AccueilLes effets pervers. Septième journée du patrimoine culturel immatériel

Les effets pervers. Septième journée du patrimoine culturel immatériel

Perverse effects. Seventh day of immaterial cultural heritage

*  *  *

Publié le vendredi 09 avril 2010 par Karim Hammou

Résumé

Dans le cadre du Festival de l’imaginaire, la Maison des cultures du monde organise la septième Journée du patrimoine culturel immatériel. Ce rendez-vous annuel est l’occasion d’une réflexion sur la mise en œuvre de la Convention de l’UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel. Cette édition permettra d'envisager les risques, afin de les prévenir, que pourraient courir les éléments du patrimoine qui sont et seront inscrits sur les listes.

Annonce

LES EFFETS PERVERS
7e Journée du Patrimoine Culturel Immatériel
dans le cadre du 14e Festival de l’Imaginaire
en collaboration avec la Commission Nationale Française pour l’Unesco

Il y a six ans la Maison des Cultures du Monde créait, dans le cadre du Festival de l'Imaginaire, en collaboration avec la Commission Nationale Française pour l'UNESCO et avec le soutien du Ministère de la Culture, une « journée du patrimoine culturel immatériel ». Depuis, ce rendez-vous annuel permet aux praticiens, aux responsables d'organisations gouvernementales et non gouvernementales, au public en général, de se tenir informé et de participer à une réflexion sur la mise en œuvre de la Convention de l'UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.

Adoptée en 2003, cette Convention est opérationnelle depuis juin 2008 et les premières inscriptions sur la liste de sauvegarde et sur celle représentative ont déjà eu lieu.

Il est sans doute trop tôt pour tirer des conclusions des conséquences de ces inscriptions, mais on peut d'ores et déjà réfléchir,à la lumière de l'expérience des « chefs d'oeuvre du patrimoine oral et immatériel », aux risques (afin de les prévenir) que pourraient courir les éléments du patrimoine immatériel qui sont et seront inscrits sur les listes.

Cette réflexion sera aussi l'occasion de mieux préciser ce que l'on entend par « patrimoine culturel immatériel » afin d'éviter des malentendus qui ont tendance à foisonner ces derniers temps un peu partout et, assez étrangement, particulièrement en France.

Plusieurs « témoins » participeront à cette rencontre qui, comme celles qui l'ont précédée, devrait apporter une contribution complémentaire à la mise en pratique d'une Convention essentielle pour la sauvegarde de la créativité humaine toujours menacée par les phénomènes d'uniformisation et de récupération mercantile et affairiste.

Chérif Khaznadar

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Lundi 12 avril de 18h à 20h

MAISON DES CULTURES DU MONDE

Animée par Chérif Khaznadar
Président de l’Assemblée générale des États parties à la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel (UNESCO)

Avec la participation de (par ordre alphabétique) :

  • Panayiota Andrianopoulou, Ethnologue, département du patrimoine culturel immatériel au Ministère grec de la culturel
  • Chiara Bortolotto, Anthropologue, École des Hautes Études en Sciences Sociales
  • Nathalie Heinich, Sociologue, directeur de recherche au CNRS, membre du CRAL (Centre de recherches sur les arts et le langage : EHESS, Paris) et membre associée au LAHIC (Laboratoire d’anthropologie et d’histoire sur l’institution de la culture : CNRS, Ministère de la Culture, EHESS)
  • Mark Jacobs, Historien, ethnologue, directeur de l’Interface flamande pour le patrimoine culturel (FARO, Bruxelles)

Lieux

  • Maison des Cultures du Monde, 101 bld Raspail
    Paris, France

Dates

  • lundi 12 avril 2010

Fichiers attachés

Mots-clés

  • patrimoine, culture, UNESCO

Contacts

  • Solange Arnette
    courriel : presse [at] mcm [dot] asso [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Maison des cultures du monde
    courriel : communication [at] mcm [dot] asso [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les effets pervers. Septième journée du patrimoine culturel immatériel », Informations diverses, Calenda, Publié le vendredi 09 avril 2010, http://calenda.org/200799