AccueilRestauration, conservation de l'architecture du mouvement moderne

Restauration, conservation de l'architecture du mouvement moderne

Restoration and the conservation of architecture of the modern movement

L'exemple de l'université Toulouse Le Mirail de Georges Candilis

The example of Georges Candilis' work, the Université Toulouse Le Mirail

*  *  *

Publié le vendredi 19 mars 2010 par Karim Hammou

Résumé

Envisager la conservation et la restauration de témoignages de l’architecture remarquable du mouvement moderne est au cœur de la question de la patrimonialisation de l’architecture du XXe siècle. La création d’un patrimoine en perpétuel devenir nécessite qu’à un moment précis, on se pose la question des moyens à employer pour qu’une architecture puisse devenir emblématique et fasse partie des objets patrimoniaux nécessaires à la construction d’un temps qui devient le passé. Pour ce faire, il faut conserver voire restaurer. L’université de Toulouse-Le Mirail (UTM), œuvre de Georges Candilis, servira de prétexte pour éclairer cette interrogation très actuelle. Le colloque se propose à partir de cette étude de cas, de faire intervenir des architectes-créateurs, des architectes spécialisés dans les problèmes de conservation et de restauration, des acteurs de l’administration du patrimoine, des historiens et des historiens de l’art.

Annonce

Envisager la conservation et la restauration de témoignages de l’architecture remarquable du mouvement moderne est au cœur de la question de la patrimonialisation de l’architecture du XXe siècle. La création d’un patrimoine en perpétuel devenir nécessite qu’à un moment précis, on se pose la question des moyens à employer pour qu’une architecture puisse devenir emblématique et fasse partie des objets patrimoniaux nécessaires à la construction d’un temps qui devient le passé. Pour ce faire, il faut conserver voire restaurer.

En raison d’enjeux en partie financiers, se pose alors le problème du choix : que conserver, pourquoi conserver, comment conserver ? On connaît désormais les critères de choix et les moyens de conservation et de restauration convoqués pour les architectures insignes ou exemplaires jusqu’au milieu du 20ème siècle. En revanche, les modes opératoires afférents aux architectures postérieures ne sont encore ni strictement définis, ni ne répondent à des mises en œuvre systématiques. La question de la pérennité des matériaux utilisés est en partie responsable de cet état de fait.

L’Université de Toulouse-Le Mirail (UTM), œuvre de Georges Candilis, servira de prétexte pour éclairer cette interrogation très actuelle. L'université  est en effet engagée aujourd’hui dans une restructuration de son site,  qui oblige à repenser l'architecture de Georges Candilis. Les interventions tenteront de répondre  aux questions qui se posent sous l'angle du comparatisme international et en tenant compte des contextes socio-économiques.
 Le colloque se propose à partir de cette étude de cas, de faire intervenir des architectes-créateurs, des architectes spécialisés dans les problèmes de conservation et de restauration, des acteurs de l’administration du patrimoine, des historiens et des historiens de l’art.

PROGRAMME

Jeudi 08 avril 2010

UTM- Amphi 2

L’UTM, Georges Candilis

9h30 Accueil des intervenants

Accueil des participants

10h00 Mot d’accueil du président de l’Université, Daniel Filâtre

10h15 Introduction au colloque, Luce Barlangue, Catherine Compain-Gajac et JeanNayrolles, Université Toulouse-LeMirail

  • 10h30 LeMirail, du château à l'Université, XVIIe-XVIIIe siècle, Pascal Julien, Université Toulouse-LeMirail
  • 11h00 Éléments d’introduction à la notion de conservation- restauration de l’architecture. Catherine Compain-Gajac, Université Toulouse-LeMirail
  • 11h20 Contexte politique, économique, social et architectural de la construction de l'Université de Toulouse-Le-Mirail, Danièle Voldman, CNRS-CHS, université Paris 1 Sorbonne
  • 11h50 Faut-il reconstruire le campus de l’université du Mirail ? Jean-MichelMinovez, Université Toulouse-LeMirail

 

  • 14h30 Toulouse-Le Mirail, son université… l’UTM une empreinte emblématique des « modernes » en terre toulousaine. Peut-elle s’adapter aux évolutions dictées par le temps ? « L’arche » bâtiment d’entrée révèle cette question. Gérard Huet, Agence d’architectes Cardete et Huet , Toulouse
  • L’université duMirail : un système hautement flexible dans un monde d’une grandemobilité Rémi Papillault , ENSA Toulouse

Débat : Modérateur  Louis Peyrusse, Université Toulouse-LeMirail

  • 15h30 Est-ouest : édification et conservation de l’architecture moderne,les enjeux d’un patrimoine en mouvement, Clara Sandrini, ENSA Toulouse
  • 16h15 La modernité : une greffe difficile sur le « grand village » PierreWeidknnet, ENSA Toulouse
  • 16h45 Toulouse 45/75, Une modernité en marge.JLMarfaing, CAUE Haute Garonne
  • 17h15 Quand l’UTMdialogue avec l’art. Isabelle Alzieu, Université Toulouse-LeMirail

17h45 Visite de l’UTM, présentation du projet de reconstruction, Anne-MarieMoulis, Université Toulouse-LeMirail 

Vendredi 09 avril 2010

Auditorium des Abattoirs

Regards croisés 1

9h30 Mot d’accueil du Directeur des Abattoirs, AlainMousseigne

  • 9h45 De quelques «abattoirs» de l’architecture Moderne en France, depuis trois ans… Agnès Cailliau, DOCOMOMO, ENAP Lille
  • 10h15 Les monuments domestiques pour le plus grand nombre : une autre histoire, Daniel Pinson, Université Paul Cézanne Aix-Marseille 3
  • 11h00 Les enjeux et les pratiques de la protection du patrimoine XXe : un témoignage, de la COREPHAE à Docomomo-France, GérardMonnier, Université de Paris I Panthéon-Sorbonne
  • 11h30 L'inscription de l'œuvre  architecturale et urbaine de Le Corbusier sur la liste du Patrimoine Mondial de l'UNESCO. Nature et enjeux de la proposition, Gilles Ragot, École nationale d’architecture et du paysage de Bordeaux

 

  • 14h30 Briey-Nancy 1955-1975 : le patrimoine rebelle du logement social et de l'expérimentation, Joseph Abram, Architecture deNancy, Laboratoire d'Histoire de l'Architecture Contemporaine
  • 15h00 Démolition ? Protection ? Les grands ensembles « au pied du mur ». L’exemple de la Seine-Saint-Denis” Benoît Pouvreau, Conseil général de la Seine-Saint- Denis
  • 15h30 Bilan de la conservation de l'architecture duXXesiècle en France, Bernard Toulier, Sous-direction des études, de la documentation et de l’Inventaire, Ministère de la Culture et de la communication

16h00 Débat : Modérateur  PhilippeMoreau, DRACMidi Pyrénées

  • 16h45 Les 50 ans des Escanaux à Bagnols sur Cèze, Laurent Duport, ENSA deMontpellier, agence d’architectes C+D, Nîmes

17h15 Visite dumusée 

Samedi 10 avril 2010

Auditorium des Abattoirs

Regards croisés 2 

  • 10h00 L’architecture moderne à Bordeaux, Marc Saboya, UniversitéMichel deMontaigne, Bordeaux
  • 10h30 18 Centre d’ar(t)chitecture et de design, PFE 2008, projet de réhabilitation de la caserne de pompiers de la Benauge, construite par Ferret, Salier, Courtois en 1954 à Bordeaux, Mathieu Lebecq, Architecte, Bordeaux
  • Dialogue entre Marc Saboya et Mathieu Lebecq autour de la réhabilitation de la caserne de pompiers de la Benauge, Bordeaux, 1954.

Débat : Modérateur Louis Peyrusse

  •  11h30 Le stade maritime (marine stadium) à Miami : paysage et monument de béton en péril, Jean-François Lejeune, University ofMiami School of architecture

 12h00 Conclusions LuceBarlangue, Catherine Compain-Gajac et JeanNayrolles, Université Toulouse-LeMirail 

Comité Scientifique:

  • Claude Massu, Université Paris1
  • Jean Yves Andrieux, Université Rennes 2

Comité d'organisation:

Luce Barlangue, Catherine Compain-Gajac, Jean Nayrolles, Université Toulouse 2 Le Mirail

Lieux

  • jour 1 Université Toulouse 2 Le Mirail- jours 2 et 3 Les Abattoirs
    Toulouse, France

Dates

  • jeudi 08 avril 2010
  • vendredi 09 avril 2010
  • samedi 10 avril 2010

Mots-clés

  • histoire de l'architecture, mouvement moderne, patrimonialisation, conservation, restauration

Contacts

  • Catherine Compain-Gajac
    courriel : colloqarchimod [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Catherine Compain-Gajac
    courriel : colloqarchimod [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Restauration, conservation de l'architecture du mouvement moderne », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 19 mars 2010, http://calenda.org/200586