AccueilLa civilisation amazighe : questions de continuité

La civilisation amazighe : questions de continuité

The Amazigh Civilisation: Questions of Continuity

*  *  *

Publié le mardi 18 mai 2010 par Karim Hammou

Résumé

Appel a communication pour la neuvième session de l’Association université d’été. Colloque international (16, 17 et 18 Juillet 2010) sur le thème « La civilisation amazighe : questions de continuité ».

Annonce

Argumentaire

Force est de constater que la civilisation amazighe ne date pas d’hier : elle est très ancienne comme en témoignent les différentes données archéologiques ainsi que les monuments historiques qui sillonnent la terre de Tamazgha.

Cette civilisation - qui s’étend de Siwa en Egypte à l’océan Atlantique (les îles canaries) impliquant les pays du Maghreb, le Mali, le Niger et l’Egypte - se manifeste à travers un ensemble de traits originaux que nous a légué la mémoire collective et qui constitue la personnalité amazighe. A travers les différentes recherches scientifiques d’obédience historique, il est montré comment les imazighen ont interagi avec d’autres civilisations notamment pharaonique, gréco-romaine, phénicienne, arabo-musulmane, française, portugaise,… Il est à constater, toutefois, un fait marquant et paradoxal relatif à la place accordée à ce « substrat amazighe » dans le domaine de l’enseignement au Maghreb par exemple : les différentes civilisations qui se sont succédés à ce substrat bénéficient d’une part substantielle dans les manuels scolaires d’histoire tandis que le fond culturel berbère, originel et spécifique, se trouve marginalisé. Un tel fait interpelle le chercheur (historien, anthropologue, archéologue, linguiste, littéraire,…) à s’interroger sur ce paradoxe et à faire renaître de ses cendres ce substrat civilisationnel amazighe. Ce colloque, qui se veut pluridisciplinaire, entend multiplier les approches et vise à explorer les spécificités de cette civilisation à travers les trois périodes : antique, médiévale et moderne. Les études proposées peuvent s’articuler autour des deux axes suivants :

Axe politique et socio économique :

les différents états qui se sont succédé sur la terre de Tamazgha, leurs systèmes de gouvernance, leurs structures socioéconomiques, etc.

Axe linguistique et culturel :

la mémoire collective, le patrimoine matériel et immatériel, la langue, la littérature orale, la toponymie, l’onomastique, l’Art architectural, la Musique, la danse, le code vestimentaire, l’art culinaire, etc.

Comité scientifique :

  • Ahmed Sabir, doyen de la faculté des lettres d’Agadir.
  • Ahmed Raqbi, Faculté de lettres d’Agadir.
  • Abdallah El Mountassir, Faculté de lettres d’Agadir.
  • Mohamed Sguenfel, Faculté de lettres d’Agadir.
  • Jamaâ Jghaymi, Chercheur.
  • Mohamed Akounad, Ecrivain.
  • Abdelwahab Bouchtart, Chercheur.
  • Lahsen Gahmou, président de l’association.

Nous sollicitons des propositions de communication traitant d'un des aspects évoqués ci-dessus. Envoyez avant le 10 juin 2010 votre proposition d'une communication d'environ 20 minutes, accompagnée d'une brève bio-bibliographie aux adresses suivantes :
sguenfel@yahoo.fr a.bouchtart@gmail.com

DATES À RETENIR :

10 juin 2010 : date limite d’envoi des résumés.
20 juin 2010 : communication de la décision du comité scientifique aux participants.

Catégories

Lieux

  • Agadir, Maroc

Dates

  • jeudi 10 juin 2010

Fichiers attachés

Mots-clés

  • civilisation amazighe berbère maroc

Contacts

  • Abdelwahab Bouchtart
    courriel : a [dot] bouchtart [at] gmail [dot] com
  • Mohamed Sguenfel
    courriel : sguenfel [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Abdelwahab Bouchtart
    courriel : a [dot] bouchtart [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« La civilisation amazighe : questions de continuité », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 18 mai 2010, http://calenda.org/201141