AccueilL'impact du monde atlantique sur les « anciens mondes » africain et européen du XVe au XIXe siècle

L'impact du monde atlantique sur les « anciens mondes » africain et européen du XVe au XIXe siècle

The Impact of the Atlantic World on the "Old Worlds" in Africa and Europe from the Fifteenth to the Nineteenth Centuries

*  *  *

Publié le mercredi 05 mai 2010 par Karim Hammou

Résumé

Loin d’être clos le monde atlantique, formé entre le XVe et le XIXe siècle, entretenait des relations étroites avec la Méditerranée, l’océan Indien et le Pacifique. Sa spécificité résidait toutefois dans la conjonction de trois grands phénomènes historiques dont les effets croisés ne se retrouvent nulle part ailleurs : la colonisation européenne, la traite négrière, l’esclavage racialisé. Cette symbiose a produit en retour des modifications plus ou moins profondes des « anciens mondes » d’où sont partis massivement les populations ayant le plus transformé le « nouveau monde ». Le colloque a pris le parti de renverser les perspectives en se centrant sur les transformations des mondes africains et européens à cause de leur profonde insertion dans des dynamiques transatlantiques. La réflexion proposée se veut un appel aux historiens africanistes et européanistes à mobiliser leur expertise pour enrichir un débat largement ouvert en lui assignant une direction peu usitée et en rassemblant ainsi toute la communauté historienne concernée par l'histoire atlantique.

Annonce

Colloque international sur « L’impact du monde atlantique sur les ‘Anciens Mondes’ africain et européen du XVe au XIXe siècle » 

Nantes, 7-9 juin 2010

Organisation

  • Guy Saupin, Université de Nantes,CRHIA
  • Cécile Vidal, EHESS, MASCIPO

Comité scientifique

  • Natacha Coquery, Université de Nantes
  • Antonio de Almeida Mendès, Université de Nantes
  • Gérard Le Bouëdec, Université de Bretagne Sud
  • Catarina Madeira-Santos, EHESS
  • Silvia Marzagalli, Université de Nice
  • Jacques Péret, Université de Poitiers
  • François-Joseph Ruggiu, Université de Paris IV-Sorbonne
  • Guy Saupin, Université de Nantes
  • Clément Thibaud, Université de Nantes
  • Cécile Vidal, EHESS, MASCIPO

Perspectives du colloque

Loin d’être clos le monde atlantique, formé entre le XVe et le XIXe siècle, entretenait
des relations étroites avec la Méditerranée, l’océan Indien et le Pacifique. Sa spécificité
résidait toutefois dans la conjonction de trois grands phénomènes historiques dont les effets
croisés ne se retrouvent nulle part ailleurs : la colonisation européenne, la traite négrière,
l’esclavage racialisé. Cette symbiose a donné lieu à la naissance de sociétés totalement
inédites dans les Amériques, différentes des sociétés originelles, européennes, africaines et
amérindiennes. Elle a également produit en retour des modifications plus ou moins profondes
des « Anciens Mondes » d’où sont partis massivement les populations ayant le plus
transformé le « Nouveau Monde ».

Si la nouvelle histoire atlantique a été accueillie avec enthousiasme, elle a également suscité
de vives discussions. Parmi les nombreuses critiques formulées à son encontre subsiste le
risque que le nouveau courant historiographique ne soit, selon Alison Games, qu’« une
histoire élargie des Amériques coloniales ». Désireux de vérifier la pertinence du paradigme
atlantique grâce à un nouvel angle d’attaque, le colloque a donc pris le parti de renverser
les perspectives en se centrant sur l’analyse des transformations des mondes africains et
européens à cause de leur profonde insertion dans des dynamiques transatlantiques.
Alors que la nouvelle histoire atlantique a surtout été investie par des  historiens
américanistes, même si un déséquilibre au profit de l’Amérique du Nord est flagrant, la
réflexion proposée se veut un appel aux historiens africanistes et européanistes à mobiliser
leur expertise pour enrichir un débat largement ouvert en lui assignant une direction peu
usitée et en rassemblant ainsi toute la communauté historienne concernée par l’histoire
atlantique.

L’Afrique et l’Europe seront considérées ensemble. Ce sont en effet les migrations
conjointes d’Africains et d’Européens qui donnèrent naissance au monde atlantique.
L’histoire atlantique commence de surcroît avec les explorations portugaises le long des
côtes atlantiques de l’Afrique à partir du début du XVe siècle. Ces voyages furent à
l’origine de phénomènes de longue durée : le démarrage de la traite africaine atlantique
d’abord en direction de l’Europe avant de basculer vers les Amériques, la mise en place
du modèle de la grande plantation esclavagiste dans l’Atlantique euro-africain avant son
transfert au « Nouveau Monde », la formation des premières sociétés créoles. Pour autant,
l’Europe et l’Afrique n’étaient pas liées par la même relation impériale qui unissait l’Europe
et les Amériques. La traite négrière se développa précisément en raison du maintien de
la souveraineté des royaumes africains. Ce n’est qu’à partir du milieu du XIXe siècle que les
Européens commencèrent à véritablement coloniser l’Afrique, alors que la traite négrière
transatlantique était partout abolie. La comparaison de l’impact de la formation d’un monde
atlantique sur l’Europe et sur l’Afrique sera ainsi au cœur des problématiques de ce colloque. 

Les articles pré-circuleront. Durant le colloque, chaque article sera résumé en 15 minutes afin de donner plus de temps au débat qui sera initié par un commentaire de 15 à 20 minutes. Les langues de colloque seront le français, l’anglais et l’espagnol.  

Lundi 07 juin 2010

Cité internationale des Congrès – Nantes Métropole 

08h30-09h15 : Accueil 

09h15-10h : Ouverture du colloque

  • Frédéric Hurlet, Directeur de l’UFR Histoire, Histoire de l’Art et Archéologie, Université de Nantes
  • Michel Catala, directeur du CRHIA
  • Yannick Guin, VP de Nantes Métropole pour l’enseignement supérieur et la recherche
  • Christophe Clergeau, Responsable de la Région des Pays de la Loire pour l’enseignement supérieur

Introduction scientifique :

  • Guy Saupin, Université de Nantes (France)
  • Cécile Vidal, EHESS, MASCIPO (Paris, France)

10h00-12h00 : Séance  1 : Quelles Europes et quelles Afriques ?

Président de séance : Martine Acerra, Université de Nantes (France)

  • Olukoya Ogen, Osun State University (Osogbo, Nigeria) : « Regional Variations and Localized Impact : A Comparative Analysis of the Dynamics of the Trans-Atlantic Slave Trade in Eastern Yorubaland, 1807-1950) »
  • Olivier Le Gouic, Université de Bretagne Sud (Lorient) : « Lyon et l’Atlantique au XVIIIe siècle »
  • Xavier Alberdi Lonbide et Carlos Rilova Jericó, UPV/EHE, ZEHAZTEN Zerbitu Kulturalak (San Sebastián, Espagne) : « La Guipuzcoa de la edad moderna : un territorio volcado a ultramar »

Commentaires : Aka Kouamé, Université de Cocody (Abidjan, Côte d’Ivoire), Institut d’Études avancées (Nantes, France) 

13h30-15h30 : Séance 2 : Les effets du commerce atlantique sur l’économie et la croissance européenne

Présidente de séance : Natacha Coquery, Université de Nantes (France)

  • Guillaume Daudin, Université de Lille I (France) : « Profits du commerce international et croissance européenne avant la révolution industrielle »
  • Catia Antunes, Leiden University (Pays-Bas), et Filipa Ribeiro da Silva, University of Hull (Angleterre): « The Western African Trade and the Slave Trade in the Business Portfolio of Amsterdam’s Entrepreneurs and Businessmen (1580-1670s) »
  • Gérard Le Bouëdec et Hiroyasu Kiizuka, Université de Bretagne Sud (Lorient, France) : « L’économie atlantique et la reconfiguration des échanges intermédiaires sur la façade atlantique (milieu XVIIe-fin XVIIIe siècle) : circuits et acteurs »

Commentaires : Silvia Marzagalli, Université de Nice (France) 

16h00-18h00 : Séance 3 : Le commerce atlantique : nouvelles pratiques et nouveaux acteurs

Président de séance : Jacques Peret, Université de Poitiers (France)

  • Pierre Gervais, Université de Paris 8, MASCIPO (France) : « Y-a-t-il une pratique marchande atlantique ? Une enquête en cours »
  • Laure Pineau-Defois, Université de Nantes (France) : « Les grands négociants nantais et la réussite dans le commerce transatlantique : la question de la gestion de la relation à distance avec Saint-Domingue à la fin du XVIIIe siècle »
  • Vincent Bugeaud, Université de Nantes (France) : « Trentemoult et Haïti au XIXe siècle : « l’ouverture » atlantique et la mutation d’une communauté traditionnelle de marins de l’estuaire de la Loire »
  • Mouhamadou Touré Fall, Université Cheikh Anta Diop (Dakar, Sénégal) : « Les auxiliaires indigènes de la traite des esclaves sur le fleuve, 1664-1848 » (intervention annulée)

Commentaires : Guy Saupin, Université de Nantes (France) 

Mardi 08 juin 2010

Université de Nantes, UFR d’Histoire, Histoire de l’Art et Archéologie, Bâtiment Tertre, Amphithéâtre E 

09h30-12h00 : Séance 4 : Transformations des pratiques et cultures politiques

Président de séance : Clément Thibaud, Université de Nantes (France)

  • Molly A. Warsh, Texas A&M University (College Station, TX, États-Unis) : « Atlantic Pearls, Global Markets, Scottish Solution : English Responses to the Evolving Early Modern Pearl Market »
  • Michael Kwass, University of Georgia (Athens, GA, États-Unis) : « Tobacco Smuggling : An Atlanticist Perspective on Fiscality, Illicit Trade, and Rebellion in Eighteenth-Century France »
  • Nathan Perl-Rosenthal, Columbia University (New York, NY, États-Unis) : « ‘Citizens of the World’ : Colonial Development and the European Political Imaginary, ca. 1600-1800 »
  • Ana Lucia Araujo, Howard University (Washington, D.C., États-Unis) : « King Adandozan and the Portuguese Crown : A Short History of a Great Friendship »

Commentaires : Pierre Serna, Université Paris 1 (France)  

13h30-15h30 : Séance 5 : Esclaves, esclavage et race dans les métropoles européennes 

Président de séance : Bernard Vincent, EHESS (Paris, France)

  • Maria Manuel Ferraz Torrão, Instituto de Investigação Científica Tropical (Lisbonne, Portugal) : « Esclaves, affranchis et seigneurs à Lisbonne au XVIe siècle : des cas d’intégration et de détachement d’Africains dans la société portugaise »
  • Gunvor Simonsen, Copenhagen University (Danemark) : « African Travelers in Europe »
  • Catherine Molineux, Vanderbilt University (Nashville, TN, États-Unis) : « Extending the Contact Zone : Fantasy, Slavery, and Imperial Identity in Britain »

Commentaires : Cécile Vidal, EHESS, MASCIPO (Paris, France) 

16h00-18h00 : Séance 6 : Transferts religieux

Président de séance : Didier Poton, Université de La Rochelle (France)

  • Heidi Keller-Lapp, University of California (San Diego, CA, États-Unis) : « Ursuline Jesuitesses : The Making of the Seventeenth-Century Ursuline »
  • Cécile Fromont, University of Michigan (Ann Arbor, MI, États-Unis) : « Kongo Christians in the Atlantic World : Showcasing Power, Legitimacy, and History in Early Modern Central Africa »
  • Rachel Schnepper, Rutgers University (New Brunswick, NJ, États-Unis) : « Deliverance from Everlasting Misery : The New England Way and the English Revolution »

Commentaires : Emily Clark, Tulane University (New Orleans, LA, États-Unis)

Mercredi 09 juin 2010

Université de Nantes, UFR d’Histoire, Histoire de l’Art et Archéologie, Bâtiment Tertre, Amphithéâtre E 

09h30-12h00 : Séance 7 : Reconfigurations sociales et culturelles

Président de séance : Mickaël Augeron, Université de La Rochelle (France)

  • Peter Mark, Wesleyan University (Middletown, CT, États-Unis), et Jose da Silva Horta, Universidade de Lisboa (Portugal) : « Cultural Interactions in Senegambia in the Sixteenth and Seventeenth Centuries »
  • Idrissa, Université Cheikh Anta Diop (Dakar, Sénégal) : « Ahl Ghazal, Naçara, … : image et perception des Portugais et des Espagnols par les traditionnistes maures »
  • François-Joseph Ruggiu, Université Paris IV (France) : « Le royaume de France et les noblesses d’outre-mer »
  • Théodore Nicoué Lodjou Gayibor, Université de Lomé (Togo) :  « La dynastie Lawson à Popo (Anebo) : un pur produit de la traite négrière sur la Côte orientale des esclaves »

Commentaires : Catarina Madeira-Santos, EHESS (Paris, France) 

13h30-16h00 : Séance 8 : D’une colonisation à l’autre : la fin du « système atlantique » 

Président de séance : Antonio de Almeida Mendès, Université de Nantes (France)

  • Marie-Jeanne Rossignol, Université Paris 7 (France) :  « Les Américains de Paris et la formation des Amis des Noirs, 1784-1789 »
  • Pernille Røge, University of Cambridge (Angleterre) :  « Danish, British, and French Colonial Experimentations on the West African Coast, 1780s-1790s »
  • David Todd, University of Cambridge, King’s College (Londres, Angleterre): « From Saint-Domingue to Algeria : The Atlantic Origins of French Colonization in North Africa, 1820-1840 »
  • David Gordon, Bowdoin College (Brunswick, ME, États-Unis) :  « The Transformation of the Atlantic World and the Rise of Warlordism in the South Central African Interior during the Nineteenth Century »

Commentaires : Bernard Salvaing, Université de Nantes (France)  

16h30-17h30 : Conclusions générales :

  • Jean-Frédéric Schaub, EHESS (Paris, France)
  • Ibrahima Thioub, Université Cheikh Anta Diop (Dakar, Sénégal), Institut d’Études avancées (Nantes, France) 

L'assistance au colloque nécessite le paiement de droits d'inscription d'un montant de 10 euros. Les étudiants sont dispensés du paiement de ces droits. La brochure du programme, ainsi que la fiche d'inscription est téléchargeable sur le site :
http://www.js.univ-nantes.fr/62992017/0/fiche___pagelibre/&RH=1260967629982

Pour venir au colloque avec le tramway :
Lundi 7 juin, à la Cité des congrès : ligne 1, arrêt : Duchesse Anne-Château des ducs.  
Mardi 8 et mercredi 9 juin, à l’université de  Nantes : ligne 2, direction Orvault-Grand val, arrêt : Facultés.

Plan du réseau de transport en commun de Nantes sur : http://www.tan.fr/  puis cliquez sur Plans du réseau

Plan d’accès à la Cité des Congrès sur : http://www.js.univ-nantes.fr/97267007/0/fiche___pagelibre/

Pour tout renseignement : Guy Saupin, guy.saupin@univ-nantes.fr ; Cécile Vidal, cecile.vidal@ehess.fr ; Aurélie Cloarec, aurelie.cloarec@univ-nantes.fr

Lieux

  • 7 juin : Cité internationale des Congrès - Nantes Métropole, 8-9 juin : Université de Nantes, UFR d'Histoire, Histoire de l'Art et Archéologie, Bâtiment Tertre, Amphithéâtre E
    Nantes, France

Dates

  • lundi 07 juin 2010
  • mardi 08 juin 2010
  • mercredi 09 juin 2010

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Monde atlantique, Europe, Afrique, période moderne, XIXe siècle

Contacts

  • Mme Aurélie Cloarec
    courriel : aurelie [dot] cloarec [at] univ-nantes [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Cécile Vidal
    courriel : cecile [dot] vidal [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L'impact du monde atlantique sur les « anciens mondes » africain et européen du XVe au XIXe siècle », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 05 mai 2010, http://calenda.org/201051