AccueilL'image en question : entre souvenir et fiction

*  *  *

Publié le mardi 25 mai 2010 par Marie Pellen

Résumé

L’approche de cette journée d’études est celle qui étudie les rapports entre imagination et mémoire dans la production de l’image. Pour cela, on s’intéressera à sa source, à la manière dont elle se transforme en image ainsi qu’à sa transmission. La question invite donc à considérer l’image du point de vue de l’utilisateur – celle qui se forme chez le spectateur - comme de celui de son créateur, afin d’explorer les spécificités de l’univers iconique. Si l’image mobilise une réalité vécue, si elle est construite sur le souvenir, est-elle un frein à l’imagination ? A-t-elle simplement une fonction de rappel de choses déjà vues ou est-elle un instrument d’évasion ? Si l’image est figuration de l’invisible dans le visible, devant quel monde nous place-t-elle ? Et, ce faisant, modifie-t-elle notre connaissance ? On pourra alors tenter d’analyser comment est transcendé le réel.

Annonce

Programme Jeunes Chercheurs EMHIS/LISAA, EA 4120

Université Paris-Est

Coordination Martine Heredia

Colegio de España (Salle de conférences)

Cité Internationale Universitaire - 73, bd Jourdan 75014 Paris

11 Juin 2010

9h15 Accueil des participants au Colegio de España

9h30 Ouverture de la journée

  • Nancy Berthier, directrice adjointe du LISAA, responsable EMHIS
  • Martine Heredia, organisatrice de la journée

Présidente de séance : Clémentine Lucien

9H45 Esther Ferrer Montoliu (Université Valencia): L’image de la mer dans la peinture valencienne du XIX

10h15 Eliseo Trenc (Université Reims): L’élévation spirituelle à travers la matérialisation du corps féminin dans l’art moderniste catalan, une imagination médiatisée ?

10h45 PAUSE

11h  Martine Heredia (Université Paris-Est) : De la mémoire souvenir à la mémoire originaire : l’œuvre de Manolo Millares comme quête de l’image authentique

11H30 Dominique Casimiro (Université Sorbonne nouvelle) : L’image comme épitaphe : une étude des ombres chinoises argentines

12h15 DEJEUNER au Colegio de España

Président de séance : Eliseo Trenc

14h Line Amselem (Université Valenciennes): Un disparate de Lorca ?

14h30 Nadège Centelles (Université Rennes 2): L’hybridité et la faille : l’image au carrefour de la mémoire et de l’imagination dans l’œuvre de Francisco Nieva

15h Carole Viñals (Université Lille III) : Image et histoire dans Anatomía de un instante de Javier Cercas

15h30 PAUSE

15h45 Eugénie Romon (Université Lille III): L’œuvre de Soledad Puértolas : une écriture imagée

16h15 Silvina Benevent González (Université Montpellier 3): La mémoire de la peur dans Fausta, la teta asustada de Claudia LLosa

16h45 CLÔTURE

Lieux

  • Colegio de España (Salle de conférences) Cité Internationale Universitaire - 73, bd Jourdan
    Paris, France

Dates

  • vendredi 11 juin 2010

Mots-clés

  • image, mémoire, imagination, arts, Espagne, Amérique Latine

Contacts

  • martine heredia
    courriel : ma [dot] heredia [at] voila [dot] fr

Source de l'information

  • martine heredia
    courriel : ma [dot] heredia [at] voila [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L'image en question : entre souvenir et fiction », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 25 mai 2010, http://calenda.org/201265