanjil Nadan, nouvelliste et romancier tamoul contemporain  
  • 14H35-15H10 - Ariane Bendavid (MCF à Paris-Sorbonne - Paris IV). L’Arabe dans la littérature hébraïque et israélienne du XXe siècle 
  • 15H10-15H45 - Muriel Détrie (MCF à Paris III – Sorbonne Nouvelle, EA 172 Centre d’études et de recherches comparatistes) La difficile émergence des burakumin (parias, « non-humains ») sur la scène littéraire japonaise  

Pause café de 15 minutes  

  • 16H00- 16H35 - Sarah Peyroux (MCF à l’Université de Franche-Comté, EA 3224 "Littérature et Histoire des Pays de Langues Européennes") Les marginaux (mendiants, vagabonds, criminels...) dans la poésie anglaise de la fin du dix-huitième siècle  
  • 16H35-17H10 - Eun-jin Jeong (chercheuse, UMR 8173 Chine-Corée-Japon (EHESS,CNRS)) Les marginaux sud-coréens au service d’une littérature entravée

17h10-17h40 : Questions et discussion

MARDI 13 AVRIL 2010 : Art et marginalité

Paris III, Centre Censier, 13, rue Santeuil, 75005 Paris, Salle Las Vergnas 

PREMIERE PARTIE

Présidente de séance : Eve Feuillebois, MCF à  Paris III – Sorbonne Nouvelle, UMR 7528 Mondes iranien et indien 

  • 9H-9H35 - Claudine Le Blanc (MCF à Paris III – Sorbonne Nouvelle, EA 172 Centre d’études et de recherches comparatistes) Les vacanakâra kannada (poètes mystiques du Karnataka médiéval) en leurs poèmes : une mise en scène de soi comme marginal et dévot  
  • 9H35-10H10 - Laetitia Zecchini (CR au CNRS, UMR 7172 ARIAS) Figures de l'errance et de la dissidence: le dévot (bhakta) et le vagabond dans la poésie indienne contemporaine. 

Pause café de 15 min

  •  10H25-11H - Mohamed Bakhouch (MCF à l’Université de Provence, IREMAM) La figure du poète-brigand dans la poésie antéislamique  
  • 11H-11H35 - Brigitte Foulon (MCF INaLCO, CARMA/CERMOM) Le poète andalou peut-il être un marginal ? 

11H35-12h : Questions et discussion 

Pause déjeuner de 12h à 14h  

DEUXIEME PARTIE

Président de séance : Alexandre Stroev (PU à Paris III – Sorbonne Nouvelle, EA 172 Centre d’études et de recherches comparatistes) 

  • 14H-14H35 – Marie-Françoise Hamard (MCF à Paris III – Sorbonne Nouvelle, EA 172 Centre d’études et de recherches comparatistes) Le personnage du marginal dans l’œuvre de Thomas Mann: métaphores et mises en abyme  
  • 14H35-15H10 –  Inès Horchani (MCF à Paris III – Sorbonne Nouvelle, EA 172 Centre d’études et de recherches comparatistes) Métissage et marginalité dans quelques œuvres emblématiques 

15h10-15h25 : Questions et discussion

Pause café de 15 min 

  • 15H40-16H15 - Carole Chapin (doctorante LGC, Paris III – Sorbonne Nouvelle, EA 172 Centre d’études et de recherches comparatistes) Auteurs marginaux sur les scènes russes et françaises au XVIIIe siècle : Alexis Piron, La Métromanie(1737) ; Alexandre Soumarokov, Tressotinius (1750) 
  • 16H15-16H50 - Nadejda Vachkevitch  (doctorante LGC, Paris III – Sorbonne Nouvelle, EA 172 Centre d’études et de recherches comparatistes) L’image du créateur marginal dans l’œuvre de Voltaire et de Iossif  Brodsky 

16h50-17h05 : Questions et discussion 

MERCREDI 14 AVRIL 2010 : Marginalités religieuses

Paris III, Centre Censier, 13, rue Santeuil, 75005 Paris, Salle Las Vergnas 

PREMIERE PARTIE

Présidente de séance : Nalini Balbir (PU Paris III – Sorbonne Nouvelle, UMR 7528 Monde iranien et indien)

  • 9H-9H35 - Vincent Durand-Dastès (MCF à l’INaLCO, CEC Inalco) Du reclus urbain au saint crasseux : la marginalité et ses limites dans la littérature chinoise ancienne et classique 
  • 9H35-10H10 – Jean Fezas (PU à Paris III – Sorbonne Nouvelle, UMR 7528 Mondes iranien et indien) Norme et marginalité dans le monde indien 

Pause café de 15 min 

  • 10H25-11H - Nicolas Dejenne (ATER à Paris III – Sorbonne Nouvelle, UMR 7528 Mondes iranien et indien) Le personnage du vratya (ascète gyrovague) dans la littérature sanskrite ancienne 
  • 11H-11H35- Marie-Luce Barazer-Billoret (MCF à Paris III – Sorbonne Nouvelle, UMR 7528 Mondes iranien et indien) Ascétisme et marginalité : l’exemple de quelques sectes shivaïtes 

11H35-12h : Questions et discussion 

Pause déjeuner de 12h à 14h  

DEUXIEME PARTIE

Présidente de séance : Ariane Bendavid (MCF à Paris Sorbonne - Paris IV) 

  • 14H-14H35 – José Costa (MCF à Paris III – Sorbonne Nouvelle) La figure du marginal dans la littérature rabbinique ancienne : aperçu général  
  • 14H35-15H10 - Nicolas Baguelin (doctorant en Etudes hébraïques à Paris III) Les Minim (sectaires, hérétiques) dans les textes rabbiniques. 

Pause café 15 min 

  • 15H25-16H - Eve Feuillebois (MCF à Paris III – Sorbonne Nouvelle, UMR 7528 Mondes iranien et indien)  Le qalandar : un soufi errant à la conduite scandaleuse. Fiction et réalité dans la Perse médiévale (11e-15e siècle) 
  • 16H-16H35 –  Laurent Albaret (doctorant à l’EHESS, UMR 5648, CNRS, Lyon 2) « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens » : L'hérésie dans la littérature et les sources inquisitoriales aux XIIIe et XIVe siècles.  

16H35-17H : Questions et discussion 

JEUDI 15 AVRIL 2010 

Paris-Sorbonne, 17 rue de la Sorbonne, 75005 Paris, Bibliothèque de la LGC

PREMIERE PARTIE :  Les altérités stigmatisantes

Président de séance : Jean-Patrick Guillaume (PU Paris III – Sorbonne Nouvelle, UMR 7597 Laboratoire d’histoire des théories linguistiques) 

  • 9H-9H35 – Victoire Feuillebois (AMN à l’Université de Poitiers, Lettres modernes, EA 3816 FoReLL « Formes et représentations en linguistique et littérature ») "Deformity is daring" : le stigmate physique à l'épreuve de la scène dans le Difforme transformé de Byron 
  • 9H35-10H10 - Zaïneb Ben Lagha (MCF à Paris III – Sorbonne Nouvelle, EA 1734 Centre d’études arabes et Orient contemporain) La transfiguration du marginal dans 'Urs al-Zayn d'al-Tayyib Sâlih 

Pause café 15 min 

  • 10H25-11H - Yann Richard (PU à Paris III – Sorbonne Nouvelle, UMR 8584 « Laboratoire d’étude sur les monothéismes ») Le personnage de Majnûn dans le roman Leili et Majnun de Nezâmi (12e siècle) 
  • 11H-11H35 – Rima Sleiman (ATER à l’INaLCO)  La représentation de l'homosexuel à travers Hajar al-dahik de Hoda Barakat

11H35-12H – Questions et discussion

Pause déjeuner de 12h à 14h

DEUXIEME PARTIE : Identités, communautés et marginalité

Président de séance : Boutros Hallaq (PU à Paris III – Sorbonne Nouvelle, directeur de l’EA 1734 « Centre d’études arabes et Orient contemporain ») 

  • 14H-14H35 - Michèle Tauber (MCF à Paris 8) Le  taloush  ou la double marginalité dans la littérature hébraïque (fin XIXè-début XXè siècle)  
  • 14H35-15H10 - Anne Castaing (post-doctorante à l’INaLCO) « Nous sommes tous des réfugiés » : exil, errance et Partition dans le « nouveau roman » hindi. 

Pause café de 15 min 

  • 15H25-16H - Emilie Picherot (CC à Paris Sorbonne - Paris IV, EA CRLC) Le faux littéraire, dernier refuge des Morisques face à la marginalisation : étude d’un manuscrit apocryphe de Miguel de Luna 
  • 16H-16H35 – Shiheb Dghim (doctorant à Paris III – Sorbonne Nouvelle) De l'élection à la marginalité : Portrait d'un étranger dans le roman La perversion des lieux de l'Égyptien Sabri Mussa 

16H35-17H- Questions et discussion 

VENDREDI 16 AVRIL 2010 : Marginalités intellectuelles et contre-cultures

Paris III, Centre Censier, 13, rue Santeuil, 75005 Paris, Salle 414 

PREMIERE PARTIE

Présidente  de séance : Muriel Détrie (MCF Paris III – Sorbonne Nouvelle, EA 172 Centre d’études et de recherches comparatistes) 

  • 9H-9H35 – Frédéric Lagrange (MCF HDR à Paris Sorbonne – Paris IV) Le marginal comme modèle national : fumeurs de haschich et gueux sublimes dans le āli ēa de Ḫayrī Šalabī 
  • 9H35-10H10 - Azar Mazaji (doctorante à l’INaLCO)  Les Lutis (« fripons, bandits d’honneur ») dans la littérature persane du XXe siècle 

Pause café 15 min

  • 10H25-11H - Didier Chiche (MCF à l’Université Konan, Japon) Visages de la marginalité chez les intellectuels japonais : le « cas » Dazai 
  • 11H-11H35 - Annie Bergeret Curien (CR au CNRS, Maison des Sciences de l’Homme) Le romancier Xu Xing, ou l'itinéraire d'un enfant errant devenu grand. 

11H35-12H  Questions et discussion 

Déjeuner de 12h à 14h

DEUXIEME PARTIE

Présidente de séance : Zaïneb Ben Lagha (MCF à Paris III – Sorbonne Nouvelle, EA 1734 Centre d’études arabes et Orient contemporain) 

  • 14H-14H35 - Yen-Maï Tran-Gervat (MCF à Paris III – Sorbonne Nouvelle, EA 172 Centre d’études et de recherches comparatistes) La marginalité paradoxale de l'excentrique : réflexions sur la figure de "l'humoriste" en Angleterre au XVIIIe siècle 
  • 14h35- 15h10 – Alpha Oumarou Ba (doctorant à l’INaLCO, Llacan)  Moussa Môlo : quelques aspects de son statut  de héros marginal selon une des versions de l’épopée peule du Fouladou (Sénégal, Guinée Bissau, Gambie)  

15H10-15H30  Questions et discussion

  • 15h30-16h - Stéphane Michaud, PU à Paris III – Sorbonne Nouvelle, EA 172 Centre d’études et de recherches comparatistes

Clôture du colloque : Eléments de synthèse et de conclusion

Catégories

Lieux

  • Paris III, Censier, 13 rue Santeuil, salles 414 et Las Vergnas
    Paris, France

Dates

  • vendredi 16 avril 2010
  • lundi 12 avril 2010
  • mardi 13 avril 2010
  • mercredi 14 avril 2010
  • jeudi 15 avril 2010

Fichiers attachés

Mots-clés

  • littérature générale et comparée, marginal, problèmes de société, exclusion, transgression

Contacts

  • Eve Feuillebois
    courriel : feuillebois-pierunek [at] wanadoo [dot] fr

Source de l'information

  • Eve Feuillebois
    courriel : feuillebois-pierunek [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les figures du marginal dans les littératures », Colloque, Calenda, Publié le mardi 16 mars 2010, http://calenda.org/200549