AccueilCopie et imitation, source de création dans la production textile du Moyen Âge à nos jours

Copie et imitation, source de création dans la production textile du Moyen Âge à nos jours

Copy and imitation, creative sources in textile production from the Middle Ages to the present day

Aspects économiques, techniques, juridiques et artistiques

*  *  *

Publié le mercredi 31 mars 2010 par Karim Hammou

Résumé

L'Association française pour l'étude des textiles organise ses journées d'études annuelles sur le thème de la copie et de l'imitation. Ces journées se dérouleront les 26 et 27 novembre 2010 à Lyon en partenariat avec le musée des Tissus de Lyon et Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes (LARHRA UMR 5190)

Annonce

Copie et imitation, source de création dans la production textile du Moyen-âge à nos jours (aspects économiques, techniques, juridiques et artistiques)

La question de la copie et de l’imitation est au cœur des processus de transmission qui ont favorisé le développement de l’industrie textile en Europe. L’industrie et particulièrement le domaine textile fonctionnent depuis longtemps sur le mode de l’appropriation des savoir-faire technique et artistique. La diffusion des procédés techniques et créatifs entre les continents, entre les pays et entre différents produits textiles s’est faite en partie par un processus de copie et ou d’imitation. La copie est avant tout liée au domaine de la création, copie de dessins, de motifs ou imitation de procédés décoratifs ; aussi n’est-elle pas un problème spécifique au monde du textile. Ce qui distingue les productions et les fabricants textiles est davantage la manière de concevoir la copie et les moyens mis en place pour s’en protéger.

La copie est d’abord un phénomène récurrent dans l’industrie textile mais également dans d’autres productions basées sur le dessin comme le papier peint. La copie est un moyen fréquent d’économiser la création de dessins, facilitant la diffusion des nouveautés entre les pays mais surtout entre les entreprises innovantes et les fabriques diffusant à moindre coût des idées déjà connues. Cet aspect de la copie plus ou moins servile doit être abordé du point de vue de la réglementation et des moyens mis en place pour lutter contre la copie des dessins, autant du point de vue des fabricants eux-mêmes que des pouvoirs publics.

Les différentes branches de l’industrie textile se sont en effet souvent développées dans un premier temps en copiant, en imitant des produits importés de l’étranger. La copie comme l’imitation ont favorisé la diffusion de nouvelles formes, débouchant rapidement sur d’autres créations et innovations artistiques. La copie se fait alors inventive en fonction de différents critères : selon les goûts de la clientèle, selon des critères d’ordre économique mais aussi selon les nécessités techniques propres à chaque type de fabrication textile.

Le programme de la journée d’études pourra s’articuler autour des thèmes suivants en faisant appel à des disciplines variées, histoire, histoire de l’art, droit, anthropologie… mais aussi à des intervenants venant du monde de la création et de l’industrie pour évoquer ces problèmes tels qu’ils se posent aujourd’hui :

  • La copie ou l’imitation comme source de diffusion et comme élément d’inventivité :
  • Copie et imitation, une source de diffusion de modèles
  • Copie et imitation, une source de création
  • Les processus d’imitation entre différentes productions
  • Les processus de diffusion entre création textile et art contemporain
  • La société devant les phénomènes des copies et des imitations textiles, entre usage et répression :
  • Les moyens législatifs mis en place en Europe en fonction des époques et des productions textiles
  • L’attitude des fabricants et des industriels devant le phénomène et les différents moyens pour lutter contre la copie des dessins
  • Editeurs et designers dans le textile face à la mondialisation

Journée d’études organisée par l’Association Française d’Etude sur le Textile (AFET), le musée des Tissus de Lyon et Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes (LARHRA UMR 5190).

LYON, musée des Tissus, 26-27 novembre 2010 

Comité d’organisation :

Florence Charpigny (Ingénieure de recherche UMR 5190-LARHRA) ; Aziza Gril-Mariotte (UMR 6570-TELEMME) ; Maria-Anne Privat-Savigny (Directeur et Conservateur en chef du Patrimoine du musée des Tissus et du musée des Arts Décoratifs de Lyon)

Coordination : Aziza Gril-Mariotte (Chercheur-associé Aix-Marseille I)

Les propositions de communication (1500 signes max), accompagnées d’un bref curriculum vitae (15 lignes maxi), devront être envoyées

avant le 30 juin 2010 à l’adresse suivante : gril-mariotte@wanadoo.fr 

Lieux

  • Musée des Tissus de Lyon
    Lyon, France

Dates

  • mercredi 30 juin 2010

Fichiers attachés

Mots-clés

  • histoire industrielle, industrie textile, création textile, propriété industrielle et artistique

Contacts

  • Gril-Mariotte #
    courriel : gri-mariotte [at] wanadoo [dot] fr

Source de l'information

  • Aziza Gril-Mariotte
    courriel : aziza [dot] gril-mariotte [at] uha [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Copie et imitation, source de création dans la production textile du Moyen Âge à nos jours », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 31 mars 2010, http://calenda.org/200725