AccueilAlphonse Bertillon et l'identification des personnes, 1880-1914

Alphonse Bertillon et l'identification des personnes, 1880-1914

Alphonse Bertillon and the Identification of Persons, 1880-1914

Projet Bertillon

The Bertillon Project

*  *  *

Publié le mercredi 21 avril 2010 par Marie Pellen

Résumé

Bertillon et l’identification des personnes, 1880-1914 développe un travail pluridisciplinaire, collectif et international consacré à l’histoire de la police d’identification entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle. Centré sur la figure d’Alphonse Bertillon, ce projet propose une vue panoramique de son parcours, de son œuvre et des techniques innovantes d’identification auxquelles il contribua directement. Durant cette période charnière, un changement de régime modifie en profondeur les manières d’identifier les individus et l’identification devient une question centrale à tous les échelons de l’organisation des sociétés au sein desquelles les liens entre les instances de pouvoir et les administrés sont profondément renouvelés. Des questions posées depuis toujours – comment reconnaît-on une personne ? Comment définir son identité ? – accèdent au rang de problème politique de première importance et mobilisent des experts issus de multiples champs scientifiques.

Annonce

Le domaine judiciaire et les recherches en matière de police jouent un rôle déterminant dans cette évolution. Le mouvement enclenché par Alphonse Bertillon en France provoque en effet la constitution de services spécialisés dans l’identification des personnes un peu partout dans le monde. Les nouvelles techniques mises en œuvre sont tout d’abord appliquées aux délinquants et criminels, puis progressivement à des catégories plus larges de population spécialement surveillées par les autorités de police. La diffusion de ces techniques auprès d’un vaste public, notamment par le biais de la presse et des expositions internationales, entraîne aussi rapidement l’apparition de multiples projets d’extension de l’identification judiciaire au domaine civil. De fait, le champ judiciaire influence donc directement certaines pratiques civiles, telles que les opérations de recensement ou de réorganisation de l’état civil.

Plusieurs thèmes seront particulièrement considérés :

- La diffusion internationale de l’identification judiciaire.

Il s’agira de répertorier les différents services d’identification institués à travers le monde et de s’intéresser aux conditions politiques et institutionnelles dans lesquelles ont été mises en place des structures spécialisées au sein des services de police et de justice, particulièrement en Europe et dans les Amériques. Les enjeux de l’identification des personnes dans le contexte colonial reste un domaine encore très peu étudié. On se propose aussi d’explorer cette thématique en interrogeant les spécificités des cadres réglementaires et des technologies d’identification appliquées aux populations colonisées, ainsi que les divers débats et réactions que les dispositifs déployés ont suscités. Des comparaisons entre les différents empires coloniaux pourront être ainsi dégagées, permettant d’enrichir les connaissances sur l’administration des individus et le domaine judiciaire dans ce contexte.

- Réseaux de savoir et technologies d’identification.

Il est envisagé de valoriser des travaux originaux portant sur les technologies employées afin d’identifier les personnes. Les études consacrées à la généalogie de ces technologies, comme l’anthropométrie, la photographie judiciaire ou la dactyloscopie, et à la socio-histoire des sciences de l’identification sont encouragées. Les dynamiques propres au milieu savant dans lequel se sont développées ces technologies restent encore peu documentées. De multiples champs scientifiques se rencontrent au carrefour des sciences de l’identification. Il s’agira de mieux comprendre l’influence de certaines sciences comme l’anthropologie, la médecine et la médecine légale, ainsi que celle de savants issus de branches aussi diverses que la bibliographie, la chimie ou les sciences naturelles. Les incidences du recours aux nouvelles techniques d’identification dans les procédures de l’enquête judiciaire figure également parmi les pistes possibles d’investigation.

- Les pratiques de l’identification.

Une attention particulière sera accordée aux pratiques de l’identification. Dans le champ policier, l’interaction entre les différentes forces investies dans le travail d’identification mérite d’être analysée rigoureusement, en particulier à partir de cas d’études locales qui manquent à la connaissance des pratiques. L’enseignement des techniques d’identification et leurs apprentissages, la mise en place d’une didactique particulière et les enjeux de la formation des agents pourront être également considérés. Plus globalement, la transmission d’un ensemble de savoirs, la mise en pratique de ces connaissances, l’organisation des institutions qui contribuent à leur diffusion, les dispositifs réglementaires et le travail quotidien des agents pourront faire l’objet de traitements approfondis.

Cet appel à contribution souhaite réunir des articles de 30 000 signes environ rédigés en français ou en anglais qui apparaîtront sur le site en ligne Alphonse Bertillon et l’identification des personnes, 1880-1914 hébergé par la plate-forme Criminocorpus. Portail sur l’histoire de la Justice, des crimes et des peines. Les articles sélectionnés seront mis en ligne sous format html et pourront être accompagnés d’un appareil iconographique et documentaire.

Les auteurs intéressés doivent envoyer un résumé limité à 3 000 signes avant le 1er septembre 2010 à des fins d’évaluation par les coordinateurs.

Les articles devront être remis à la date du 1er décembre 2010 et leur mise en ligne intégrale est prévue pour le 1er février 2011. Une édition des articles publiés en ligne est envisagée courant 2011 sous la forme d’un volume publié en français ou en anglais.

Call for papers

Judicial developments and policing research played a crucial role in this evolution, as the movement initiated in France by Alphonse Bertillon quickly sparked a global surge in the creation of identification departments. After being first applied to delinquents and criminals, use of these novel techniques was extended to larger categories of the population, whom police authorities specifically wanted to monitor. The general public was able to discover these techniques in the press and at international fairs, a dissemination which quickly brought about a multitude of other projects, further extending the influence of judicial identitification into the civil society. Indeed, the legal field directly influenced a number of civil practices, such as the reorganizing of census or civic registration operations.

Several topics will be considered in particular:

- The International Dissemination of Judicial Identification.

The purpose is to list the various identification departments that were created throughout the world, and document the political and institutional climate that presided over the implementation of specialized set-ups within police and justice departments, especially in Europe and the Americas. Very little research has been devoted to the implications of the identification of persons in a colonial context. This area might also be researched by exploring the specifics of the regulatory frameworks and identification technologies that were applied to colonized populations, as well as the numerous discussions and reactions elicited by the systems that were deployed. This will enable a comparative study of the various colonial empires, thus enriching our knowledge of both the administration of individuals and the judicial field in that context.

- Knowledge Networks and Identification Technologies.

We are considering promoting original work about person identification technology. Research pertaining to the inception of such technologies – e.g. anthropometry, criminal photography, or dactyloscopy – and to a socio-history of identification science is encouraged. Little is known about the dynamics of the knowledge background against which these technologies have developed. Multiple scientific fields converge at the crossroad of identification science. The influence of certain areas – such as anthropology, medicine, and forensic medicine – and scientists from such diverse fields as bibliography, chemistry, or natural science, needs to be better understood. The consequences of the use of novel identification techniques in judicial inquiry procedures is another possible lead for investigation.

- Identification Practices Particular attention will be paid to identification practices.

In the policing area, interactions between the various forces involved in person identification deserves some rigorous analysis work, based especially on local case studies, which are in short supply in our knowledge of these practices. The teaching of identification techniques and learning, the implementation of specific didactics, and issues in the training of officers may be considered as well. More broadly, topics deserving in-depth treatment include the transmission of a body of knowledge and the implementation thereof, organizational aspects of the institutions contributing to their dissemination, regulatory set-ups, and the daily work of officers.

This call for papers welcomes 30,000-sign articles in French or English. These contributions will be published online, within the framework of Alphonse Bertillon and the Identification of Persons, 1880-1914, a website hosted by the Criminocorpus platform (Criminocorpus, a Portal on the History of Justic, Crime, and Punishment.) Selected articles will be posted online in html format and can be supplemented by iconography and documents.

Authors interested in submitting a paper are invited to send a 3,000-sign abstract before September 1st, 2010.

Abstracts will be evaluated by the project coordinators. The deadline for paper submission is December 1st, 2010. Accepted articles will be posted online on February 1st, 2011. Subsequent publication of online articles in book format (either in English or French), sometime during 2011, is currently under consideration.

Dates

  • mercredi 01 septembre 2010

Mots-clés

  • identification, police, judiciaire, criminologie, criminalistique

Contacts

  • Ilsen About
    courriel : ilsen [dot] about [at] gmail [dot] com
  • pierre piazza
    courriel : pierrepiazza [at] free [dot] fr
  • Projet Bertillon
    courriel : projetbertillon [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Ilsen About et Pierre Piazza ~
    courriel : projetbertillon [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Alphonse Bertillon et l'identification des personnes, 1880-1914 », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 21 avril 2010, http://calenda.org/200913