AccueilTransferts de modèles urbains dans l'espace atlantique

Transferts de modèles urbains dans l'espace atlantique

The Transferal of Urban Models itn the Atlantic Space

*  *  *

Publié le mardi 25 mai 2010 par Karim Hammou

Résumé

Suite au premier séminaire, « Les circulations paradoxales de la doctrine de guerre révolutionnaire (1957-1975) », qui s'est tenu 16 décembre 2009 ; la question du transfert transatlantique a largement ouvert le débat. C'est cette réflexion que nous vous invitons à poursuivre à l'occasion de ce nouveau séminaire.

Annonce

Cycle de séminaires : Transferts dans l’espace Atlantique.

Quelles influences réciproques dans la construction et la circulation de modèles ?

Transferts de modèles urbains dans l’espace Atlantique

Mercredi 2 juin 2010, Maison de la Recherche, salle D 154    9h30-12h30 

Journée coordonnée par Zélie Navarro-Andraud et Claudia Ximena Lopez-Rieux 

Suite au premier séminaire, « Les circulations paradoxales de la doctrine de guerre révolutionnaire (1957-1975) », qui s'est tenu 16 décembre 2009 ; la question du transfert transatlantique a largement ouvert le débat. C'est cette réflexion que nous vous invitons à poursuivre à l'occasion de ce nouveau séminaire.

Si l'on considère l'Atlantique comme un champ d'analyse en soit, c'est donc au sein de cet espace que doivent être étudiées les interactions (politiques, sociaux, culturels, religieux, éducatifs, révolutionnaires, urbains, etc.) de la triade Amérique-Europe-Afrique. Dans cette perspective, toute interaction suppose une action réciproque entre deux continents, en dépassant l’angle d’approche de la seule dépendance ou le paradigme « centre-périphérie ».

C'est donc à l’aune de ce nouveau concept historiographique que sera développée la question des Transferts de modèles urbains dans l’espace Atlantique.

De quelles façons s'opèrent les transferts transatlantiques ? Quels en sont les vecteurs et les supports (politiques, militaires, socio-culturels, paradigme...) ? Quels en sont les acteurs ? Quels impacts résultent de ces transferts (transformations, mutations, métissages...) ? et dans quels domaines ? 

Programme

Introduction : Zélie Navarro-Andraud, et Claudia Ximena Lopez-Rieux

  • Elisabeth Peyroux, Université Toulouse II-Le Mirail, laboratoire LISST-Cieux : Des Etats-Unis à l’Afrique du Sud : renouvellement urbain et transfert de modèles. L’exemple des Business Improvement Districts à Johannesburg .

Mis en place aux Etats-Unis et au Canada à partir des années 1970 et 1980 pour revitaliser des quartiers commerciaux et d’affaires en déclin, le modèle des Business Improvement Districts (BID) s’est surtout diffusé à l’échelle internationale à partir des années 1990 (Australie, Afrique du Sud, Japon, Grande-Bretagne, Allemagne, Serbie) et atteste d’un processus rapide de transfert de politique par l’intermédiaire de réseaux professionnels et d’experts internationaux. Enraciné dans l’idéologie du privatism, qui a dominé le développement urbain de l’Amérique du Nord, ce modèle de Partenariat Public Privé promeut l’image d’une ville compétitive et s’inscrit dans le tournant entrepreneurial des politiques urbaines dans les villes du Nord comme du Sud. Cette communication se propose de rendre compte des modalités de transfert et d’adaptation des BID à Johannesburg et d’en analyser les implications politiques et socio-spatiales dans un contexte urbain encore fortement marqué par l’héritage de l’apartheid. Cette réflexion s’inscrit dans des débats théoriques relatifs à la diffusion internationale de principes néolibéraux, dont les BID sont emblématiques à plusieurs titres, et à leurs impacts.

  • Jérôme Monnet, Université Paris 8, Institut Français d’Urbanisme, laboratoire Lab’Urba : Le rôle du voyage transatlantique dans la modification des cadres de référence de l’action : agir dans un monde fluide et flou.

L’appréhension du caractère dynamique des cadres de référence de l’action pose problème, car les méthodes dont les chercheurs disposent actuellement les invitent plutôt à minimiser ce caractère mouvant en stabilisant d’une part l’action (par exemple la conquête de l’espace américain) et d’autre part ses cadres de références (par exemple la représentation européenne moderne de l’espace et de l’acteur). Dans cette intervention, nous ébaucherons une comparaison entre la colonisation historique et les va-et-vient intellectuels contemporains, pour contester que l’expérience transatlantique institue un tiers-espace intermédiaire (« l’espace atlantique ») et soutenir qu’elle modifie plutôt le sujet de cette expérience et l’espace « agi » de chaque côté de l’Atlantique. La question du transfert apparaît ainsi moins comme un déplacement dans l’espace que comme une succession dans le temps.

Commission d'organisation :

  • Mariani Américo, doctorant en Sociologie LISST CERS
  • Navarro-Andraud Zélie, docteur en Histoire moderne. FRAMESPA.
  • Lopez-Rieux Claudia Ximena, docteur en Géographie et aménagement. LISST CIEU.

Pour tout contact : seminaire.atria@gmail.com

Lieux

  • Maison de la recherche, Université Toulouse II-Le Mirail, 5 allées Antonio Machado
    Toulouse, France

Dates

  • mercredi 02 juin 2010

Mots-clés

  • histoire atlantique, modeles urbains, transferts transatlantiques, politiques urbaines

Contacts

  • Zélie Navarro-Andraud
    courriel : zelie [dot] navarro [at] free [dot] fr

Source de l'information

  • Zélie Navarro-Andraud, Claudia Ximena Lopez-Rieux ~
    courriel : zelie [dot] navarro [at] free [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Transferts de modèles urbains dans l'espace atlantique », Séminaire, Calenda, Publié le mardi 25 mai 2010, http://calenda.org/201245