AccueilLes parcours professionnels : une affaire de travail

*  *  *

Publié le jeudi 01 avril 2010 par Marie Pellen

Résumé

La question des parcours professionnels renvoie largement aux enjeux tels qu’ils sont formalisés dans le champ de l’emploi et, à la frontière entre le marché et la gestion, à la notion d’employabilité. Les réflexions actuelles suggèrent de situer cette question dans d’autres cadres de référence, pour sortir des impasses révélées par l’analyse de la population active, les statistiques de l’emploi et du chômage, les éléments relatifs à la mobilité professionnelle, les informations concernant les bénéficiaires de la formation continue... Ces données quantitatives, lorsqu’elles sont mises en perspective avec les pratiques de gestion des entreprises, suscitent quelques interrogations : sur l’évaluation des compétences et son caractère souvent décontextualisé par rapport au travail ; sur les conventions de jugement actionnées ; sur la place insuffisante accordée à l’individu, pourtant censé participer activement à la construction de son employabilité. A partir de ce questionnement, la journée s’efforcera d’examiner les conditions de la construction des parcours professionnels.

Annonce

Paris, vendredi 11 juin 2010

Journée d'études et d'échanges autour du n° 181 de la revue Education permanente
organisée en partenariat avec le Conservatoire national des arts et métiers et l'Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail.

La question des parcours professionnels renvoie largement aux enjeux tels qu’ils sont formalisés dans le champ de l’emploi et, à la frontière entre le marché et la gestion, à la notion d’employabilité. Les réflexions actuelles suggèrent de situer cette question dans d’autres cadres de référence, pour sortir des impasses révélées par l’analyse de la population active, les statistiques de l’emploi et du chômage, les éléments relatifs à la mobilité professionnelle, les informations concernant les bénéficiaires de la formation continue... Ces données quantitatives, lorsqu’elles sont mises en perspective avec les pratiques de gestion des entreprises, suscitent quelques interrogations : sur l’évaluation des compétences et son caractère souvent décontextualisé par rapport au travail ; sur les conventions de jugement actionnées ; sur la place insuffisante accordée à l’individu, pourtant censé participer activement à la construction de son employabilité. De même, alors que les dynamiques organisationnelles rendent difficile la stabilisation d’une offre de travail de qualité (au sens de sa lisibilité, de sa cohérence avec les compétences recherchées, de son articulation avec un management du travail), la notion d’employeurabilité peut se révéler efficace pour poser le problème de la construction des parcours professionnels. A partir de ce questionnement, la journée s’efforcera d’examiner les conditions de la construction des parcours professionnels.

9 h 15     Ouverture de la journée, par Christian Forestier, administrateur général du CNAM.

9 h 30    Introduction de la journée par Guy Jobert, professeur titulaire de la chaire de formation des adultes au CNAM, président du conseil scientifique de l’ANACT.

9 h 45    Construire une vie professionnelle n’est pas un acte de gestion
    Pascale Levet, directrice technique et scientifique de l’ANACT.

10 h 30    Les parcours professionnels : une affaire de reconnaissance
    Table ronde animée par Michel Parlier (ANACT), avec :
  • Frédéric Bruggeman, directeur associé d’Amnyos Mutations économiques ;
  • Annie Jolivet, chercheuse à l’Institut de recherches économiques et sociales ;
  • Even Loarer, professeur titulaire de la chaire de psychologie de l’orientation au CNAM, directeur de l’INETOP ;
  • Christophe Paulino, psychosociologue du travail et des organisations, ancien DRH, consultant au cabinet Aegist Conseil.
13 h 45    Les parcours professionnels : une affaire d’acquisition
    Vincent Merle, titulaire de la chaire Travail, emploi, acquisitions professionnelles au CNAM.

14 h 15    Les parcours professionnels : une affaire de projection
    Table ronde animée par Emmanuelle Saint-Genis (ANACT), avec :
  • Bernard Masingue, directeur de formation chez Veolia environnement ;
  • Aline Scouarnec, professeure des universités à l’IAE de Caen et à l’ESSEC ;
  • Michèle Vincent, directrice des ressources humaines chez Aegis Media France.
16 h     Construire une vie professionnelle, organiser les liens entre conditions de travail et employabilité
Synthèse de la journée par Bernard Gazier, membre de l’Institut universitaire de France, professeur de sciences économiques à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Montant de l’inscription :

60 euros – Etudiant, chômeur, retraité (inscrit à titre personnel) : 38 euros

Lieu

Conservatoire national des arts et métiers
292 rue Saint-Martin – 75003 PARIS
amphithéâtre T (Jean Fourastié) accès 11

Renseignements et inscriptions

Education permanente
16, rue Berthollet  –  94113 ARCUEIL
educperm@wanadoo.fr – www.education-permanente.fr

Catégories

Lieux

  • CNAM, 292 rue Saint-Martin
    Paris, France

Dates

  • vendredi 11 juin 2010

Fichiers attachés

Mots-clés

  • compétence, formation, gestion, management, emploi, employabiité, parcours professionnels

Contacts

  • Daniel Wilk
    courriel : educperm [at] wanadoo [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Daniel Wilk
    courriel : educperm [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les parcours professionnels : une affaire de travail », Informations diverses, Calenda, Publié le jeudi 01 avril 2010, http://calenda.org/200715